L'Europe transformée (1789-1815) - Cours d'Histoire Seconde avec Maxicours - Lycée

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

L'Europe transformée (1789-1815)

1. Les conséquences de la révolution française en Europe
a. L'accueil de la Révolution en Europe
La Révolution française, héritière de la philosophie des Lumières et de la révolution américaine, est d'abord bien accueillie en Europe. Les élites, nobles libéraux, bourgeois et artistes se passionnent pour les idées de 1789. Le poète allemand Goethe se dit « enflammé » par l'ardeur révolutionnaire de ses voisins français. Pour tous ces Européens partisans des libertés, la France semble montrer l'exemple.
b. La croisade révolutionnaire
En 1792, la France déclare la guerre à l'Autriche, qui s'allie avec la Prusse. Cette déclaration de guerre est une réponse à l'hostilité des souverains européens, qui commencent à craindre la contagion révolutionnaire. La France révolutionnaire souhaite en effet exporter les idées de 1789. La Convention déclare ainsi en 1792 que « dans tous les pays qui seront occupés par les armées de la République, les généraux proclameront la souveraineté du peuple, l'abolition de la féodalité, des droits seigneuriaux et de tous les privilèges ». La guerre devient ainsi une sorte de croisade révolutionnaire. Dans les régions conquises par la France, des arbres de la liberté sont plantés.
2. L'Europe napoléonienne
a. Les transformations territoriales
Premier Consul en 1802 puis empereur des Français à partir de 1804, Napoléon Ier poursuit la guerre. Il étend progressivement sa domination sur l'Europe entière. Les victoires d'Austerlitz et d'Iéna permettent de larges conquêtes sur le continent. L'Empire napoléonien en 1812 s'étend à l'est jusqu'à la Pologne, et au sud jusqu'à l'Espagne et l'Italie. Le territoire français est agrandi par des annexions, des royaumes européens sont gouvernés par des proches de Napoléon, toute l'Europe est réorganisée par Napoléon.
b. La diffusion des idées révolutionnaires
Napoléon souhaite que l'Europe soit fondée sur le modèle de la France ; il continue donc de diffuser les idées révolutionnaires. Les Etats conquis sont dotés de constitutions similaires à celle de la France. Napoléon impose à travers l'Europe une administration centralisée, le Code civil, l'abolition de la féodalité, les lycées, le système métrique...
3. L'éveil du sentiment national en Europe
a. La naissance de l'idée nationale en Europe
Cette domination napoléonienne est souvent vécue comme une oppression. Les territoires conquis sont victimes de pillages, de réquisitions. Dans ces pays émerge un sentiment national fondé sur le refus de la domination française. En Espagne, la France se heurte à une guérilla populaire. En Allemagne également, puis en Russie, une forme de patriotisme, de prise de conscience nationale émerge.
Les idées révolutionnaires, fondées sur la souveraineté de la Nation, se retournent donc contre la France : ce sont des armées au caractère plus national qui acculent Napoléon à la défaite en 1814. A cette date, une coalition regroupant l'Angleterre, la Prusse, l'Autriche, la Russie et la Suède vient à bout de la grande armée. Napoléon doit abdiquer. Le Grand Empire n'existe plus.
b. La nouvelle Europe de 1815
Les vainqueurs de l'empereur se partagent alors les dépouilles de l'Empire. A Vienne en 1815, la nouvelle carte de l'Europe est définie. Les souverains européens s'attachent à créer un équilibre entre les puissances monarchiques et ne tiennent aucun compte des aspirations des peuples. Malgré ce retour à l'ordre ancien, l'héritage révolutionnaire est important. L'Europe, et notamment l'Europe occidentale, sort durablement transformée de cette période.
L'essentiel

Entre 1789 et 1815, la France contribue à modifier durablement l'histoire de l'ensemble du continent européen. Durant la Révolution et l'Empire, les idées révolutionnaires se diffusent. Dans les territoires conquis par la France, des constitutions sont adoptées, la féodalité est abolie. La domination napoléonienne a également pour effet d'éveiller les sentiments nationaux. En 1815, si la carte de l'Europe reste marquée par la domination des grands souverains, les idées révolutionnaires ont durablement transformé les mentalités.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Aidez votre enfant à réussir en mathématiques grâce à Maxicours

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents