Société et culture en France face à la crise - Cours d'Histoire Terminale pro avec Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Société et culture en France face à la crise

1. « Crise » économique et malaise social
a. La notion de « crise » en question
Le taux de croissance du PIB passe dès 1974 sous la barre des 5 % annuels puis varie entre 0,7 et 3 %. Il reste cependant positif. De même, la consommation des ménages s'est accentuée durant toute la période. Il y a bien « crise », mais cette crise est particulière. Ainsi, le taux d'équipement des ménages en automobiles est passé de 61,6 % à 78 % entre 1973 et 1993.
b. Les problèmes sociaux
Pourtant, cette croissance n'assure plus le plein emploi et le chômage continue à croître. Le hiatus se creuse entre ceux qui travaillent et les autres, « les nouveaux pauvres ». Ce sont surtout les jeunes et les femmes qui sont touchés. L'Etat doit faire face à des difficultés sociales de plus en plus coûteuses.
Si l'on observe une nette amélioration des conditions de travail des Français, l'idée d'une précarité de l'emploi, les nouveaux modes de gestion du personnel, comme l'augmentation du nombre d'années à la Sécurité sociale, inquiètent les Français.
2. Les mutations sociales et culturelles
a. Le bouleversement des catégories socioprofessionnelles
La fin de ce XXe siècle voit triompher le secteur des services : la France est le deuxième exportateur mondial de ce type d'activités. L'agriculture et l'industrie ne représentent plus que 30,1 % de la population active (4,5 % et 25,6 % pour chaque secteur) en 1997. Cette période de « crise » accélère la disparition des « classes » du XIXe siècle : celles des agriculteurs, bourgeois, prolétaires. Les mutations sociales sont de plusieurs ordres.
La place de la femme dans la société a beaucoup évolué depuis les années 1970. Le travail des femmes s'est généralisé et, en 1975, 40 % des femmes de plus de 15 ans sont actives. En 1972, pour la première fois une femme entrait à Polytechnique. Parallèlement, la libération sexuelle se diffuse de Paris vers la province à partir des cadres (« Manifeste des 343 », Le Nouvel Observateur, 5 avril 1971) et, en 1978, 63,8 % des femmes utilisent la pilule ou le stérilet. Ces bouleversements ne sont pas sans conséquences sur la natalité ainsi que sur la famille.
Les rapports entre les générations et les sexes ont été bouleversés. L'augmentation de l'espérance de vie consécutive en partie à l'action sociale du gouvernement se traduit par une augmentation des classes d'âges à la retraite qui ont, souvent, profité elles-mêmes de la croissance. Ces retraités consomment des loisirs, des voyages organisés, vont à l'université du troisième âge, redistribuent leurs richesses à leur progéniture.
b. La culture
L'audiovisuel est devenu de plus en plus important, environ 8 Français sur 10 passent quotidiennement 3 heures devant la télévision. S'il y a une augmentation de la consommation culturelle, on note aussi une uniformisation des goûts ainsi que l'émergence de la concurrence commerciale.
L'essentiel

On emploie souvent le terme de « crise » pour qualifier les années 1970 ; pourtant, cette période est marquée par de nombreux changements, en particulier socioculturels, et ne peut donc pas être réduite à un seul vocable.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents