La naissance de l'Empire musulman et l'expansion de l'islam - Maxicours

La naissance de l'Empire musulman et l'expansion de l'islam

Objectifs
  • Connaitre la naissance de l'Empire musulman
  • Comprendre l'expansion de l'islam
Points clés
  • Au début du VIIe siècle, le Moyen-Orient parle grec et le Maghreb est occupé par les Byzantins (qui ont chassé les Vandales, eux-mêmes successeurs des Romains dans la région).
  • Les Arabes sont alors une peuplade polythéiste qui vit dans le sud de l’Arabie.
  • L'islam connait un développement fulgurant. Pour autant, c'est le seul des trois empires de cette époque à ne pas réellement devenir un empire centralisé.
  • Cette dispersion du pouvoir est un trait culturel qu'on retrouve dans la religion musulmane. Celle-ci obéit à des théologiens, des imams, des muftis mais n'a pas l'équivalent d'un pape ou d'un patriarche.
1. Une nouvelle religion

Au début du VIIe siècle, Mahomet, un marchand caravanier, dit avoir été choisi par Dieu pour être le prophète d’une nouvelle religion. En 622, il tente de convaincre les habitants de La Mecque, qui le chassent. Il se réfugie à Médine : c’est ce qu’on appelle l’Hégire. Ce mot a le sens de « rupture ». Pour la première fois en Arabie, les liens d’une croyance sont plus importants que les liens du sang familial ou d’un clan. À Médine, Mahomet devient le chef d'une communauté musulmane. 

En 630, il entreprend une reconquête de La Mecque pour convertir ses habitants. À sa mort, toute l’Arabie est musulmane.

2. Des conquêtes pour affirmer l'islam
a. Les successeurs de Mahomet

Les successeurs de Mahomet s’appellent les califes. Ces derniers conquièrent de vastes territoires allant de l’Espagne, à l’ouest, jusqu’à l’Inde, à l’est. En termes de superficie, ces territoires sont beaucoup plus vastes que l’Empire byzantin ou l’Empire carolingien.

Pour mieux contrôler ces territoires, les califes y installent leurs représentants, les émirs. Damas, Bagdad et Le Caire se développent dès cette époque. Les populations des régions conquises se convertissent pour la plupart à l’islam. Quant aux juifs et aux chrétiens, ils peuvent continuer à pratiquer librement leur religion à condition de verser un impôt spécial.

b. Les califats omeyyades

À partir de 661 et jusqu’en 750, c’est la famille des califes Omeyyades qui dirige l’Empire musulman depuis Damas. Ils conquièrent l’Afghanistan, le reste de l’Afrique du Nord et l’Espagne. Ils sont arrêtés par Charles Martel à Poitiers en 732. Les grandes conquêtes musulmanes s’arrêtent à cette période.

À partir de 750, c’est la dynastie des Abbassides qui dirige l’Empire musulman depuis Bagdad. Mais autour de l’an mil, l’Empire se morcelle :

  • les Abbassides dominent l’est ;
  • les Fatimides dominent l’Égypte, l’Afrique du Nord et l’Arabie depuis Le Caire ;
  • les Omeyyades dirigent le califat de Cordoue en Espagne et à l’ouest de l’Afrique du Nord.

En outre, de nombreuses menaces fragilisent cet équilibre précaire : les croisés chrétiens s’emparent de Jérusalem en 1099, les Turcs Seldjoukides convertis à l’islam s’emparent de Bagdad au XIe siècle puis les Mongols venus de l’est ravagent la ville en 1258. Les chrétiens espagnols reconquièrent l’Espagne en 1492 : c’est la Reconquista. Le temps du Califat est terminé.

Calife : Successeur de Mahomet, chef politique, religieux et militaire de la communauté musulmane.
Émir : Représentant du calife dans les villes de l’Empire musulman.
3. Une civilisation brillante pour affirmer l'islam

Les musulmans sont au carrefour de nombreuses civilisations. Ils tirent une grande partie de leurs revenus du commerce. Les produits voyagent par voies maritimes ou sont transportés à dos de chameaux par des caravanes. Les produits sont ensuite vendus dans les souks des grandes villes.

Au contact de nombreuses civilisations, les musulmans s’imprègnent de leurs connaissances : ils héritent des mathématiques indiennes (« algèbre » est un mot d’origine arabe) et de la philosophie grecque en partie oubliée en Occident à l’époque. Ils développent aussi la médecine et la géographie.
Ils développent une culture urbaine raffinée (architecture, ornements) et un mode de vie dont témoignent les contes arabes de l’époque comme Les contes des mille et une nuits.

Souk : Marché, dans les villes arabes.
Caravane : Convoi de chameaux transportant des marchandises, conduit par des marchands appelés les caravaniers.

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Des profs en ligne

quote blanc icon

Découvrez Maxicours

Exerce toi en t’abonnant

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17 h à 20 h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Un compte Parent