Les configurations structurelles - Cours de Management des organisations avec Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Les configurations structurelles

Objectif
Chaque organisation doit choisir une structure. La structure d’une organisation est traditionnellement représentée par un organigramme. Les facteurs de contingence de l’organisation vont orienter le choix entre une structure rigide et une structure souple. Qu’est-ce qu’une configuration structurelle rigide ? Qu’est-ce qu’une configuration structurelle souple ?

1. Les configurations rigides
Aoki distingue une structure rigide appelée firme A d’une structure souple appelée firme J. Pour la firme A, les principes de spécialisation sont rigides en fonction de standards préétablis. Les opérateurs sont tenus de respecter des règles strictes de répétitivité en fonction des prescriptions détaillées qui leur sont fournies par le bureau des méthodes. La coordination est ici hiérarchique.

Pour Mintzberg, cette configuration structurelle rigide correspond à l’organisation mécaniste. Pour Mintzberg, toute organisation comprend cinq composantes de base :

- Le centre opérationnel. Ce sont les personnes de la production de biens et services ;
- Le sommet hiérarchique. Ce sont les personnes qui prennent les décisions stratégiques ;
- La ligne hiérarchique. C’est la hiérarchie entre le sommet hiérarchique et le centre opérationnel ;
- La fonction support logistique assure la fourniture des différents services ;
- La technostructure. Ce sont les experts qui planifient et contrôlent le travail des autres.


Dans une structure rigide, la fonction support et la technostructure sont importantes. 

La structure rigide, type organisation mécaniste, est efficace dans un environnement simple et stable. Cette structure convient aux organisations de grande taille comme les administrations publiques ou les entreprises ayant une production de masse. Par contre, cette structure est inefficace dans un environnement complexe ou instable.
2. Les configurations souples
a. La nécessité de nouvelles structures
De nouveaux enjeux conduisent à l’émergence de structures souples. Les principaux enjeux sont :

- l’instabilité des marchés avec un environnement complexe ;
- un cycle des innovations techniques plus rapide ;
- des clients qui ont des demandes individuelles très différentes qui doivent être satisfaites ;
- des salariés avec de nouvelles exigences. Ils n’acceptent plus d’être de simples exécutants ;
- des actionnaires qui exigent un niveau de rémunération plus élevé.
b. Les différentes configurations structurelles souples
• La structure par projet :

La structure par projet consiste à regrouper les personnes et compétences nécessaires le temps de la réalisation du projet. Cette structure est éphémère et disparait après la réalisation du projet.

Le niveau de délégation est fort car le chef de projet est autonome, responsable et dispose de l’autorité sur les opérationnels. Les opérationnels ont un seul supérieur hiérarchique : le chef de projet. Le mode de coordination privilégié de cette structure est l’ajustement mutuel.


• La structure en réseau

La structure en réseau est la conséquence des organisations ayant opté pour les stratégies d’externalisation. La stratégie d’externalisation consiste à faire faire par d’autres organisations des tâches non jugées essentielles. L’organisation se trouve ainsi insérée dans un ensemble d’organisations reliées entre elles par de la coopération, partenariat, sous-traitance…

La structure en réseau permet à l’organisation d’être flexible grâce à la décentralisation des décisions vers ses partenaires. L’organisation réseau nécessite un besoin accru de coordination car les différents membres du réseau sont autonomes et il est difficile de contrôler toutes les activités.
L'essentiel
Les facteurs de contingence de l’organisation vont orienter le choix entre une structure rigide et une structure souple.

Une structure rigide se caractérise par une centralisation des décisions et un nombre de niveaux hiérarchiques important.
La structure rigide, type organisation mécaniste, est efficace dans un environnement simple et stable.

De nouveaux enjeux conduisent à l’émergence de structures souples.
Une structure souple se caractérise par une décentralisation des décisions et moins de niveaux hiérarchiques : de la décentralisation pour que la prise de décision soit réactive ; et moins de niveaux hiérarchiques pour augmenter la circulation de l’information.

Les deux structures souples principales sont la structure par projet et la structure en réseau.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents