Le recyclage des déchets au Niger : le réseau RESEDA - Maxicours

Le recyclage des déchets au Niger : le réseau RESEDA

Dans de nombreuses villes des pays pauvres, des décharges sauvages de déchets plastiques apparaissent. C'est dû au fait que ces villes n'ont pas les infrastructures nécessaires à la gestion des déchets (poubelles publiques, services d'éboueurs, etc.). Pourtant, les matières plastiques ne sont pas bio-dégradables, ce qui signifie qu'elles ne se décomposent pas toutes seules et donc peuvent rester à l'air libre pendant des dizaines d'années, voire des siècles. Elles constituent une pollution extrêmement dangereuse et tenace.
C'est pourquoi de nombreuses ONG (Organisation non gouvernementale au service d'une cause) ont décidé d'y remédier et de considérer ces plastiques comme une ressource qu'il faut recycler pour la transformer ainsi en richesse.

Le réseau RESEDA, au Niger, cherche à recycler le plastique pour en faire des pavés pour les routes : comment et avec quel succès ?
1. Le réseau RESEDA recycle les matières plastiques
a. Qu'est-ce que le réseau RESEDA ?
Le réseau RESEDA est un ensemble d'ONG qui travaille au Niger. Une ONG est une Organisation Non Gouvernementale. Cela signifie que c'est une association privée à but non lucratif (elle ne cherche pas à gagner de l'argent). Les ONG sont nombreuses dans le domaine humanitaire, comme Médecins Du Monde ou Médecins Sans Frontières, et dans le domaine de l'environnement, comme la Fondation pour la Nature et l'Homme de Nicolas Hulot.
Le Réseau RESEDA est particulier car c'est un ensemble d'associations qui travaille depuis le Niger avec l'Union européenne qui lui verse des subventions.
b. Le principe : faire fondre le plastique
Les sacs en plastique sont partout présents dans le paysage du Niger, que ce soit dans les villes ou même dans la brousse. Il s'agit donc de ramasser ces déchets, de les faire fondre en y ajoutant du sable, de verser la pâte obtenue dans des moules. Il faut attendre 45 minutes pour que le plastique sèche : on a, à la fin, des pavés en plastique qui sont tout à fait résistants.

Doc. 1 Pollution de sacs plastiques

c. Une technologie difficile à élaborer
La technologie est très simple, et elle est basée sur des produits locaux qu'on trouve facilement. Pourtant, elle n'a pas été facile à inventer, et l'Union européenne a dû envoyer un ingénieur pour trouver le bon dosage entre le sable et le plastique.
Au départ, le réseau RESEDA pensait plutôt utiliser le plastique uniquement comme combustible, c'est-à-dire faire chauffer des fours alimentaires avec les déchets. Il pensait aussi transformer le plastique en fil à tisser pour en faire des chaises et des fauteuils. Mais ces deux technologies nécessitaient soit trop de déchets, soit des plastiques de trop bonne qualité.
2. Le réseau RESEDA développe une véritable activité économique
a. Une véritable production de pavés en plastique recyclé
L'idée des pavés a émergé en 2005. Depuis, 640 tonnes de déchets ont été ramassées. 1,5 tonne de pavés est produite chaque mois, soit 1 050 pavés. Une route de 1 km a été réalisée, utilisant 8 000 pavés.
Le réseau RESEDA espère que ça n'est qu'un début, car la résistance des pavés est bonne et la demande doit se développer. Pour l'instant seul un petit atelier de quelques personnes fonctionne, mais il devrait s'agrandir.
b. Le Niger a besoin de développer son artisanat
Le réseau RESEDA a raison de promouvoir ce petit atelier. Le Niger est l'un des pays les plus pauvres du monde et en plus c'est un pays désertique du Sahara. Il ne peut donc pas miser sur un fort développement de son agriculture ou de son élevage, et doit se reporter sur son artisanat.
c. Le problème de la rentabilité se pose
Même si la ressource utilisée est gratuite (personne ne paie les vieux sacs plastiques !), l'atelier a des coûts : deux personnes travaillent par four, il faut donc payer leurs salaires, acheter les masques et les gants qui les protègent, acheter les moules pour faire les pavés et payer les gens qui collectent les déchets et les apportent. Le réseau RESEDA ne peut fonctionner que si l'Union européenne lui accorde des subventions, c'est-à-dire lui donne de l'argent.
3. Le réseau RESEDA aide les populations les plus pauvres du Niger
a. Du travail et donc des revenus pour tout le monde
Ce sont surtout les femmes et les enfants qui se chargent de ramasser les déchets plastiques et qui les apportent à l'atelier. Ils sont payés au poids : 3 centimes par kilo (25 francs CFA). Dans un pays où un habitant a en moyenne 50 centimes par jour pour vivre, ces femmes et ces enfants ont vraiment besoin de cet argent.
b. Le réseau RESEDA a aussi d'autres actions
Le réseau RESEDA a entrepris d'autres actions. Il organise un atelier de fabrication de grillage pour lequel travaillent surtout des mendiants, et il implante des puits dans la brousse pour aider les cultivateurs.
L'essentiel
Le réseau RESEDA est un ensemble d'ONG du Niger qui travaille en collaboration avec l'Union européenne. Les ONG apportent leur connaissance du terrain et des besoins, alors que l'Union européenne apporte une aide technique et financière. L'action du réseau RESEDA s'inscrit dans la perspective du développement durable car elle crée de la richesse en améliorant l'état des routes, elle crée des emplois pour permettre à des Nigériens d'échapper à la pauvreté, et elle vise directement au respect de l'environnement puisqu'elle permet de nettoyer les villes de leurs déchets plastiques.

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies ou autres traceurs pour améliorer et personnaliser votre navigation sur le site, réaliser des statistiques et mesures d'audiences, vous proposer des produits et services ciblés et adaptés à vos centres d'intérêt et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux et médias sociaux.