Le traitement des amortissements - Maxicours

Le traitement des amortissements

Objectif
Le traitement des amortissements est un travail d’inventaire. Ce travail consiste à régulariser en fin d’exercice comptable la valeur des immobilisations. Quel est le problème posé ? À quel principe comptable répond cette régularisation ? Quelle solution retenir ?
1. Pourquoi amortir ?
a. Image fidèle
Les documents comptables doivent donner une image fidèle du patrimoine de l’entreprise. Soit l’acquisition d’un véhicule de 11 200 € HT le 25/03/N. L’écriture comptable d’acquisition est :

25/03/N
2182
44562
 


404

Matériel de transport
TVA déductible sur immobilisations
Fournisseur d'immobilisation
Acquisition d'un véhicule

11 200,00
2 195,20

 


13 395,20


L’incidence de cette écriture sur l’actif immobilisé du bilan est que le compte 2182 débité augmente l’actif immobilisé du bilan. Par simplification, pas d’autres immobilisations, donc l’extrait de l'actif de bilan au 31/12/N est :

  Net
Actif immobilisé

Matériel de transport

Actif circulant
11 200,00


Ce bilan ne donne pas une image fidèle de la situation patrimoniale de l’entreprise. En effet, le matériel de transport ne vaut pas, au 31/12/N, 11 200 €. L’amortissement doit corriger cette anomalie.
b. Définition
L'amortissement d'une immobilisation est la répartition de son coût sur sa durée d'utilisation.
c. Principe comptable
Avec l'évolution récente de la réglementation comptable et selon l'article L 123-20 du code de commerce et l'article 120-3 du PCG, l'obligation d'amortir semble relever du principe de prudence mais selon C. Hoarau : « La conception économique de l’amortissement comptable met l’accent sur la formation du résultat. L’entreprise acquiert des immobilisations qui sont exploitées en vue d’en tirer des profits pendant plusieurs exercices. C’est pourquoi, en application du principe d'indépendance des exercices, il convient d’en répartir le coût, afin que chaque exercice supporte une charge correspondant aux avantages tirés de l’utilisation du bien. »
Les amortissements relèvent donc du principe de prudence et du principe de séparation des exercices.
2. Le traitement comptable de l'amortissement
a. Ecritures comptables
Le débit du compte 681 constate l'appauvrissement de l'entreprise à travers la perte de valeur du matériel informatique sur l'exercice comptable. Également la valeur du matériel informatique enregistrée au bilan doit être diminuée. Cette diminution s'enregistre au crédit dans un compte de la sous-classe 28.



Le chiffre 8 en 2ème position signifie que ce compte vient en diminution du compte d'immobilisation concerné.
La dotation aux amortissements est une charge calculée (ou non décaissée) c'est à dire qu'elle n'a aucune incidence sur la trésorerie.
Par contre, l'écriture d'amortissement influe sur le résultat (par le débit du compte 681.Dotations aux amortissements, aux dépréciations et aux provisions – charges d'exploitation) et influe également sur l'actif du bilan (par le crédit du compte 28…).

b. Incidences sur les documents de synthèse
La valeur nette comptable est égale au brut, c'est-à-dire la valeur d'acquisition, diminuée des dépréciations. C'est cette colonne (net) qui permet de donner une image fidèle de la situation patrimoniale d'une entreprise.

  Brut
Amortissements Net

Actif immobilisé


Matériel de transport

Actif circulant
11 200 4 000 7 200

Sur le compte de résultat, les dotations aux amortissements (compte 681) augmentent les charges donc diminuent le résultat.

L’article 123-18 du Code de commerce indique « à leur date d’entrée dans le patrimoine de l’entreprise, les biens acquis à titre onéreux sont enregistrés à leur coût d’acquisition ».
Pour concilier le principe des coûts historiques et la notion d’image fidèle, il existe à l’actif du bilan trois colonnes. Une colonne « brut » qui contient la valeur d’origine des éléments d’actif (respect du principe des coûts historiques), une colonne « amortissements/dépréciations » et une colonne « net » qui donne les valeurs réelles des actifs et donc une image fidèle du patrimoine de l’entreprise.



L'essentiel
Les documents comptables doivent donner une image fidèle du patrimoine de l’entreprise. Les amortissements ont pour objectif de corriger la valeur d'acquisition des immobilisations et de donner la valeur réelle des ces immobilisations.
L'amortissement d'une immobilisation est la répartition de son coût sur sa durée d'utilisation.
Les amortissements relèvent du principe de prudence et du principe de séparation des exercices.
L'écriture d'amortissement est :


Le chiffre 8 en 2ème position signifie que ce compte vient en diminution du compte d'immobilisation concerné.
La dotation aux amortissements est une charge calculée (ou non décaissée) c'est à dire qu'elle n'a aucune incidence sur la trésorerie.

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies ou autres traceurs pour améliorer et personnaliser votre navigation sur le site, réaliser des statistiques et mesures d'audiences, vous proposer des produits et services ciblés et adaptés à vos centres d'intérêt et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux et médias sociaux.