L'inflation - Maxicours
L’inflation résulte d’un déséquilibre entre l’offre et la demande de biens et de services. Elle est aujourd’hui considérée comme néfaste et combattue. 
1. Qu'est-ce que l'inflation ?
a. Définition
Pour qu’il y ait inflation, il faut une hausse généralisée et durable des prix. L’augmentation d’un ou plusieurs prix ne suffit donc pas toujours. Cette hausse détruit une partie du pouvoir d’achat de la monnaie et fait donc baisser sa valeur. Dans ce cas les agents économiques veulent se débarrasser de leur monnaie en consommant rapidement ce qui accroît la tension sur les prix.

Lorsque cette inflation est forte il peut y avoir un risque d’hyperinflation comme l’ont connu l’Allemagne dans les années 1920 ou encore plus récemment l’Argentine et le Brésil. Dans ce cas, les agents économiques anticipent une forte hausse des prix ce qui pousse les producteurs à augmenter les leurs pour se prémunir et les consommateurs à acheter rapidement les produits pour éviter une perte de pouvoir d’achat. Cela conduit donc à accélérer l’inflation qui atteint des taux très élevés (il y a hyperinflation lorsque la hausse des prix atteint plus de 50% par mois soit 12500 % par an !).

L’État peut tenter de contenir l’inflation en fixant des prix plafonds mais cela conduit à une limitation de l’offre alors que la demande reste élevée (attirée par l’aubaine de ne plus voir les prix s’envoler). Il en résulte donc une situation de pénurie sur les marchés (cas de l’immobilier avec les logements sociaux par exemple).
b. Mesure
C’est l’INSEE qui mesure l’inflation grâce à la constitution d’un panier de biens et services représentatifs d’une consommation moyenne. Cela détermine donc un indice des prix à la consommation qui est souvent soumis à des critiques de par la constitution du panier. De ce fait, l’inflation ressentie est souvent différente des chiffres publiés car le prix des produits régulièrement consommés peut augmenter alors que celui des téléviseurs ou des voitures baisse.

L’INSEE permet donc à partir de son site internet de calculer un indice des prix personnalisé pour avoir une idée plus précise de l’augmentation du prix des produits consommés par chaque individu.
2. Les liens entre l'inflation et le système économique
a. D'où vient l'inflation ?
L’inflation peut avoir de nombreuses causes mais on retient souvent la typologie suivante :

Inflation par l’offre : les prix augmentent à cause d’un renchérissement des coûts de production qui vont être répercutés sur les prix. Cela vient notamment lorsque le prix des matières premières augmente comme ce fut le cas lors des chocs pétroliers durant les années 1970 ou depuis 2008 avec l’augmentation du prix des métaux, de l’énergie ou encore des produits agricoles.

Inflation par la demande : dans ce cas, les prix augmentent car la demande est très forte et l’offre met du temps pour s’ajuster. Cela arrive en période de forte croissance comme ce fut le cas durant les 30 glorieuses. Ce phénomène est accéléré dans une économie d’endettement car les recours au crédit sont peu coûteux et cela encourage la consommation.

L’inflation peut devenir structurelle si elle résulte d’un déséquilibre permanent entre l’offre et la demande à cause de l’organisation du marché ou des structures de production. C’est le cas par exemple s’il y a un sous-investissement chronique face à une situation de forte croissance économique.
b. Quels sont les moyens de la combattre ?
L’inflation est combattue depuis la fin des années 1980. En effet, dans une économie de marchés financiers la priorité est donnée à l’épargne. L’inflation, en faisant diminuer le pouvoir d’achat de la monnaie, est donc néfaste à la constitution de cette épargne.

La lutte contre l’inflation débute dans les années 1980 par la désindexation des salaires (auparavant ils augmentaient au moins au même rythme que les prix) ce qui conduit à un gel partiel des augmentations salariales et par une augmentation des taux d’intérêts afin de réduire l’endettement des agents économiques. On combat ainsi l’inflation par la demande.

Cette politique est poursuivie au niveau européen désormais par la Banque centrale européenne (BCE). Elle a été instituée avec la mission de limiter l’inflation à moins de 2 % par an en moyenne. Tout pays souhaitant adopter l’euro doit, entre autres objectifs, limiter son inflation par rapport à la moyenne européenne. La BCE augmente ses taux d’intérêts directeurs pour prévenir toute reprise massive de l’endettement et d’une inflation qui viendrait de la demande. Cela a pour effet de limiter aussi la croissance par rapport à d’autres zones comme les États-Unis qui ont une politique monétaire moins restrictive.
L'essentiel
L’inflation est aujourd’hui considérée comme un fléau économique qui détruit le pouvoir d’achat de la monnaie. Cette augmentation généralisée des prix peut avoir comme source une demande trop importante ou une augmentation des coûts de production. C’est le rôle de la BCE aujourd’hui de lutter contre l’inflation en menant une politique monétaire restrictive qui fait augmenter les taux d’intérêts et limite la demande mais aussi la croissance économique.  
Synthèse visuelle

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies ou autres traceurs pour améliorer et personnaliser votre navigation sur le site, réaliser des statistiques et mesures d'audiences, vous proposer des produits et services ciblés et adaptés à vos centres d'intérêt et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux et médias sociaux.