Progiciel de gestion intégré (PGI) et progiciel de gestion comptable - Maxicours

Progiciel de gestion intégré (PGI) et progiciel de gestion comptable

Objectifs
  • Connaître le progiciel de gestion comptable.
  • Connaître le progiciel de gestion intégré.
Points clés
  • L’évolution de l’environnement technologique influe sur le système d’information comptable. Du tout papier, le système d’information comptable est passé au progiciel de gestion comptable, puis au progiciel de gestion intégré.
  • Le système d’information comptable devient, avec l’ajout d’informations extra-comptables, un système d’information global.
1. Le progiciel de gestion comptable

Les progiciels comptables équipent la plupart des TPE et PME.

a. L’automatisation

Le progiciel comptable permet d'automatiser la plupart des travaux comptables, notamment les tâches basiques et répétitives (la saisie des factures d’achat, la dématérialisation et la saisie des factures de vente, des écritures de paie, des écritures de banque, etc.). Cela permet de gagner du temps et de réduire le risque d’erreurs.

b. Les fonctionnalités

Le progiciel est l’outil-support des processus de gestion et de traitements comptables :

c. L’intégration dans le progiciel de gestion intégré

Le degré d’intégration des différentes catégories (la facturation, la comptabilité, la paye, les immobilisations, etc.) du progiciel ne cesse de progresser avec l’augmentation exponentielle des données en entreprise.

Exemple
  • La pointeuse de l’atelier apporte les informations des heures travaillées au logiciel de paie, qui génère lui-même les écritures comptables de paie.
  • La lecture optique des codes barre des produits expédiés valide le bon de livraison, qui devient une facture et donc une écriture comptable.
2. Le progiciel de gestion intégré (PGI)
a. Qu’est-ce que le progiciel de gestion intégré ?

Ces dernières années, il est apparu un nouvel outil : le progiciel de gestion intégrée (P.G.I.).

Le progiciel comptable s’intègre dans le PGI.

Les P.G.I. (ERP en anglais) modifient l'organisation du système d'information comptable. Ils reposent sur l'utilisation d'une base de données unique et ne traitent pas uniquement de l'information comptable. D'autres informations (qui proviennent des différents systèmes d'information de l'entreprise : production, ressources humaines, commercial, etc.) sont contenues dans cette base de données. Cet outil doit permettre une intégration informationnelle des différentes activités de l'entreprise.

b. Que permet le PGI ?

L’intégration permet :

  • une donnée saisie une seule fois. Grâce à la base de données unique, pas de redondance ;
  • des données disponibles en temps réel pour l’ensemble des utilisateurs autorisés ;
  • la collecte automatisée des données ;
  • la fiabilisation de l’information financière.
c. Quelles sont les limites du PGI ?

Les inconvénients principaux du PGI sont :

  • le coût élevé ;
  • la lourdeur de la mise en œuvre ;
  • la prise en main difficile par le personnel.
3. Internalisation ou externalisation de la gestion comptable informatisée ?
a. L'externalisation de la fonction comptable

Une entreprise peut recourir pour tout ou une seule partie de sa fonction comptable au service d’un cabinet comptable libéral ou d’une société spécialisée. Externaliser la comptabilité est une solution intéressante pour les TPE et PME qui n’ont pas les moyens de salarier toutes les compétences nécessaires à leur bon fonctionnement. En externalisant la fonction comptable, le choix de la solution technologique retenue pour la comptabilité n’est plus du ressort de l’entreprise.

b. L'externalisation de l'hébergement de l'application informatique

La solution SaaS (Software as a Service) permet l’hébergement à l’extérieur de l’entreprise de l’application informatique. L’entreprise loue alors l’utilisation de l’application auprès de l’hébergeur. L’application est accessible à distance à l’aide d’un navigateur internet. Les avantages de cette solution sont :

  • pas d’hébergement de l’application sur les serveurs de l’entreprise. La maintenance et la mise à jour de l’application ne relèvent plus de l’entreprise, mais de l’hébergeur ;
  • le paiement est en fonction de l’utilisation de l’application (par exemple d’indicateur pour le paiement : nombre d’écritures comptables passées) ;
  • la possibilité de changer rapidement de fournisseur si la solution SaaS retenue n’est pas satisfaisante.

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

quote blanc icon

Découvrez Maxicours

Exerce toi en t’abonnant

Découvrir le reste du programme

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17 h à 20 h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Un compte Parent