Le territoire métropolitain et ultramarin en Europe et dans le monde - Cours de Géographie 3eme avec Maxicours - Collège

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Le territoire métropolitain et ultramarin en Europe et dans le monde

Le territoire français présente une grande variété de milieux.
Le milieu (ou environnement) est le territoire servant de cadre de vie aux sociétés humaines qui l'ont plus ou moins transformé par des aménagements en fonction de ses potentialités (ressources, contraintes).
Quelles sont les ressources et les contraintes du territoire français ? Comment sont-elles valorisées et surmontées ?
1. Une grande variété de milieux
Le territoire français ressemble à un « résumé de l'Europe » car la France offre une grande diversité de milieux, qu'ils soient influencés par le relief (montagnes, plaines...) et/ou par le climat.
Au Nord-Ouest d'une ligne Thionville-Pau dominent les plaines (Bassin parisien et Bassin aquitain) qui prolongent la grande plaine d'Europe du Nord, alors qu'au Sud-Est de cette ligne se trouvent les principales montagnes françaises (Vosges, Jura, Alpes, Pyrénées et Massif central).

Par ailleurs, le territoire français présente tous les climats européens à l'exception du climat polaire, du fait de son positionnement aux latitudes tempérées, la variété de son relief et son ouverture maritime : le climat océanique se dégrade d'Ouest en Est jusqu'au climat « semi-continental d'abri » avec des hivers de plus en plus froids.
Aux climat océanique, climat océanique dégradé et climat semi-continental d'abri s'ajoutent le climat méditerranéen au Sud et le climat de haute-montagne.

La présence française dans le monde renforce cette variété par le positionnement des territoires ultramarins. La grande majorité est constituée d'îles tropicales et connaît un climat chaud et humide. Quant à la Guyane, recouverte en grande partie par la forêt amazonienne, elle est caractérisée par un climat équatorial.
2. Des ressources valorisées
La diversité des milieux offre de multiples ressources qui sont des richesses potentielles que l'Homme peut prélever pour répondre à ses besoins.

La France possède des ressources renouvelables. L'eau abondante est utilisée dans l'agriculture (irrigation) ou l'énergie (barrages hydroélectriques), mais les ressources minières sont plus ou moins épuisées (sauf le nickel en Nouvelle-Calédonie).

La mise en valeur des milieux s'est faite en fonction de leurs atouts mais aussi des capacités techniques d'un pays développé comme la France. Ainsi, la Seine ou le Rhin ont été transformés en voies navigables, et la vallée du Rhône en couloirs de transport.

Si tout le territoire français est mis en valeur, certains milieux sont plus favorisés que d'autres. Les régions situées dans le Nord de la France, dominé par les plaines, bénéficient d'une ouverture sur les espaces maritimes de la mer du Nord à l'océan Atlantique et de couloirs de communication (fossé rhénan, vallée de la Moselle) avec les pays voisins.

Doc.1. Le port de Deauville, ouvert sur la mer
3. Des contraintes à surmonter
a. La maîtrise des contraintes
On nomme « contrainte » une difficulté que présente un milieu naturel pour ce qui relève de son occupation ou de sa mise en valeur ; elle peut être aussi bien liée au relief qu'au climat. La maîtrise d'une contrainte dépend des moyens techniques dont dispose une société. Une contrainte bien maîtrisée peut ainsi devenir un atout pour la région.

Le milieu méditerranéen est très contraignant car la sécheresse estivale, due à la chaleur et à la faiblesse des précipitations, nécessite d'économiser l'eau. En montagne, la pente et le froid hivernal sont à la fois des obstacles pour les communications et pour les activités humaines.
Toutefois, les sociétés locales se sont adaptées à ces contraintes : l'eau est gérée de manière rigoureuse depuis l'Antiquité avec des ouvrages, tels que les aqueducs dans le Midi et les terrasses aménagées sur les montagnes, qui ont permis la mise en culture de certains versants.

Les milieux sont plus ou moins attractifs mais les influences naturelles sont complétées par une mise en valeur du territoire par les sociétés. En effet, la France est un pays développé qui maîtrise les techniques lui permettant de surmonter les contraintes pour franchir les vallées ou les massifs montagneux (tunnel de Fréjus dans les Alpes). Inauguré en 2004, le viaduc de Millau, qui est le plus haut pont à haubans du monde, a permis à l'A75 de franchir le Tarn et de relier Clermont-Ferrand à Béziers, tout en désenclavant le Massif Central.
b. La transformation de contraintes en atouts
De nouvelles ressources apparaissent en fonction des besoins, comme la neige ou la pente qui étaient des contraintes jusqu'à l'invention des sports d'hiver.
En effet, si la montagne a longtemps été perçue comme étant un milieu contraignant à cause des pentes et de l'enneigement en hiver qui gênaient les déplacements et l'activité agricole, la vague des sports d'hiver a changé la donne. La neige, combinée à la pente, a rendu la haute montagne attractive. Les Alpes, mais aussi les Pyrénées, ont pu être mises en valeur par l'aménagement de stations de sports d'hiver telles que Val Thorens créée en 1971 en Savoie à 2 300 mètres d'altitude ; elle est d'ailleurs la plus haute d'Europe.

Doc.2. Une station de sports d'hiver à Avoriaz, en Savoie

Cependant, certaines moyennes montagnes souffrent de contraintes, telles que la pente et l'enclavement, sans bénéficier des atouts de la haute montagne.
c. La gestion des risques
La France est un des pays européens les plus exposés aux risques naturels. En effet, le territoire méditerranéen concentre des risques liés au climat (incendies de forêts l'été, précipitations orageuses en automne). La pente est un facteur de risque dans les milieux montagnards avec les avalanches ou les glissements de terrain. Les milieux tropicaux sont très exposés aux risques climatiques (cyclones) et aux séismes. Mais surtout, les inondations concernent 1/3 des communes françaises.

Certains aménagements aggravent les risques naturels, comme les constructions en zone inondable. Par exemple, lors de la tempête Xynthia en février 2008, des vents violents conjugués à une grande marée ont formé une onde de tempête, mais c'est le facteur humain qui est responsable du lourd bilan (50 morts) : le mitage du littoral avec la construction d'habitats sur des espaces agricoles est à l'origine de la catastrophe.
L'essentiel
Le territoire français possède de multiples ressources du fait de la diversité des milieux. Grâce aux aménagements, les sociétés humaines sont non seulement parvenues à exploiter ces ressources, mais aussi à surmonter les contraintes qui sont nombreuses dans les milieux méditerranéen et tropical.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Aidez votre enfant à réussir en mathématiques grâce à Maxicours

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents