Lycée   >   Terminale techno   >   Gestion et finance   >   Les bases du calcul des coûts complets- Terminale- Gestion et finance

Les bases du calcul des coûts complets

  • Fiche de cours
  • Quiz
  • Profs en ligne
Objectifs
  • Calculer un coût d'achat, un coût de production et un coût de revient.
  • Suivre et évaluer des stocks (matières premières et produits finis) avec la méthode du coût unitaire moyen pondéré (CUMP) de fin de période.
Points clés
  •  Il existe une hiérarchie des coûts : coût d'achat, coût de production, coût d'achat et chiffre d'affaire.
  • Le coût d'achat est un coût qui regroupe les charges relatives à la fonction approvisionnement de l'entreprise. Le coût d'achat est constitué des charges directes et indirectes d'approvisionnement.
  • Les charges directes d'achat sont les achats hors taxes tels qu'ils ressortent des factures fournisseurs « Doit » et « Avoir » ; et les frais directs d'achats (les transports, les commissions, etc.).
  • Les charges indirectes sont essentiellement les coûts des centres d'analyse d'approvisionnement : réception, contrôle ou manutention ; le coût pris en compte est imputé en fonction du nombre d'unités d'œuvre consommées par les produits.
  • Le CUMP se calcule tel que : (Valeur du stock initial + Valeur des entrées de la période) / (Stock initial en quantités + entrées en quantités).
  • Un coût de revient comprend le coût de production des produits finis vendus et le coût hors-production des produits finis vendus.

Le calcul des coûts complets concerne tout type d'entreprise (industrielle, commerciale ou prestataire de service). Dans cette fiche, l'activité industrielle sert de support.

1. La hiérarchie des coûts

 

2. Le coût d'achat
Le coût d'achat est un coût qui regroupe les charges relatives à la fonction approvisionnement de l'entreprise. Le coût d'achat est constitué des charges directes et indirectes d'approvisionnement.

Les charges directes d'achat sont :

  • les achats hors taxes tels qu'ils ressortent des factures fournisseurs « Doit » et « Avoir » ;
  • les frais directs d'achats à savoir les transports, les commissions…

Les charges indirectes sont essentiellement les coûts des centres d'analyse d'approvisionnement : réception, contrôle ou manutention ; le coût pris en compte est imputé en fonction du nombre d'unités d'œuvre consommées par les produits.

 

3. Les stocks
a. Le compte de stock

La comptabilité de gestion se doit de calculer les coûts régulièrement (souvent dans le mois). Pour déterminer la valeur des stocks, une organisation comptable a été mise en place permettant d'enregistrer les mouvements de stock. Cette organisation comptable est réalisée grâce au compte de stock. Ces comptes de stocks concernent des matières premières, des fournitures ou des produits finis.

Le compte de stock a la propriété suivante :

b. La valorisation des consommations

Dans un compte de stock, les entrées sont nombreuses et valorisées à des coûts unitaires différents.

Dans l'exemple ci-dessous, il y a trois entrées sur la période valorisées à des coûts différents (10 €, 9 € et 11 €). La production nécessite la consommation de 40 unités. À quel coût unitaire valoriser les sorties (consommations et stock final) ?

 

Dans notre exemple, la formule donne : (200 + 50 + 90 + 110) / (20 + 5 + 10 + 10) = 10 €.

Le compte de stock, valorisé avec le CUMP, donne les valeurs suivantes :

4. Le coût de production

On détermine un coût de production pour chaque produit créé par l’entreprise. Ce coût de production comprend des charges directes et des charges indirectes.

Les charges directes de production comprennent :

  • le coût d’acquisition des matières premières consommées pour la fabrication d’un produit. Ce coût est déterminé à la sortie du stock de matières par la méthode du CUMP ;
  • d'autres charges directes qui sont essentiellement les charges de main-d’œuvre directe. Il s’agit des charges de personnel relatives aux ouvriers qui ont travaillé directement à la fabrication du produit.

Les charges indirectes de production ont d’abord été réparties dans les centres d’analyse de production. Elles sont ensuite imputées au coût de production proportionnellement aux unités d’œuvre employées pour fabriquer le produit.

5. Le coût de revient (ou coût complet)

Un coût de revient comprend :

  • le coût de production des produits finis vendus ;
  • le coût hors-production des produits finis vendus.

Le coût hors-production comprend le coût de distribution et des charges d’administration générale :

  • le coût de distribution : on distingue les charges directes (exemple : commission versée au vendeur) et les charges indirectes de distribution provenant du centre d’analyse « distribution » (exemple : études de marché).
  • Les charges d’administration générale : les coûts calculés ne seraient pas complets si les charges d’administration restaient en dehors du calcul. Une quote-part de charges d’administration est imputée au coût de revient de chaque produit vendu en utilisant un taux de frais.

Les principaux reproches faits à la méthode des coûts complets sont :

  • la répartition arbitraire, par des clés de répartition, des charges indirectes dans les centres d'analyse ;
  • la difficulté à déterminer les unités d'œuvre pertinentes pour les centres d'analyse.
6. Récapitualtif

 

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Question 1/5

La médiane de 6 notes est 13. Cela signifie que :

Question 2/5

On a obtenu la série statistique suivante :

Combien vaut la médiane ?

Question 3/5

On a obtenu la série ci-dessous :

Quelle est la médiane de cette série ?

Question 4/5

On a relevé les tailles en cm des élèves d’une classe :

 

Parmi les propositions suivantes, laquelle est vraie ?

Question 5/5

Les notes en français de deux classes littéraires sont données dans le tableau suivant :

Quelle est la note médiane ?

Vous avez obtenu75%de bonnes réponses !

Reçois l’intégralité des bonnes réponses ainsi que les rappels de cours associés

Une erreur s'est produite, veuillez ré-essayer

Consultez votre boite email, vous y trouverez vos résultats de quiz!

Découvrez le soutien scolaire en ligne avec myMaxicours

Le service propose une plateforme de contenus interactifs, ludiques et variés pour les élèves du CP à la Terminale. Nous proposons des univers adaptés aux tranches d'âge afin de favoriser la concentration, encourager et motiver quel que soit le niveau. Nous souhaitons que chacun se sente bien pour apprendre et progresser en toute sérénité ! 

Fiches de cours les plus recherchées

Gestion et finance

Le coût variable et le seuil de rentabilité- Terminale- Gestion et finance

Gestion et finance

Progiciel de gestion intégré (PGI) et progiciel de gestion comptable

Gestion et finance

Dématérialisation et articulation des documents comptables

Gestion et finance

Le plan de comptes- Terminale- Gestion et finance

Gestion et finance

Le système d'information comptable (SIC)

Gestion et finance

Au programme !

Gestion et finance

Sécurité des traitements et techniques de sauvegarde

Gestion et finance

Le principe de la partie double : des flux aux comptes- Terminale- Gestion et finance

Gestion et finance

Le contrôle de l'information comptable : le lettrage- Terminale- Gestion et finance

Gestion et finance

Les actifs immobilisés et leur coût d'entrée- Terminale- Gestion et finance

Gestion et finance

Les cessions d'immobilisations et leur comptabilisation- Terminale- Gestion et finance

Gestion et finance

Exercice comptable et inventaire- Terminale- Gestion et finance

Gestion et finance

L'exercice comptable et principe d'indépendance des exercices- Terminale- Gestion et finance

Gestion et finance

L'annexe des comptes individuels- Terminale- Gestion et finance

Gestion et finance

Les principes de continuité de l'exploitation et de permanence des méthodes- Terminale- Gestion et finance

Gestion et finance

Les financements internes- Terminale- Gestion et finance