Saint Bernard - Maxicours

Saint Bernard

Qui est le moine Bernard ?
1. Saint Bernard, abbé de Clairvaux
Doc. Saint Bernard

Bernard est né près de Dijon en 1090, dans une famille de la noblesse bourguignone. Envoyé dès sa prime jeunesse dans une école de chanoines, il arrive en 1112 à l'abbaye de Cîteaux où l'on pratique l'ascèse la plus dure. Il s'agit de contempler Dieu notamment à travers des exercices de pénitence, de privations alimentaires ou de sommeil et aussi des peines corporelles que les moines s'infligent pour parvenir à la perfection.

L'abbé Etienne Harding qui dirige Cîteaux, envoie Bernard en Champagne pour y fonder avec quelques moines une abbaye à Clairvaux. Il reste toute sa vie simple abbé, refusant toute autre dignité dans l'Église. La règle est sévère comme dans toutes les abbayes cisterciennes : silence rigoureux, repas maigres, églises et culte d'une grande simplicité, travail manuel.

Entré dans un ordre qui prône l'éloignement du monde, Bernard se mêle pourtant des affaires de son temps. L'idéal monastique est pour lui un idéal de combat. Jusqu'en 1130, il se consacre au développement de son abbaye de Clairvaux de façon à étendre le plus possible l'influence de l'ordre cistercien.
2. Saint Bernard, le réformateur cistercien
De Clairvaux, il entame une action de réforme qui concerne d'abord l'état monastique. Considérant que son abbaye est digne d'être imitée, Bernard reproche à l'ordre de Cluny dont les moines suivent la règle bénédictine de manquer d'ascétisme dans ses pratiques, de simplicité dans sa liturgie et dans son art.

Il souhaite que cet idéal de rigueur gagne aussi le clergé séculier. Pour y parvenir, il se fait théologien, il condamne les hérésies qui apparaissent un peu partout en Europe, surtout en Languedoc où les cathares sont bien implantés.

À la fin de sa vie, en 1146, il parcourt une partie de la Chrétienté occidentale pour prêcher la deuxième croisade qui s'avère être un véritable désastre. Affecté par les critiques qui lui sont adressées, il meurt en 1153 à l'âge de 63 ans.
L'essentiel
Issu de la noblesse bourguignonne, Bernard intègre, très tôt, une école canoniale et rejoint ensuite l'abbaye de Cîteaux en 1112. L'abbé qui dirige cette communauté cistercienne, l'envoie fonder à Clairvaux une abbaye qu'il développe jusqu'en 1130. Adepte de l'ascèse, il y impose une sévère règle de vie.

Souhaitant que la rigueur cistercienne s'étende à l'ensemble du monde monastique, il entreprend une réforme destinée à imposer partout l'observation stricte de la règle en vigueur à Cîteaux aux dépens de la règle bénédictine.
Par ailleurs, il contribue à la lutte de l'Église contre les hérésies qu'il condamne et combat à coup de thèses théologiques.

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

quote blanc icon

Découvrez Maxicours

Exerce toi en t’abonnant

Des profs en ligne

  • 6 j/7 de 17 h à 20 h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Un compte Parent

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Votre adresse e-mail sera exclusivement utilisée pour vous envoyer notre newsletter. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment, à travers le lien de désinscription présent dans chaque newsletter. Conformément à la Loi Informatique et Libertés n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, au RGPD n°2016/679 et à la Loi pour une République numérique du 7 octobre 2016, vous disposez du droit d’accès, de rectification, de limitation, d’opposition, de suppression, du droit à la portabilité de vos données, de transmettre des directives sur leur sort en cas de décès. Vous pouvez exercer ces droits en adressant un mail à : contact-donnees@sejer.fr. Vous avez la possibilité de former une réclamation auprès de l’autorité compétente. En savoir plus sur notre politique de confidentialité