Lycée   >   Terminale   >   Mathématiques complémentaires   >   Les listes en Python : application aux ensembles

Les listes en Python : application aux ensembles

  • Fiche de cours
  • Quiz
  • Profs en ligne
Objectifs
  • Définir une liste en Python par extension et par compréhension.
  • Manipuler les éléments d’une liste (ajout, suppression, modification).
  • Parcourir les éléments d’une liste.
  • Itérer sur les éléments d’une liste.
Points clés
  • Pour vérifier si un élément appartient à un ensemble, on a deux possibilités :
    • soit utiliser la fonction in prédéfinie en Python ;
    • soit définir une fonction appartenance qui utilise la fonction in.
  • Après avoir défini la fonction appartenance, on peut définir une fonction intersection de deux ensembles. Cette fonction retourne les éléments qui appartiennent à deux ensembles à la fois.
  • On peut déterminer si un ensemble est contenu dans un autre ensemble.
    Pour E et F deux ensembles non vides, . Cela revient donc à chercher l’intersection des ensembles E et F.
  • On peut déterminer l’union de deux ensembles grâce à une fonction union.
Pour bien comprendre
  • Connaitre le vocabulaire ensembliste (appartenance, intersection, inclusion, union).
  • Connaitre la notion de variable en Python.
  • Savoir utiliser des instructions conditionnelles et des boucles.
  • Connaitre la notion de fonction en Python.

Les listes en Python sont des ensembles ordonnés d’objets.
Elles peuvent donc illustrer certaines notions mathématiques de la théorie des ensembles.

1. Appartenance d'un élément à un ensemble
a. Principe

Pour vérifier si un élément appartient à un ensemble, on a deux possibilités :

  • soit utiliser la fonction in prédéfinie en Python ;
  • soit définir une fonction appartenance qui utilise la fonction in.
b. Exemple

Soit l’ensemble E = {a ; b ; c ; ab}. On veut vérifier si a et d E.
Pour cela, on définit la fonction appartenance dans l’interpréteur de commandes.
Dans les lignes de commandes, on définit l’ensemble E sous forme de liste puis on exécute les fonctions in et appartenance :

Les fonctions in et appartenance retournent True si la valeur est dans l’ensemble et False sinon.
En utilisant les deux fonctions, on obtient les mêmes résultats : a  E et d  E.

2. Intersection de deux ensembles
a. Principe

Après avoir défini la fonction appartenance, on peut définir une fonction intersection de deux ensembles. Cette fonction retourne les éléments qui appartiennent à deux ensembles à la fois.

b. Exemple

Soient les ensembles E = {a ; b ; c ; ab} et F = {a ; d ; ab ; e}. On veut connaitre E ∩ F.
Pour cela, on définit les fonctions appartenance et intersection dans l’interpréteur de commandes.
Dans les lignes de commandes, on définit les ensembles E et F sous forme de listes puis on exécute la fonction intersection :

La fonction intersection retourne que E ∩ F = {a ; ab}.

3. Inclusion d'un ensemble dans un autre
a. Principe

On peut déterminer si un ensemble est contenu dans un autre ensemble.
Pour E et F deux ensembles non vides, .
Cela revient donc à chercher l’intersection des ensembles E et F.

b. Exemple

Soient les ensembles E = {a ; b ; e ; x} et F = {a ; b}. On veut connaitre E ∩ F.
Pour cela, on définit les fonctions appartenance et intersection (voir les parties 1 et 2 de ce cours) dans l’interpréteur de commandes. Dans les lignes de commandes, on définit les ensembles E et F sous forme de listes puis on exécute la fonction intersection :

La fonction intersection retourne que E ∩ F = {a ; b}.
L’opérateur == teste si F est égal à E ∩ F, ce qui équivaudrait à dire que E est contenu dans F. On obtient True, donc .

4. Union de deux ensembles
a. Principe

On peut déterminer l’union de deux ensembles grâce à une fonction union.

b. Exemple

Soient les ensembles E = {1 ; 2 ; 3 ; 6} et F = {1 ; 3 ; 5 ; 7}. On veut connaitre E ∪ F.
Pour cela, on définit la fonction union dans l’interpréteur de commandes.
Dans les lignes de commandes, on définit les ensembles E et F sous forme de listes puis on exécute la fonction union :

La fonction union retourne que E ∪ F = {1 ; 2 ; 3 ; 6 ; 5 ; 7}.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Question 1/5

La médiane de 6 notes est 13. Cela signifie que :

Question 2/5

On a obtenu la série statistique suivante :

Combien vaut la médiane ?

Question 3/5

On a obtenu la série ci-dessous :

Quelle est la médiane de cette série ?

Question 4/5

On a relevé les tailles en cm des élèves d’une classe :

 

Parmi les propositions suivantes, laquelle est vraie ?

Question 5/5

Les notes en français de deux classes littéraires sont données dans le tableau suivant :

Quelle est la note médiane ?

Vous avez obtenu75%de bonnes réponses !

Reçois l’intégralité des bonnes réponses ainsi que les rappels de cours associés

Une erreur s'est produite, veuillez ré-essayer

Consultez votre boite email, vous y trouverez vos résultats de quiz!

Découvrez le soutien scolaire en ligne avec myMaxicours

Le service propose une plateforme de contenus interactifs, ludiques et variés pour les élèves du CP à la Terminale. Nous proposons des univers adaptés aux tranches d'âge afin de favoriser la concentration, encourager et motiver quel que soit le niveau. Nous souhaitons que chacun se sente bien pour apprendre et progresser en toute sérénité ! 

Fiches de cours les plus recherchées

Mathématiques complémentaires

La primitive comme solution d'une équation différentielle y'=f - Maths complémentaires

Mathématiques complémentaires

L'équation différentielle y'=ay+b

Mathématiques complémentaires

La dérivée seconde d'une fonction et ses applications

Mathématiques complémentaires

La convexité d'une fonction - spé maths complémentaires

Mathématiques complémentaires

Fonctions réciproques et aspects graphiques

Mathématiques complémentaires

Suites et inégalités

Mathématiques complémentaires

Les suites arithmético-géométriques

Mathématiques complémentaires

Le calcul intégral : aire sous une courbe positive et continue - Maths complémentaires

Mathématiques complémentaires

Au programme !

Mathématiques complémentaires

La dérivée de fonctions composées simples

Mathématiques complémentaires

Loi uniforme, loi de Bernoulli et cas discret

Mathématiques complémentaires

La loi géométrique

Mathématiques complémentaires

Loi uniforme continue et loi exponentielle

Mathématiques complémentaires

Les limites usuelles des fonctions de référence

Mathématiques complémentaires

Rappels sur les suites numériques : opérations sur les limites

Mathématiques complémentaires

Limite infinie d'une fonction en un point

Mathématiques complémentaires

La limite finie ou infinie d'une fonction en l'infini

Mathématiques complémentaires

L'asymptote parallèle à l'un des axes de coordonnées

Mathématiques complémentaires

Fonctions continues et non continues sur un intervalle