Deux siècles de croisades - Cours d'Histoire 5eme avec Maxicours - Collège

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Deux siècles de croisades

Pourquoi l'Occident part-il en croisade contre l'Orient ?
1. La croisade : un pèlerinage armé
a. Qu'est-ce qu'une croisade ?
Les croisades sont des expéditions entreprises en Orient, par les chrétiens, pour délivrer les Lieux saints de Palestine et spécialement le tombeau du Christ. Il s'agit donc d'un pèlerinage armé effectué par les fidèles à l'appel du pape.

En effet, la Terre Sainte étant tombée entre les mains des Turcs musulmans, les papes, à partir d'Urbain II, en appellent à la ferveur religieuse des fidèles et les invitent à prendre les armes et à partir libérer Jérusalem. Et, en l'espace de deux siècles, entre le 11e et le 13e siècle  l'Occident chrétien a mené huit de ces expéditions, contre les infidèles.

Les candidats qui répondent à ces appels sont motivés aussi bien par l'espoir de gagner le paradis que par celui de faire fortune. C'est la croix en tissu rouge cousue sur leurs vêtements qui rappelle la dimension religieuse de ces croisades.
b. D'une croisade à l'autre
Entre 1095 et 1270, les relations entre l'Orient et l'Occident sont jalonnées par huit croisades menées soit par des souverains, soit par des seigneurs. La première prêchée par Urbain II remonte à la fin un 11e siècle, 1095 précisément. Elle s'achève en 1099 avec la prise de Jérusalem et la création des États chrétiens d'Orient.

Au 12e siècle, l'Occident chrétien mène deux croisades, la deuxième (1147-1149) et la troisième (1189-1192), à l'issue desquelles il perd Jérusalem ainsi que la majeure partie de la Palestine.

Enfin au 13e siècle, se succèdent cinq croisades :
- la quatrième (1202-1204) se dirige vers Constantinople qu'elle pille ;
- la cinquième (1217-1221) sur l'Égypte ;
- la sixième (1228-1229) vers Jérusalem que les chrétiens perdent après l'avoir reprise momentanément ;
- les septième et (1248–1254) huitième (1270) croisades sont des expéditions de saint Louis en Égypte et à Tunis. Très honorables pour ce saint roi, elles n'en marquent pas moins l'échec définitif des croisades, dans la libération des Lieux Saints.
 
Doc. Quatrième croisade, la bataille d'Andrinople
2. Le bilan des croisades
a. Le bilan politique
Les États chrétiens d'Orient, produits des croisades, durent à peine deux siècles, mais le but essentiel de ces expéditions, qui est de conserver la  jouissance des Lieux Saints et le droit d'y venir en pèlerinage, est atteint.
Bien plus, une sorte de protectorat s'établit sur les chrétiens d'Orient au bénéfice de la France. C'est donc grâce aux croisades que la langue française y acquiert une certaine prépondérance.
b. Le bilan religieux
La Papauté, principale inspiratrice des croisades en tire un grand prestige. Après le temps des moines-soldats et de la guerre sainte, les chrétiens utilisent des moyens plus pacifiques pour convertir les Infidèles : les missions. Saint Louis envoie des missionnaires jusqu'en Mongolie et saint François d'Assise vient lui-même organiser les premières missions d'Orient.
c. Le bilan économique
Les établissements chrétiens de Syrie jouent un rôle important dans le commerce en Méditerranée. Des denrées nouvelles (coton, riz, canne à sucre, épices et parfums orientaux...), des arbres fruitiers, inconnus en Europe sont importés d'Orient.

En même temps, l'Empire byzantin et la Syrie offrent des débouchés au commerce des grands ports méditerranéens : Pise, Gênes, Venise et même Marseille. Ainsi, de nombreuses marchandises (épices, perles, soieries), arrivant par caravanes d'Inde et d'Extrême-Orient dans les ports syriens, leur sont en fait destinées.

Les chrétiens créent en Syrie des industries prospères : tissages, teintureries, verreries renouant ainsi avec la tradition artisanale des Phéniciens et copient le luxe des vêtements, des meubles et des tapis orientaux.
L'essentiel
Les croisades sont des pèlerinages armés préconisés par l'autorité pontificale. En deux siècles, l'Occident a mené huit croisades pour tenter de reprendre les Lieux Saints à l'Islam conquérant. Mais seule la première a connu un succès avec la prise de Jérusalem et la création des États latins d'Orient.

Ces croisades ont également occasionné des contacts notamment commerciaux entre les civilisations chrétienne et musulmane permettant la prospérité d'un certain nombre de ports méditerranéens ainsi que l'essor de certaines activités industrielles et artisanales.

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Aidez votre enfant à réussir en géographie grâce à Maxicours

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents