L'analyse de la profitabilité - Cours de Gestion et finance Terminale pro avec Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

L'analyse de la profitabilité

Objectif
Les entreprises créent de la richesse. D’un point de vue financier, la richesse créée se mesure avec un résultat. Pour avoir plus d’informations, le résultat de l’exercice obtenu dans le compte de résultat (produits – charges) est décomposé. De quel résultat parle-t-on ? À quoi comparer ce résultat ?
1. La profitabilité
La profitabilité est la capacité d’une entreprise à générer un résultat par son activité. C’est le rapport entre un résultat et des ventes. Le taux de profitabilité est donc égal à :
résultat /chiffre d’affaires
.
Pour le calcul, le résultat à prendre en compte peut être :
- le résultat de l’exercice obtenu dans le compte de résultat en effectuant produits moins charges,
- l’EBE (Excédent Brut d’Exploitation),
- le résultat d’exploitation,
- le résultat courant avant impôts.
2. Les résultats de l'activité de l'entreprise
a. La valeur ajoutée
La valeur ajoutée correspond à la valeur créée par l’organisation moins tout ce qu’a utilisé l’organisation pour obtenir cette valeur.

Valeur ajoutée = chiffre d’affaires – achats de biens et services

Pour l’ensemble des organisations, la somme des valeurs ajoutées d’un pays constitue le produit intérieur brut (PIB).
Le détail du calcul, à partir du compte de résultat, est le suivant :

Valeur ajoutée =
Marge commerciale
(vente de marchandises – coût d’achat des marchandises vendues)
+ Production de l’exercice
(production vendue + production immobilisée +/- production stockée)
- Consommation en provenance des tiers (achats de matières, fournitures et services externes)
b. L'EBE (Excédent Brut d'Exploitation)
Le cycle d’exploitation est le fondement de la richesse de l’entreprise. Le processus d’exploitation génère une richesse appelée EBE qui est la différence entre les produits d’exploitation et les charges d’exploitation consommées.
EBE =
Valeur ajoutée
+ Subventions d’exploitation
- Impôts et taxes
- Rémunérations du personnel

c. Le résultat d'exploitation
Le résultat d’exploitation constitue le résultat du processus d’exploitation et d’investissement de l’exercice comptable. Pour obtenir le résultat d’exploitation il faut donc déduire de l’EBE les opérations liées au cycle d’investissement.
Résultat d’exploitation =
EBE
+ Reprise sur charges calculées
- Dotations aux amortissements

d. Le résultat courant avant impôts
Le résultat courant avant impôts constitue le résultat avec la prise en compte de l’ensemble des cycles de l’entreprise : le cycle d’exploitation, le cycle d’investissement et le cycle de financement. Pour obtenir le résultat courant il faut déduire ou ajouter du résultat d’exploitation le résultat financier.
Résultat courant avant impôts =
Résultat d’exploitation
+ Produits financiers
- Charges financières

3. Une ressource générée par l'activité de l'entreprise : la capacité d'autofinancement
a. Définition
La capacité d'autofinancement (CAF) représente le flux potentiel de trésorerie dégagé par l'activité normale de l'entreprise. Ce flux de trésorerie est potentiel car il ne tient pas compte des décalages de trésorerie liés au cycle d’exploitation. Plus la valeur de la CAF est élevée, plus l'entreprise a des possibilités de :
 - distribuer des dividendes aux actionnaires,
 - financer les investissements,
 - rembourser les emprunts.

b. Méthodes de calcul
Calcul à partir de l'excédent brut d'exploitation (EBE)

CAF = EBE
+ autres produits encaissables sauf produits de cessions (compte 775)
- autres charges décaissables

 ► Calcul à partir du résultat de l'exercice

CAF = Résultat
+ Dotations aux amortissements et aux provisions
+ Valeur comptable des éléments d'actif cédés (compte 675)
- Reprises sur provisions
- Produits des cessions d'éléments d'actif (compte 775)

L'essentiel
La profitabilité est la capacité d’une entreprise à générer un résultat par son activité. C’est le rapport entre un résultat et des ventes. Le taux de profitabilité est donc égal à :
résultat /chiffre d’affaires.
Le résultat du cycle d’exploitation est l’excédent brut d’exploitation.
En déduisant la dotation aux amortissements qui correspond au cycle d’investissement, on obtient le résultat d'exploitation.
En ajoutant le résultat du cycle de financement par endettement qui est le résultat financier, on obtient le résultat courant avant impôts.
La capacité d'autofinancement (CAF) représente le flux potentiel de trésorerie dégagé par l'activité normale de l'entreprise.
Il existe deux méthodes de calcul de la capacité d’autofinancement. Une méthode à partir de l’EBE dite méthode soustractive. Une autre méthode à partir du résultat net dite méthode additive.

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents