La nature et la mesure des échanges - Cours de SES Terminale pro avec Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

La nature et la mesure des échanges

Objectif : de quelle nature sont les échanges internationaux ? Comment les échanges internationaux peuvent-ils être mesurés ? Quels documents comptabilisent les flux des échanges ?


Les échanges internationaux sont un phénomène très ancien. Mais depuis les années 50 on constate une intensification des échanges aussi bien économiques, financiers, commerciaux que culturels. Ces échanges ne se limitent plus à quelques pays, mais concernent maintenant différentes régions géographiques de la planète.

On parle de mondialisation lorsque les enjeux qui étaient auparavant limités à des régions ou des nations prennent une dimension mondiale.
1. La nature des échanges internationaux
Les échanges concernent :

les marchandises : les importations et les exportations de biens existent depuis longtemps, mais aujourd'hui elles prennent une place très importante dans l'économie mondiale. Il s'agit surtout  de produits agricoles, de produits des industries extractives et de produits manufacturés.

o les services : l'échange international de services constitue un des éléments marquants de la mondialisation. Essentiellement : le transport, les voyages, les services téléphoniques, etc.

o les capitaux : concernent des flux de capitaux à long terme, c'est-à-dire des investissements directs à l'étranger (IDE).
Ils peuvent prendre plusieurs formes : création d'une entreprise à l'étranger, prise de contrôle d'au moins 10% du capital social d'une entreprise, etc.

Les IDE permettent aux firmes multinationales d'exercer une influence prépondérante sur le marché et un contrôle des entreprises implantées dans un pays différents de celui de la maison mère.

o les informations et les technologies : il s'agit de flux d'informations et de communications réalisées à travers des lignes de téléphones (fixes et portables) et surtout par le réseau Internet.

Elles permettent au marché mondial de fonctionner en continu et d'échanger des informations en temps réel.

les personnes : nous assistons actuellement à un flux important d'échanges de la force de travail. Les migrations internationales s'expliquent par des inégalités mondiales. En effet, les salaires sont multipliés par vingt quand on passe de la Pologne à la RFA, de la Chine à la Corée du Sud et de l'Inde à Singapour.
D'autre part, la télévision dans les pays en développement (PED) véhicule une image de la culture internationale qui continue à faire apparaître dans les foyers démunis des modes de vie confortables et enviables.

En Europe, l'accord de Schengen permet la libre circulation des personnes et donc des travailleurs au sein des pays signataires de cet accord. Par exemple, il est donc devenu très facile pour une personne de nationalité italienne de travailler en France et vice-versa.

2. La mesure des échanges internationaux
a. La balance des paiements
Les opérations d'échange internationales entre agents résidents et non résidents sont enregistrées dans les comptes de la balance des paiements. Il s'agit d'un document statistique qui enregistre tous les flux réels (commerciaux, financiers et monétaires) réalisés pendant une période donnée entre un pays et le reste du monde.

On considère comme agent résident en France les personnes physiques et morales (entreprises) qui effectuent habituellement leurs échanges économiques à partir de la France. Un agent résident peut être un étranger ou une entreprise étrangère implantés en France et un agent non-résident peut être un français ou une entreprise française établis hors frontières françaises.
b. La balance ou compte des transactions courantes
La balance des paiements regroupe trois comptes et en particulier le compte des transactions courantes.
Ce compte enregistre l'ensemble des échanges :

o de biens (exportations et importations de marchandises),
o de services,
o de revenus du travail (revenus des salariés travaillant à l'étranger) et revenus du capital (dividendes et intérêts des investissements et placements réalisés à l'étranger),
o des transferts courants à titre unilatéral tels que revenus expédiés par les travailleurs étrangers dans leur pays, dépenses liées aux organismes internationaux, contribution au budget européen.
L'essentiel

Les échanges internationaux jouent un rôle prépondérant dans nos économies. Ces échanges ne concernent pas seulement des marchandises, mais également des services, des capitaux, des informations et des personnes.

Les flux des échanges sont comptabilisés dans la balance des paiements. Les flux des échanges de marchandises, de services, de revenus et de transferts courants sont enregistrés dans le compte des transactions courantes qui fait partie de la balance des paiements.

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents