Comment réussir au collège ?

Conseils

Comment réussir au collège ?

Publié le 05/05/2022

Le collège est une étape importante dans la vie des enfants : ils se construisent socialement et apprennent à déterminer leurs centres d’intérêts. En tant que parent, ce n’est pas toujours facile de concilier crise d’adolescence et investissement dans leur réussite scolaire, nous vous avons donc préparé quelques conseils pour trouver un rythme favorable aux études.

Privilégiez la communication

Le premier point à ne pas négliger avec votre enfant reste la communication. Bien sûr, ce n’est pas simple de garder le lien et la bonne distance pour ne pas donner l’impression d’être constamment sur son dos. Cependant, entretenir le contact est essentiel, notamment pour comprendre l’évolution de votre enfant dans son nouvel environnement, déceler ses difficultés et ne pas passer à côté de problèmes tels que le décrochage, le harcèlement ou encore la phobie scolaire.

Il en va de même sur la question de l’orientation : plus votre enfant se questionnera tôt sur ce qu’il aime ou non à l’école, plus il lui sera facile de concrétiser son projet. Evidemment, en se construisant tout au long de l’adolescence, le choix de carrière peut changer du tout au tout en quelques mois. Cependant, en discutant régulièrement avec lui sur son avenir, il vous sera aussi plus facile d’en parler lors des grands moments de décision.

Donnez-lui le sens des responsabilités

Une autre difficulté de l’adolescence est le début de la connaissance de soi : attendez-vous à ce que les limites soient franchies, mêmes clairement annoncées ! La meilleure solution n’est pas d’entrer dans un cercle de punitions et de récompenses, mais plutôt de favoriser la responsabilisation des actions. De ce fait, votre enfant associera ses actions à des conséquences et pourra mieux visualiser la prise de risque.

L’augmentation des responsabilités commence par le fait même d’aller à l’école : les enfants ont tendance à aller seuls à leur établissement scolaire vers l’entrée au collège. Que ce soit en bus ou à pied, cela favorise aussi le contact social car les élèves prennent ensemble les mêmes transports et se forgent des expériences en commun. A la maison, il peut aussi être favorable de donner les premières tâches ménagères régulières sur un planning par exemple : la tâche écrite est à faire et c’est sa responsabilité de la mener à bien.

Poussez-le à avoir confiance en lui

L’adolescence est une période charnière pour la confiance en soi : avec des changements physiques et hormonaux aussi intenses, difficile de se reconnaître tous les jours. De plus, c’est un moment où la différenciation est très forte entre les élèves (un collège étant un écosystème à lui seul). De ce fait, la comparaison avec les autres membres de la famille ou de la classe en général peut être assez mal digérée. Pour favoriser sa confiance, mieux vaut évoquer ensemble ses difficultés mais surtout ses points forts par rapport à ses propres antécédents.

Dans cette idée, il est plutôt déconseillé de pointer du doigt chaque défaut ou erreur mais de l’accompagner positivement vers une amélioration. Beaucoup d’enfants ont des hauts et des bas dans leur scolarité, mais l’important est de déceler les problèmes rencontrés (par exemple des mauvaises notes) plutôt que de les accabler quand le bulletin tombe. Cela passe aussi par la mise en valeur des points forts : il n’est pas désagréable de répéter les bonnes choses, au contraire certains ont tendance à les minimiser face aux points faibles. L’une des façons pour lui montrer que malgré les difficultés, on peut s’en sortir est, par exemple, découvrir le parcours des personnalités (qui gravitent autour de son univers) qui ont réussi par eux-mêmes.

Supervisez-le sans lui mâcher le travail

Lorsqu’il s’agit de réussite scolaire au collège, la marge d’action des parents est assez réduite, car les matières deviennent de plus en plus spécifiques. Néanmoins, votre rôle reste important car vous êtes en mesure de lui donner les clés d’une bonne gestion des tâches. Par exemple, établissez un emploi du temps pour diviser le temps de travail et le temps de loisir : il doit avoir conscience que le travail est important mais que les loisirs restent présents. De la même façon, cela permet aussi de fixer des règles et les intégrer car elles sont inscrites et doivent être honorées (responsabilisation).

Vous l’aurez compris, le deuxième mot d’ordre pour la réussite scolaire au collège est donc « organisation ». Afin de l’accompagner au mieux, demandez-lui par exemple s’il arrive à suivre en cours et aiguillez-le sur la prise de notes efficace en classe pour qu’il retienne l’essentiel de ses leçons. De la même façon, vous pouvez lui proposer de l’aider à créer ses premières fiches de révision, cartes mentales et autres supports de révision afin de lui donner un modèle à suivre. Le plus important reste de lui donner les clés de la réussite, pour qu’il se les approprie à sa façon, avec toutes les évolutions qui ont lieu à l’adolescence !

Articles similaires

Quand commencer à réviser le brevet ?

Publié le 25/11/2022 Le diplôme national du brevet (DNB) est l’achèvement du collège ainsi qu’un rite incontournable pour les élèves de 3e. A travers...

Parcoursup : quelles sont les dates à retenir pour l’année 2022-2023 ?

Publié le 03/11/2022 Comme chaque année, les élèves de terminale sont confrontés à différents choix pour leur poursuite d’étude. Cursus court, long ou encore...

Quel est le meilleur moment pour faire ses devoirs ?

Publié le 20/10/2022 Un travail quotidien est favorable pour assurer un bon apprentissage et une meilleure assimilation. Bien sûr, chaque enfant est différent et...

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Votre adresse e-mail sera exclusivement utilisée pour vous envoyer notre newsletter. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment, à travers le lien de désinscription présent dans chaque newsletter. Conformément à la Loi Informatique et Libertés n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, au RGPD n°2016/679 et à la Loi pour une République numérique du 7 octobre 2016, vous disposez du droit d’accès, de rectification, de limitation, d’opposition, de suppression, du droit à la portabilité de vos données, de transmettre des directives sur leur sort en cas de décès. Vous pouvez exercer ces droits en adressant un mail à : contact-donnees@sejer.fr. Vous avez la possibilité de former une réclamation auprès de l’autorité compétente. En savoir plus sur notre politique de confidentialité