Fiche de cours

Les différents raisonnements mathématiques- Première techno - Mathématiques

Lycée   >   Premiere techno   >   Mathématiques   >   Les différents raisonnements mathématiques- Première techno - Mathématiques

  • Fiche de cours
  • Quiz et exercices
  • Vidéos et podcasts
Objectifs
  • Reconnaitre les différents types de raisonnement.
  • Savoir quel type de raisonnement utiliser dans telle ou telle situation.
Points clés
  • Disjonction de cas : On vérifie notre propriété en testant différents cas et on montre que tous les cas aboutissent au même résultat.
  • Contraposée : Pour vérifier P⇒Q on prouve que (non)Q⇒(non)P
  • Raisonnement par l’absurde : On part du principe que la propriété est vrai et on montre qu’on arrive à quelque chose d’absurde ou d’incohérent.
  • Contre exemple : On trouve une situation dans laquelle notre propriété ne marche pas.

 

Pour bien comprendre
  • Reconnaitre des implications et équivalences.
  • Savoir déterminer et reconnaitre les négations d’affirmation.
1. Le raisonnement par disjonction de cas
Pour prouver qu’une affirmation est vraie

Pour prouver qu’une affirmation P est vraie, il est parfois nécessaire de tester si l’affirmation est vraie lorsque l’on différencie les cas.

Exemple
Montrer que quelque soit ,  est un nombre entier. 
Pour cela on utilise une disjonction de cas :
  • Nous allons d’abord tester notre affirmation pour un nombre  pair.
    On a donc avec k
    Dans ce cas,  or est un nombre entier. L’affirmation est donc vérifiée si  est pair.
  • Nous testons ensuite notre affirmation pour un nombre  impair.
    On a donc avec k∈.
    Dans ce cas, or est un nombre entier. L’affirmation est donc vérifiée si  est impair.

L’affirmation est vraie pour  pair et pour  impair. L’affirmation est donc vérifiée quelque soit .

Exemple non mathématique
Partons du principe que sur Mars il existe deux types de martiens avec un comportement très différent. Les martiens verts et les martiens rouges.
Pour vérifier l’affirmation P suivante : « Les martiens sont tous accueillants », on va faire une disjonction de cas.
Nous allons d’abord vérifier si les martiens verts sont accueillants.
Ensuite, nous vérifierons que les martiens rouges sont également accueillants.
Si les deux conditions sont vérifiées alors nous allons conclure que l’affirmation P est vraie.
2. Le raisonnement par contraposée
Pour prouver qu’une implication est vraie

Pour prouver que P implique Q, on peut prouver que l’inverse de la proposition Q implique l’inverse de la proposition P.

Exemple
Soit a et b deux entiers naturel non nul.
Prouvons que “ab=1” ⇒ “a = b = 1”
Si a≠1 alors a≥2 et b≥1. Donc ab≠1.
Même chose si b≠1. On a prouvé que “a ou b ≠1” ⇒ “ab≠1”.
Par contraposée “ab=1” ⇒ “a = b = 1”.
Exemple non mathématique
Retournons sur Mars.
P : « Le martien est bleu ».
Q : « Le martien est gentil ».
P⇒Q signifie « Si le martien est bleu alors le martien est gentil ». 
La contraposée de P⇒Q est (non)Q⇒(non)P .

Pour prouver que « Si le martien est bleu alors il est gentil » il suffit de prouver que « Si le martien n’est pas gentil alors le martien n’est pas bleu ».
3. Le raisonnement par l'absurde
Pour prouver qu’une affirmation est fausse

Pour prouver qu’une affirmation P est fausse, on part du principe que cette propriété est vraie. On arrive alors à une incohérence ou une absurdité qui nous prouve que l’affirmation P ne peut pas être vraie et s’avère donc fausse.

Exemple
Prouvons que est un nombre irrationnel.
Partons du principe que est un nombre rationnel. C’est-à-dire qu’il est possible de l’écrire sous forme de fraction : avec  et  deux nombres entiers relatifs, premiers entre eux. 
   . Cela veut dire que  est pair et donc que  est pair. C’est-à-dire que
On a donc  :   
Cela veut dire que  est pair donc que  est pair. 
Or, dans notre hypothèse de départ, nous avons choisi  et   tels qu’ils soient premiers entre eux. Si tous les deux sont pairs, ils ne sont pas premiers entre eux et nous arrivons à une incohérence.
On en conclut donc, à la suite de notre raisonnement par l’absurde, que n’est pas un nombre rationnel et qu’il est donc irrationnel.
Exemple non mathématique
Démontrons par l’absurde que « Les pommes ne poussent pas sur des poiriers ».
Pour cela on considère la proposition suivante comme vraie « Les pommes poussent sur des poiriers ». Or les fruits qui poussent sur des poiriers sont des poires donc puisque les pommes poussent sur des poiriers, ce sont des poires. C’est une absurdité.
On peut donc conclure que les pommes ne poussent pas sur des poiriers.
4. Contre exemple
Pour prouver qu’une affirmation est fausse

Pour prouver qu’une affirmation P est fausse, il peut nous suffire de trouver un exemple pour lequel l’affirmation est fausse.

Exemple
Prenons l’affirmation « Le carré d’un nombre n est toujours pair ».
Prenons n=3. n2 = 9 or 9 est impair donc l’affirmation est fausse.
Exemple non mathématique
Pour démontrer que l’affirmation « Les martiens bleus sont gentils » est fausse, il nous suffit de trouver un martien bleu qui n’est pas gentil.

Évalue ce cours !

 

Des quiz et exercices pour mieux assimiler sa leçon

La plateforme de soutien scolaire en ligne myMaxicours propose des quiz et exercices en accompagnement de chaque fiche de cours. Les exercices permettent de vérifier si la leçon est bien comprise ou s’il reste encore des notions à revoir.

S’abonner

 

Des exercices variés pour ne pas s’ennuyer

Les exercices se déclinent sous toutes leurs formes sur myMaxicours ! Selon la matière et la classe étudiées, retrouvez des dictées, des mots à relier ou encore des phrases à compléter, mais aussi des textes à trous et bien d’autres formats !

Dans les classes de primaire, l’accent est mis sur des exercices illustrés très ludiques pour motiver les plus jeunes.

S’abonner

 

Des quiz pour une évaluation en direct

Les quiz et exercices permettent d’avoir un retour immédiat sur la bonne compréhension du cours. Une fois toutes les réponses communiquées, le résultat s’affiche à l’écran et permet à l’élève de se situer immédiatement.

myMaxicours offre des solutions efficaces de révision grâce aux fiches de cours et aux exercices associés. L’élève se rassure pour le prochain examen en testant ses connaissances au préalable.

S’abonner

Des vidéos et des podcasts pour apprendre différemment

Certains élèves ont une mémoire visuelle quand d’autres ont plutôt une mémoire auditive. myMaxicours s’adapte à tous les enfants et adolescents pour leur proposer un apprentissage serein et efficace.

Découvrez de nombreuses vidéos et podcasts en complément des fiches de cours et des exercices pour une année scolaire au top !

S’abonner

 

Des podcasts pour les révisions

La plateforme de soutien scolaire en ligne myMaxicours propose des podcasts de révision pour toutes les classes à examen : troisième, première et terminale.

Les ados peuvent écouter les différents cours afin de mieux les mémoriser en préparation de leurs examens. Des fiches de cours de différentes matières sont disponibles en podcasts ainsi qu’une préparation au grand oral avec de nombreux conseils pratiques.

S’abonner

 

Des vidéos de cours pour comprendre en image

Des vidéos de cours illustrent les notions principales à retenir et complètent les fiches de cours. De quoi réviser sa prochaine évaluation ou son prochain examen en toute confiance !

S’abonner

Découvrez le soutien scolaire en ligne avec myMaxicours

Le service propose une plateforme de contenus interactifs, ludiques et variés pour les élèves du CP à la Terminale. Nous proposons des univers adaptés aux tranches d'âge afin de favoriser la concentration, encourager et motiver quel que soit le niveau. Nous souhaitons que chacun se sente bien pour apprendre et progresser en toute sérénité ! 

Fiches de cours les plus recherchées

Mathématiques

Le vocabulaire de la logique- Première techno - Mathématiques

Mathématiques

Proportions et pourcentages- Première- Mathématiques

Mathématiques

Taux d'évolution global et taux d'évolution réciproque- Première- Mathématiques

Mathématiques

Taux d'évolution et coefficient multiplicateur- Première- Mathématiques

Mathématiques

Le nombre dérivé en un point - approche graphique

Mathématiques

Fonction dérivée, dérivées usuelles et opérations sur les dérivées

Mathématiques

Dérivée, sens de variation et extrema d'une fonction- Première techno - Mathématiques

Mathématiques

L'équation réduite d'une droite- Première- Mathématiques

Mathématiques

Résoudre graphiquement une équation ou une inéquation- Première- Mathématiques

Mathématiques

Variations et extrémums d'une fonction- Première- Mathématiques