Généralités - Cours de Mathématiques Première avec Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Généralités

Objectifs :
• Déterminer, calculer, utiliser la loi de probabilité d’une variable aléatoire,
• Espérance : valeur moyenne, jeu favorable ou non.
1. Rappels
E est l’ensemble des éléments concernant les possibilités (issues) d’un événement aléatoire.
Une expérience aléatoire est une expérience comportant une ou plusieurs issues (sorties, possibilités) que l’on ne peut prévoir.
Loi de probabilité : définir une loi de probabilité sur un ensemble (fini), c’est associer à chaque événement élémentaire un nombre compris entre 0 et 1 tel que la somme des probabilités de tous les événements élémentaires vaut 1. Ce qui s’écrit : (il faut connaître les écritures des formules utilisées et savoir en appliquer les calculs).
Une probabilité est un nombre compris entre 0 et 1 : .
Un événement de probabilité nulle est un événement impossible. Notation :
Un événement de probabilité 1 est un événement certain.   .
est l’événement contraire de A, et .

• A et B sont deux événements dits incompatibles si et seulement si .
2. Variable aléatoire discrète, loi de probabilité
a. Définition variable aléatoire
Définir une variable aléatoire (discrète) c’est associer un nombre réel à chaque événement élémentaire d’une expérience aléatoire.

Exemple :

→ on lance un dé normal (6 faces, non truqué). Si la face 1 sort on gagne 1 €, si les faces 2 ou 3 sortent on perd 2 €, si les faces 4 ou 6 sortent on gagne 6 € enfin, si le 5 sort on perd 5€.
On a défini une variable aléatoire notée xi prenant les valeurs –5 ; –2 ; 1 ; 6.
L’événement x = −2 est constitué des événements élémentaires « sortie du 2 » et « sortie du 3 ».

Remarque : on dit que la variable est discrète (ou ponctuelle) car elle ne prend que certaines valeurs (pour une variable on a une valeur), et non plusieurs (une variable, un intervalle de valeurs).
b. Définition loi de probabilité
C’est associer chacune des valeurs xi prises par une variable aléatoire à la probabilité de l’événement (X = xi).

Présentation :
les résultats sont généralement regroupés dans un tableau :

Valeur de X x1 x2 x3 ... xn
p(X = xi) p1 p2 p3 ... pn

Exemple : dans le cas du jeu de dé précédent,

xi –5 –2 1 6
p(X = xi)

3. Espérance d'une variable aléatoire
Remarque : cela correspond tout simplement à la moyenne de l’ensemble des valeurs d’une variable aléatoire (avec )
Définition de l'espérance (ou espérance mathématique) :
L’espérance de la variable X est définie par : .

Exemple :
pour le jeu défini précédemment, .
Remarque : on peut interpréter l’espérance mathématique de la variable comme le gain moyen que l’on peut espérer d’un jeu si l’on joue un très grand nombre de fois. C’est le « gain moyen ».
Si E(x) = 0 le jeu est dit équitable, si E(x) > 0 le jeu et dit favorable (au joueur) et si E(x) < 0 le jeu et dit défavorable (au joueur).

Dans l’exemple précédent, on peut interpréter l’espérance mathématique E(x) = comme le gain que l’on devrait obtenir pour un grand nombre de parties.

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents