Lycée   >   Premiere techno   >   Mathématiques   >   Taux d'évolution et coefficient multiplicateur- Première- Mathématiques

Taux d'évolution et coefficient multiplicateur

  • Fiche de cours
  • Quiz
  • Profs en ligne
Objectifs
  • Calculer un taux d’évolution.
  • Exprimer un taux d'évolution en pourcentage.
  • Appliquer un taux d’évolution pour calculer une valeur finale ou initiale.
Points clés
  • Pour mesurer la variation d'une quantité dans le temps, on utilise le taux d’évolution (ou variation relative).
  • Le taux d’évolution n’est pas exprimé dans une unité. Souvent, il est donné en pourcentage.
    Dans ce cas : ,
    Te étant le taux d’évolution en pourcentage.
  • On parle beaucoup du taux d’évolution dans le langage courant, mais pour appliquer un taux d'évolution à une quantité, on utilise le coefficient multiplicateur.
  • Le cœfficient multiplicateur CM est le nombre par lequel il faut multiplier la valeur initiale pour obtenir la valeur finale
  • On a la relation : .
  • Le cœfficient multiplicateur CM et le taux d’évolution sont reliés par une formule : ,
    étant le taux d’évolution en pourcentage. Il est positif s’il représente une augmentation, négatif s’il représente une diminution.
Pour bien comprendre
  • Produit en croix
  • Calcul de pourcentage
1. Taux d'évolution entre deux valeurs successives
a. Calcul d'un taux d'évolution

Pour mesurer la variation d'une quantité dans le temps, on utilise le taux d’évolution (ou variation relative).

Le taux d’évolution s’obtient par la formule suivante :
taux d'évolution = .
Remarque
Le taux d’évolution n’est pas exprimé dans une unité. Souvent, il est donné en pourcentage.
Dans ce cas : ,
Te étant le taux d’évolution en pourcentage.
Exemple
Un objet coutait 2,13 € en 2018. Le même objet est vendu 2,33 € en 2019.
On a donc un taux d’évolution en pourcentage  (arrondi au dixième). Le prix de l'objet a donc augmenté de 9,4 % entre 2018 et 2019.
b. Interprétation

Trois cas peuvent se présenter :

  • si le taux d’évolution est positif, on a une augmentation ;
  • si le taux d’évolution est négatif, on a une diminution ;
  • si le taux d’évolution est nul, il n’y a ni augmentation, ni diminution.
Démonstration

Repartons de la définition du taux d’évolution et transformons l’expression :
taux d'évolution =
 

  • Si taux d'évolution > 0, alors
    donc et (en supposant que la valeur initiale est positive). Il s’agit donc bien d’une augmentation.
  • Si taux d'évolution < 0, alors
    donc et (en supposant que la valeur initiale est positive). Il s’agit donc bien d’une diminution.
  • Si taux d'évolution = 0, alors
    donc et . Il n’y a donc ni augmentation ni diminution.
Exemple
On reprend l’exemple précédent. Le taux d’évolution de 9,4 % est positif, ce qui signifie que le prix de l’objet a augmenté de 9,4 % entre 2018 et 2019.
2. Application d'un taux d'évolution

On parle beaucoup du taux d’évolution dans le langage courant, mais pour appliquer un taux d'évolution à une quantité, on utilise le coefficient multiplicateur.

Exemples
Si une quantité initiale augmente de 8 %, alors pour obtenir la quantité finale, on ne la multiplie pas par 8 %, mais par un coefficient multiplicateur qui vaut 1 + 8 % = 1 + 0,08 = 1,08.
Si une quantité initiale diminue de 32 %, alors pour obtenir la quantité finale, on ne la multiplie pas par – 32 %, mais par un coefficient multiplicateur qui vaut 1 – 32 % = 1 – 0,32 = 0,68.
Le cœfficient multiplicateur CM est le nombre par lequel il faut multiplier la valeur initiale pour obtenir la valeur finale .
On a la relation : .

Pour connaitre la valeur du coefficient multiplicateur à partir du taux d'évolution, on utilise la relation suivante.

Le cœfficient multiplicateur CM et le taux d’évolution sont reliés par une formule :
est le taux d’évolution exprimé en pourcentage. Il est positif s’il représente une augmentation, négatif s’il représente une diminution.
Exemple
Un objet coute 145 €. Son prix diminue de 10 %. Quel est son nouveau prix ?
Attention, le nouveau prix n’est pas égal à !
On cherche à calculer la valeur finale d’un objet à partir de sa valeur initiale et du taux d’évolution.
On utilise la formule : .

.
Son nouveau prix est donc de 130,5 €.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Question 1/5

La médiane de 6 notes est 13. Cela signifie que :

Question 2/5

On a obtenu la série statistique suivante :

Combien vaut la médiane ?

Question 3/5

On a obtenu la série ci-dessous :

Quelle est la médiane de cette série ?

Question 4/5

On a relevé les tailles en cm des élèves d’une classe :

 

Parmi les propositions suivantes, laquelle est vraie ?

Question 5/5

Les notes en français de deux classes littéraires sont données dans le tableau suivant :

Quelle est la note médiane ?

Vous avez obtenu75%de bonnes réponses !

Reçois l’intégralité des bonnes réponses ainsi que les rappels de cours associés

Une erreur s'est produite, veuillez ré-essayer

Consultez votre boite email, vous y trouverez vos résultats de quiz!

Découvrez le soutien scolaire en ligne avec myMaxicours

Le service propose une plateforme de contenus interactifs, ludiques et variés pour les élèves du CP à la Terminale. Nous proposons des univers adaptés aux tranches d'âge afin de favoriser la concentration, encourager et motiver quel que soit le niveau. Nous souhaitons que chacun se sente bien pour apprendre et progresser en toute sérénité ! 

Fiches de cours les plus recherchées

Mathématiques

Le nombre dérivé en un point - approche graphique

Mathématiques

Fonction dérivée, dérivées usuelles et opérations sur les dérivées

Mathématiques

Dérivée, sens de variation et extrema d'une fonction- Première techno - Mathématiques

Mathématiques

L'équation réduite d'une droite- Première- Mathématiques

Mathématiques

Résoudre graphiquement une équation ou une inéquation- Première- Mathématiques

Mathématiques

Variations et extrémums d'une fonction- Première- Mathématiques

Mathématiques

Les polygones réguliers

Mathématiques

Les cylindres de révolution

Mathématiques

Les indices en base 100- Première- Mathématiques

Mathématiques

Les représentations graphiques d'une série statistique- Première- Mathématiques