A quel âge prendre des cours de soutien scolaire ?

Conseils

A quel âge prendre des cours de soutien scolaire ?

Publié le 22/09/2022

Votre enfant entame un nouveau cycle important dans sa scolarité ou rencontre quelques difficultés à l’école ? Plus les écoliers grandissent, plus il est difficile pour les parents de les aider car les programmes scolaires se spécialisent et partent sur des connaissances nouvelles. A travers cet article, nous vous expliquerons en quoi l’âge n’est pas le critère le plus important pour commencer à prendre des cours de soutien scolaire.

Etre attentif aux besoin de l’enfant

Eh oui, tout comme chaque enfant apprend à marcher à son rythme, il y a parfois des disparités dans le développement de la logique de chacun. Un élève pourra être très vif et comprendre les fondamentaux des mathématiques, pour autant, il sera possible que son niveau de français laisse à désirer. Le plus important afin de déterminer si votre enfant a besoin ou non de soutien scolaire est d’analyser ses lacunes et son retard pour voir si vous pouvez l’aider ou si un appui extérieur est nécessaire.

Bien sûr, plus l’enfant est jeune plus il est important de corriger certains problèmes car il s’agit parfois de troubles moteurs, qui nécessitent par exemple l’aide d’un orthophoniste ou d’autres spécialistes pédiatriques. Cependant, si le problème peut être pallié avec un peu de travail supplémentaire de la part de l’enfant, cela signifie qu’il a seulement besoin d’un petit coup de pouce pour avancer. Il n’y a donc pas d’âge minimum pour prendre du soutien scolaire, il s’agit surtout du degré d’accompagnement dont a besoin votre enfant. Vous pouvez par exemple l’assister un peu dans sa méthodologie, afin de lui donner les outils qui lui permettront de mieux assimiler ses cours par la suite.

Trouver des activités adaptées en fonction de l’âge

S’il n’y a pas d’âge pour commencer le soutien scolaire, cela ne veut pas dire qu’il doit avoir strictement la même forme pour tous les niveaux. Si l’on poursuit notre exemple sur notre élève doué en mathématiques mais plus faible en français, différentes activités pourront lui être proposées selon son âge. Pour les enfants plus jeunes, les contenus imagés et ludiques, des vidéos ou encore des comptines peuvent être très utiles pour favoriser la progression en français. Pour un élève plus âgé, par exemple au collège, il sera plus important de renforcer la lecture et les règles d’orthographe, de grammaire et conjugaison avec des exercices à trous et des quiz ludiques ou les annales de brevet pour les 3e.

Ce qui est donc important est de trouver la forme qui convient à l’enfant en fonction de ses capacités cognitives, sa capacité d’attention mais aussi de ses goûts personnels. Par exemple sur Maxicours, les parcours sont proposés avec plus de 7 formes d’activités afin que les élèves, du CP à la terminale, puissent renforcer leur niveau dans les différentes matières sans monotonie. Les variations de formes permettent aussi d’avoir un contact différent avec les leçons à acquérir et offrent la possibilité de comprendre une autre logique que celle donnée par les professeurs en classe.

Renforcer leurs chances d’aller dans le supérieur

En général, les élèves commencent à ressentir un besoin de soutien scolaire plus fort au collège, et plus encore au lycée. Plusieurs facteurs rentrent en compte, notamment le fait que les cours deviennent de plus en plus spécifiques et que les parents ne puissent pas les aider dans toutes les matières. Cependant, il faut aussi prendre en compte que l’adolescence est une période difficile pour les élèves tout comme les parents, il est donc parfois délicat de les faire travailler chaque soir sans passer pour un rabat-joie !

En utilisant une aide extérieure, cela leur permet d’avoir un œil nouveau sur des problématiques et possiblement relâcher un peu la pression qu’ils peuvent ressentir à l’approche d’importants examens comme le brevet ou encore le baccalauréat. Il est donc recommandé de se faire accompagner dès les premières difficultés, que ce soit par un professeur particulier à la demande tout au long de l’année (comme l’Aide aux devoirs de Maxicours) ou bien encore en pratiquant des stages intensifs durant les vacances. Le plus important est de ne pas laisser les difficultés s’accumuler pour ne pas prendre de retard et se pénaliser d’un chapitre sur l’autre.

Articles similaires

Quand commencer à réviser le brevet ?

Publié le 25/11/2022 Le diplôme national du brevet (DNB) est l’achèvement du collège ainsi qu’un rite incontournable pour les élèves de 3e. A travers...

Parcoursup : quelles sont les dates à retenir pour l’année 2022-2023 ?

Publié le 03/11/2022 Comme chaque année, les élèves de terminale sont confrontés à différents choix pour leur poursuite d’étude. Cursus court, long ou encore...

Quel est le meilleur moment pour faire ses devoirs ?

Publié le 20/10/2022 Un travail quotidien est favorable pour assurer un bon apprentissage et une meilleure assimilation. Bien sûr, chaque enfant est différent et...

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Votre adresse e-mail sera exclusivement utilisée pour vous envoyer notre newsletter. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment, à travers le lien de désinscription présent dans chaque newsletter. Conformément à la Loi Informatique et Libertés n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, au RGPD n°2016/679 et à la Loi pour une République numérique du 7 octobre 2016, vous disposez du droit d’accès, de rectification, de limitation, d’opposition, de suppression, du droit à la portabilité de vos données, de transmettre des directives sur leur sort en cas de décès. Vous pouvez exercer ces droits en adressant un mail à : contact-donnees@sejer.fr. Vous avez la possibilité de former une réclamation auprès de l’autorité compétente. En savoir plus sur notre politique de confidentialité