Lycée   >   Terminale techno   >   Gestion et finance   >   Les cessions d'immobilisations et leur comptabilisation- Terminale- Gestion et finance

Les cessions d'immobilisations et leur comptabilisation

  • Fiche de cours
  • Quiz
  • Profs en ligne
Objectif

Comptabiliser les cessions d’immobilisations.

Points clés
  • Lors de l’enregistrement d’une cession d’immobilisation, il faut prendre en compte deux éléments : d’une part, la constatation de la sortie de l’immobilisation du patrimoine et d’autre part, l’enregistrement des prix de cession.
  • Lorsque l’immobilisation est amortissable, il ne faut pas oublier de tenir compte des amortissements.
  • Les cessions d’immobilisations non amortissables se font en deux étapes :d'abord, la constatation de la cession, puis la sortie du bien du patrimoine.
  • Pour la constatation de cession, on débite le compte 512 « Banque » du montant de la cession ; puis on crédite le compte 775 « Produits de cession des éléments d’actif » du même montant.
  • Pour la sortie du bien du patrimoine, on débite le compte 675 « Valeur comptable d’actif cédés » ; puis on crédite le compte d’immobilisation concerné du même montant.
  • Les cessions d'immobilisations amortissables se font en trois étapes.
  • La différence entre le prix de cession et la valeur nette comptable représente une plus-value ou une moins-value de cession.

Quels sont les principes de la comptabilisation des cessions d’actifs immobilisés ? Comment enregistre-t-on les cessions d’immobilisations non amortissables ? Comment enregistre-t-on les cessions d’immobilisations amortissables ?

1. Les principes de comptabilisation des cessions d’immobilisations

Il faut tenir compte de deux aspects :

  • la constatation de la sortie de l’immobilisation du patrimoine. Cette sortie est valorisée à la valeur nette comptable (VNC) du bien cédé au jour de la cession. La cession d’un bien entraîne une diminution du patrimoine de l’entreprise. On va donc la constater dans un compte de charges : 675 « Valeur comptable des éléments d’actif cédés » (VCEAC) ;
  • l’enregistrement des prix de cession. Cela constitue, pour l’entreprise, un produit à caractère exceptionnel car l’activité de l’entreprise n’est pas de vendre son patrimoine. Par conséquent, on utilise le compte 775 « Produits de cessions d’éléments d’actif » (PCEA). 
Remarque : la différence entre le prix de cession et la valeur nette comptable représente une plus-value ou une moins-value de cession.
2. Les cessions d’immobilisations non amortissables
a. La détermination de la valeur nette comptable (VNC)

Les immobilisations non amortissables ne subissent pas de dépréciation irréversible due à l’usage, au temps ou aux changements techniques. Par conséquent, la valeur nette comptable au jour de la cession est égale à la valeur nette comptable d’origine, c’est-à-dire la valeur d’acquisition.

Exemples d’immobilisations non amortissables : les fonds de commerce, les immobilisations financières, les terrains (à l’exception des terrains de gisement et des carrières).
b. L’enregistrement comptable

Première étape - constatation de la cession :

  • on débite le compte 512 « Banque » du montant de la cession ;
  • on crédite le compte 775 « Produits de cession des éléments d’actif » du même montant.

Deuxième étape - sortie du bien du patrimoine :

  • on débite le compte 675 « Valeur comptable d’actif cédés » ;
  • on crédite le compte d’immobilisation concerné du même montant.

3. Les cessions d’immobilisations amortissables
a. La détermination de la valeur nette comptable (VNC)

Les immobilisations amortissables subissent des dépréciations irréversibles dues au temps, à l’usage et aux changements techniques. Par conséquent, ces dépréciations on fait l’objet d’une constatation par l’enregistrement d’amortissements.

Valeur nette comptable au jour de la cession = Valeur d’origine du bien – Somme des amortissements jusqu’au jour de la cession

Remarque : en comptabilité, les amortissements ne sont calculés qu’en fin d’exercice. Par conséquent, si une immobilisation est cédée en cours d’exercice, il va falloir calculer et enregistrer un complément d’amortissement entre la date de la dernière dotation et la date de cession de l’immobilisation.
b. L’enregistrement comptable

 

Remarque : les cessions d’immobilisations autres que les biens immeubles et les titres sont soumises à la TVA.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Question 1/5

La médiane de 6 notes est 13. Cela signifie que :

Question 2/5

On a obtenu la série statistique suivante :

Combien vaut la médiane ?

Question 3/5

On a obtenu la série ci-dessous :

Quelle est la médiane de cette série ?

Question 4/5

On a relevé les tailles en cm des élèves d’une classe :

 

Parmi les propositions suivantes, laquelle est vraie ?

Question 5/5

Les notes en français de deux classes littéraires sont données dans le tableau suivant :

Quelle est la note médiane ?

Vous avez obtenu75%de bonnes réponses !

Reçois l’intégralité des bonnes réponses ainsi que les rappels de cours associés

Une erreur s'est produite, veuillez ré-essayer

Consultez votre boite email, vous y trouverez vos résultats de quiz!

Découvrez le soutien scolaire en ligne avec myMaxicours

Le service propose une plateforme de contenus interactifs, ludiques et variés pour les élèves du CP à la Terminale. Nous proposons des univers adaptés aux tranches d'âge afin de favoriser la concentration, encourager et motiver quel que soit le niveau. Nous souhaitons que chacun se sente bien pour apprendre et progresser en toute sérénité ! 

Fiches de cours les plus recherchées

Gestion et finance

Exercice comptable et inventaire- Terminale- Gestion et finance

Gestion et finance

L'exercice comptable et principe d'indépendance des exercices- Terminale- Gestion et finance

Gestion et finance

L'annexe des comptes individuels- Terminale- Gestion et finance

Gestion et finance

Les principes de continuité de l'exploitation et de permanence des méthodes- Terminale- Gestion et finance

Gestion et finance

Les financements internes- Terminale- Gestion et finance

Gestion et finance

L'affectation du résultat et sa comptabilisation- Terminale- Gestion et finance

Gestion et finance

Le traitement des charges directes et des charges indirectes- Terminale- Gestion et finance

Gestion et finance

Les bases du calcul des coûts complets- Terminale- Gestion et finance

Gestion et finance

Le coût variable et le seuil de rentabilité- Terminale- Gestion et finance

Gestion et finance

Progiciel de gestion intégré (PGI) et progiciel de gestion comptable