Résumé et personnages de Perceval - Cours de Français avec Maxicours - Lycée

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Résumé et personnages de Perceval

1. Le résumé
a. Prologue (v. 1-68)
Chrétien sème son roman dans la terre féconde de la cour du comte de Flandre, son mécène.
b. Séquence I (v. 69-4785)

Perceval, le « fils de la veuve dame de la gaste forêt » va chasser dans la forêt où il rencontre des chevaliers auxquels il veut ressembler. Il part donc en quête du « roi qui fait les chevaliers », Arthur, après avoir dit au revoir à sa mère. Celle-ci meurt de douleur en le voyant quitter leur demeure.

Il rencontre une jeune fille étendue sous une tente, qu’il embrasse de force et à qui il arrache son anneau.

Une fois à la cour d’Arthur, il tue l’ennemi du roi, le chevalier Vermeil, et s’empare de son armure. Au château de Gorneman de Gordant, qui l’adoube en lui révélant les techniques chevaleresques, Perceval apprend le métier de chevalier.

Dans le domaine de Blanchefleur, il se bat brillamment et délivre la cité, puis envoie les chevaliers qu’il a vaincus à la cour d’Arthur.

Perceval quitte Blanchefleur pour aller revoir sa mère. En chemin, il rencontre un roi qui pêche dans une barque, le Roi Pêcheur. Le soir, dans le château de ce dernier, on apporte une belle épée que le roi remet au jeune homme. Perceval voit ensuite passer devant lui un cortège mystérieux et éblouissant composé d’une lance qui saigne, d’un graal et d’un tailloir, qui sont portés par deux jeunes filles splendides.
Le jeune homme, appliquant toujours les conseils de Gorneman, n’ose pas poser de questions sur ce qu’il vient de voir. Au matin, le château a disparu.

Dans la forêt, Perceval rencontre une jeune fille qui pleure son ami mort : c’est sa cousine, et elle lui apprend qu’il a fait mourir sa mère de chagrin après son départ et qu’il a commis une faute grave en ne posant pas la question qui aurait guéri le Roi Pêcheur.
Le jeune homme devine subitement son nom, Perceval le Gallois, que la cousine appelle Perceval le Chétif, le malheureux.

Il rencontre ensuite l’Orgueilleux de la Lande, qui lui permet de réparer le tort causé à la jeune fille en l’embrassant et en lui volant son anneau, et d’envoyer à la cour un prisonnier.
Arthur décide de rechercher Perceval, contemplant trois gouttes de sang sur la neige qui lui rappelle les couleurs du visage de son amie Blanchefleur. Gauvain parvient à tirer le jeune homme de sa méditation.

A la cour, la Demoiselle Hideuse le maudit du fait de son échec au château du Roi Pêcheur et propose aux chevaliers des aventures. Mais Perceval les refuse, préférant la quête du Graal. Gauvain, accusé par Guingambrésil d’avoir tué le père du roi d’Escavalon, doit renoncer à l’aventure proposée et doit se battre.

c. Séquence II (v. 4786-6008)
Gauvain triomphe au tournoi de Tintagel où il a accepté de se battre pour une demoiselle.
A Escavalon, il est surpris en conversation galante avec la sœur du roi et doit se battre. Mais le combat est remis à plus tard. Gauvain part à la recherche de la lance qui saigne et qui doit détruire le royaume de Logres.
d. Séquence III (v. 6009-6292)

Pendant cinq ans, Perceval a cherché en vain le château du Graal. La rencontre avec des pénitents, le Vendredi saint, puis avec un ermite, qui est en fait son oncle maternel, l’invitent à se confesser et à avouer son échec au château du Graal.
L’ermite lui révèle le sens du cortège du Graal : nourrir le père du Roi Pêcheur grâce à l’hostie du Graal.

e. Séquence IV (v. 6293-8960)
Gauvain erre et fait d’étranges rencontres comme celle avec la Demoiselle Odieuse. Il subit les avanies de Greoras, un chevalier qu’il a tenté d’aider et qui lui prend son cheval.

Dans le château des Reines où il reconnaît certaines femmes de sa famille, il réussit l’épreuve du Lit de la Merveille, devenant ainsi le seigneur du château où il doit désormais rester.
Il affronte ensuite Guiromelant qui aime la sœur de Perceval, Clarissan. Gauvain envoie un messager à la cour pour que celui-ci assiste, avec toute la cour, au combat.

Le texte de Chrétien s’interrompt brutalement quand le messager arrive à la cour du roi Arthur.
2. Les personnages principaux
a. Perceval

Quand Perceval quitte sa mère, son éducation est imparfaite. L’ermite, Gorneman et Gauvain se chargeront de parfaire son éducation. Peu à peu, grâce à ses exploits, « Perceval le nice » s’est acquis une renommée et est reconnu digne d’appartenir à la cour du Roi Arthur.

Bavard au début du récit, le jeune Perceval n’en finit pas de poser des questions et de faire ses propres commentaires lorsqu’il découvre le monde des chevaliers. La seule recommandation qu’il suivra est celle de Gornemant qui lui recommandera de ne pas trop parler. Or ceci le conduira à l’échec lors de l’apparition du Graal. Signe de maturité et de sagesse, Perceval se montrera néanmoins capable d’avouer sa faute. Son évolution morale est donc constante dans le roman.

b. Gauvain
Au faît de sa gloire, Gauvain se montre un chevalier exemplaire : poli, mesuré et serviable.

Héros à part entière du roman de Chrétien de Troyes, même si son nom ne figure pas dans le titre, Gauvain affronte bon nombre d’épreuves comme Perceval. Gauvain semble se disperser, tourner en rond et papillonner ; c’est presque toujours une femme qui détourne le chevalier de son projet et déclenche une nouvelle série d’aventures.
3. Les autres personnages
a. Les personnages féminins
La mère : elle n'a pas de nom. Elle meurt de chagrin quand Perceval, son fils, part.
Blanchefleur : c'est la nièce de Gorneman de Gordant. Elle est l'amie de Perceval.
La cousine de Perceval : elle révèle son nom à Perceval.
La demoiselle hideuse : elle prédit les malheurs dûs à la faute de Perceval.
Clarissan : c'est la sœur de Gauvain.
La reine Guenièvre : c'est la femme du roi Arthur.
b. Les personnages masculins
Gorneman de Gordant : il éduque Perceval à son rôle de chevalier.
Le roi Arthur : c'est l'oncle de Gauvain.
Le Roi Pêcheur : il offre une épée à Perceval lors d'un repas où celui-ci aperçoit le cortège du Graal.
L'ermite : c'est l'oncle de Perceval. C'est lui qui confesse Perceval, qui avait "oublié" Dieu lors de sa quête du Graal. 
Guingambrésil : il lance une accusation contre Gauvain.
 
 
L’essentiel

Nul doute que Chrétien voulait lier et opposer le destin des deux chevaliers de la Table Ronde tant le roman consacre des parties bien distinctes à chacun de ses héros.
Perceval fait son apprentissage tandis que Gauvain s’égare lui-même dans les méandres de l’amour et de la séduction.
Le Graal se refuse à eux, appelant ainsi d’autres continuations.


 

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Aidez votre enfant à réussir en histoire des arts grâce à Maxicours

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents