La gestion de la forêt méditerranéenne - Cours de Géographie 3eme avec Maxicours - Collège

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

La gestion de la forêt méditerranéenne

L’étude de la forêt méditerranéenne permet de comprendre les enjeux liés à la surveillance et à la préservation d’un milieu naturel fragile à l’échelle transnationale. Il s’agit de comprendre comment un écosystème partagé est à la fois menacé et préservé. C’est, enfin, un bon indicateur du degré d’intégration européenne de la France dans la gestion d’une cause commune, ici l’environnement.
1. Un milieu fragile
a. L’étendue de la forêt
La forêt méditerranéenne recouvre 85 millions d’hectares, soit près de 10 % de la superficie des régions nord-méditerranéennes. Elle s’étend sur tout le pourtour méditerranéen et constitue donc un enjeu de préservation qui touche de nombreux pays européens comme l’Espagne, la France, l’Italie ou la Grèce.

Cette forêt constitue un écosystème complet en abritant 20 % des espèces de plantes répertoriées, dont les oliviers et les chênes verts. On y retrouve également le maquis, forme végétale atypique, dont la Corse constitue un exemple privilégié.
b. Un écosystème exploité
Grâce à sa richesse naturelle, la forêt méditerranéenne constitue un espace exploité qui joue plusieurs rôles.

• Au premier plan, elle joue le rôle de conservatoire naturel de sa faune et de sa flore, et contribue à limiter l’érosion causée par le ruissellement des eaux.

• C’est ensuite un espace exploité par l’Homme, qui y mène une activité pastorale de coupe de bois et agricole, par la production d’olives, de châtaignes, ou de chênes-lièges.

• C'est enfin un espace récréatif dédié à la chasse, à la randonnée ou encore à des excursions pédestres ou à des parcours de VTT.

Doc. 1. Un sentier forestier
2. Une forêt en danger ?
a. Un risque permanent
En raison de sa position géographique et de son exploitation, la forêt méditerranéenne est soumise à un risque permanent. Les caractéristiques du climat méditerranéen, qui mêlent fortes chaleurs, sécheresse estivale et vents violents, provoquent de nombreux départs de feux.
La forte fréquentation touristique de la forêt dégrade le milieu et augmente elle aussi les risques d’incendies.

Enfin, l’extension des zones urbanisées multiplie les zones de contact entre les habitations et la forêt et amplifie la vulnérabilité des hommes face aux départs d'incendie potentiels.
b. De nombreux incendies
Le risque d’incendie est la principale cause de dégradation de la forêt méditerranéenne et les cas sont fréquents, montrant ainsi l’ampleur des enjeux.

C’est l’Espagne qui en paye le plus lourd tribut avec plus de 118 000 hectares brûlés par an entre 2000 et 2010 pour plus de 17 000 feux de forêts déclarés. La France n’est pas en reste avec plus de 21 000 hectares disparus par an dans la même période pour plus de 4 300 feux de forêts déclarés.

Chaque année en moyenne, 600 000 hectares de forêts sont brûlés dans l’ensemble de la limite bioclimatique de la région méditerranéenne. Pourtant, la forêt continue, bien que modestement, à gagner du terrain.
3. Une gestion commune efficace ?
a. Des dispositifs européens
S’il n’existe aucune autorité supranationale en charge de la gestion de la forêt méditerranéenne, des systèmes de coopération ont néanmoins vu le jour, que ce soit entre certains pays ou à l’échelle de l’Europe.

Le système européen d’information sur les feux de forêts (EFFIS) contribue ainsi à la lutte contre les incendies en Europe en fournissant une assistance dans la prévention, la préparation, la lutte et les évaluations qui suivent les incendies. 24 pays font partie de ce système.
b. Une action locale
À l’échelle nationale, des exemples de coopération cherchent à mutualiser les moyens d’actions, notamment par l’élaboration de plans transfrontaliers de protection des incendies et la mise en place d’infrastructures et d’équipements transfrontaliers. Ce genre de coopération, notamment entre la France et l’Espagne, agit également à l’échelle locale en conduisant des opérations de communication et de sensibilisation auprès des populations. L’Europe intervient ici en tant que partenaire financier.

Enfin, il existe aussi des initiatives locales dans les régions, départements ou communes visant à responsabiliser les citoyens. Des amendes et des poursuites sont ainsi prévues en cas de non-respect des mesures de prévention comme le débroussaillage autour des maisons.
L'essentiel
L’étude de la gestion de la forêt méditerranéenne révèle à la fois les enjeux propres à cet écosystème complet et les moyens mis en œuvre pour sa sauvegarde. En tant qu’espace exploité, des mesures de sécurité et de prévention encadrent cette exploitation. En tant qu’espace fragile et menacé surtout par les incendies, des initiatives européennes, transnationales ou locales existent pour mutualiser, coordonner et améliorer l’efficacité de sa protection.

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Aidez votre enfant à réussir en mathématiques grâce à Maxicours

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents