La pêche en Indonésie - Maxicours

La pêche en Indonésie

L'Indonésie, avec plus de 17 000 îles (dont 6 000 sont habitées) baignant dans l'océan Pacifique, est le plus grand archipel de notre planète. Ses ressources maritimes sont considérables et font vivre une bonne partie des populations côtières. Pourtant, ces ressources sont largement surexploitées et les stocks de certains poissons ont une très nette tendance à diminuer.

Quels sont les problèmes auxquels doit faire face le gouvernement indonésien pour parvenir à gérer efficacement ces stocks menacés ?
1. Des ressources maritimes menacées
a. Un formidable potentiel
L'Indonésie possède une ZEE immense de 5,8 millions de km2 ainsi que 81 000 km de frontières maritimes. L'archipel possède des ressources sous-marines considérables. En tant que 4e pays producteur de poissons dans le monde, ce pays est un géant de la pêche. Pêche qui a considérablement augmenté ces dernières années, au point qu'un nombre important de ces zones de pêche est déjà amplement surexploité.

Doc. 1. Récif corallien en Indonésie

b. Deux problèmes inquiétants : la pêche à l'explosif et la pêche au cyanure
Les méthodes utilisées par la plupart des pêcheurs indonésiens ont peu d'effets néfastes sur l'environnement. Cependant, une minorité d'entre eux emploient des méthodes de pêche peu conventionnelles et dramatiquement dangereuses pour les écosystèmes coralliens (des coraux) :

• La pêche à l'explosif
On ne compte plus le nombre de jeunes amputés que l'on rencontre dans les communautés côtières des îles. Ce sont ceux qui ne sont pas parvenus à lâcher à temps les bombes artisanales qu'ils devaient jeter à l'eau pour attraper du poisson. Lancées en surface, ces bombes - des bouteilles ou des noix de coco remplies d'engrais et d'une simple mèche - ont un tel impact, qu'elles font exploser le poisson qui remonte, mort, à la surface. Cette méthode permet d'obtenir rapidement une grande quantité de prises, dont plusieurs en suffisamment bon état pour être vendues sur les marchés. 

• La pêche au cyanure
Il existe plusieurs types de pêche au cyanure. Il peut s'agir d'opérations à grande échelle, dans des zones éloignées, ou d'opérations de petites et moyennes envergures, sur des récifs déjà plus exploités. Pour les premières, le bateau dispose d'un équipage de 20 personnes environ et de canots. Il effectue des campagnes d'un mois durant lequel le poisson est capturé vivant (le cyanure le fait sortir des rochers), avant d'être transporté, toujours vivant, jusqu'à Hong Kong par bateau ou par avion.

Ces deux types de pêche, illégales, violentent les récifs coralliens qui comptent parmi les plus riches du monde. Or, ceux-ci jouent un rôle essentiel dans l'économie nationale. La mort du corail menace non seulement la poursuite des activités de pêche, mais également une des sources alimentaires les plus importantes des indonésiens. Les espèces qu'ils abritent fournissent la moitié des protéines animales consommées par l'Indonésie. Les coraux jouent également un rôle essentiel dans la reproduction des poissons. Enfin, la capture d'une seule et unique loche, détruit plus d'un million de m2 de corail. 82 % des récifs indonésiens sont menacés par la pêche illégale.

Ceux qui s'adonnent à ces techniques de pêche destructrices multiplient leurs revenus, de telle sorte que les notions de protection de l'environnement les préoccupent peu. D'autant plus que ces méthodes sont rarement sanctionnées par des autorités ou leurs représentant, démunis et, parfois, corrompus.
c. La menace des braconniers sur les stocks de poissons
Avec 81 000 km de frontières maritimes, l'Indonésie a bien du mal à lutter contre la pêche illégale des navires étrangers (chinois, malaisiens, thaïlandais...) qui viennent braconner dans ses eaux poissonneuses des tonnes de poisson, avant de repartir vers leurs propres pays.
2. Le gouvernement tente pourtant d'agir
a. Des efforts pour sauvegarder l'écosystème
Pour faire face à la surexploitation des ressources marines, ou aux méthodes de pêche destructrices, des acteurs locaux, à l'initiative des responsables des deux parcs nationaux et de certaines petites communautés de pêcheurs, ont mis en place un certain nombre de mesures : des patrouilles en mer, des stations flottantes de surveillance et la création de réserves sur quelques hectares de récifs coralliens.

Doc. 2. Réserve de récifs coralliens

Certaines communautés villageoises continuent de gérer les ressources de l'océan selon un mode traditionnel d'ouverture et de fermeture des terrains de pêche en fonction des périodes de fraie (de reproduction) des poissons. Des associations tentent d'éduquer les autres communautés à cette gestion durable de l'Océan.

Doc. 3. Pêche traditionnelle en Indonésie

De son côté, le gouvernement s'organise : la loi du 19 juin 1985, sur les pêches, interdit strictement le recours aux techniques de pêche destructrices. Maintenant, une police maritime est chargée de faire respecter la loi. Cependant, les bénéfices de la pêche au cyanure permettent à ceux qui la pratiquent de verser des pots-de-vin importants. Il est donc très rare que des poursuites soient engagées devant les tribunaux.
b. Des efforts qui engendrent de réelles tensions
Les résultats de ces expériences et de mesures sont plutôt probants. Mais ils entraînent de vifs conflits entre ceux qui entendent continuer à tirer profit des pratiques illégales et ceux qui recherchent le maintien de la vie des récifs et des ressources halieutiques (= ressources vivantes aquatiques).
L'essentiel
L'Indonésie est la 4e puissance maritime au monde. Ses eaux comptent des récifs coralliens parmi les plus beaux de la planète, ainsi qu'un potentiel en ressources marines des plus intéressants.

Malheureusement, ces ressources sont surexploitées et mises en danger par des méthodes de pêche illicites violentes pour l'écosystème. Le gouvernement, certaines associations et quelques communautés villageoises de pêcheurs, tentent de trouver des solutions pour que cesse la pêche au cyanure ou à l'explosif et mettre en place une gestion durable des fonds et des stocks marins.

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies ou autres traceurs pour améliorer et personnaliser votre navigation sur le site, réaliser des statistiques et mesures d'audiences, vous proposer des produits et services ciblés et adaptés à vos centres d'intérêt et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux et médias sociaux.