Métissages plastiques - Maxicours

Métissages plastiques

Objectif
  • Comprendre le rôle que joue la contingence dans le métissage des œuvres d’art.
  • Établir le lien entre culture et création artistique.
  • Comprendre que le jugement esthétique prend appui sur des valeurs et des représentations constitutives de la culture.
Points clés
  • La notion de métissage est avant tout culturelle.
  • La notion de métissage plastique doit s’émanciper des préjugés qui ont pu accompagner la notion de métissage biologique : le pur et l'impur ne sont que des notions subjectives et invalides.
1. De la contingence dans les arts plastiques

Les œuvres d’art appartiennent au champ de la culture, si bien que tout métissage dans une œuvre plastique relève d’abord d’un métissage culturel. Cette rencontre, ce croisement des cultures est à la fois un geste volontaire, mais qui enveloppe aussi des conséquences involontaires : le métissage s'ouvre alors sur un résultat imprévisible. Les catégories traditionnelles de l’art et plus particulièrement l'inscription des œuvres dans une tradition occidentale seraient remises en cause, à la faveur d’une rupture avec une culture et une histoire propre à une aire culturelle.

La création artistique ne peut pas être contrôlée de part en part. Cependant, le fait de vouloir déborder les cadres de référence de sa culture d’appartenance en croisant volontairement celle-ci avec d’autres, mais aussi plus généralement, de forcer la rencontre entre des cultures différentes, s’inscrit dans un contexte mondialisé.
C’est d’ailleurs dans un monde où l’information circule, où les sociétés sont multiculturelles, où les limites entre les aires géographiques s’effacent, qu’une telle possibilité de mélanger les genres, formes, esthétiques et finalement, les cultures, existe.

Par essence, le métissage renvoie à la plasticité de son matériau dont la forme est sans cesse susceptible de changer au gré des tentatives et essais qui à chaque fois, sont certes les fruits de rencontres volontaires, mais donnent lieu à des résultats qui ne le sont pas. Aussi doit-on remarquer que cette plasticité des œuvres est au cœur de la création dès lors qu’elle s’écarte de l’imitation d’une tradition.

Toute création relève d’un croisement si bien que même dans la conservation d’une tradition, cette plasticité est à l'œuvre, car imiter n’est pas reproduire à l’identique. Ainsi, à chaque fois qu’un artiste réalise une œuvre, il y a un croisement entre un héritage et d’autres séries de causes : celles de sa biographie, de ses choix, de ses désirs, etc.

Il reste qu’il faut cependant distinguer le concept de métissage de celui, plus vaste, de croisement, dont il n’est qu’une espèce : nous pouvons croiser à l’intérieur d’une culture notre histoire personnelle et une tradition. Or la notion de métissage correspond au croisement de plusieurs cultures.

Exemple :
Le mouvement nabi entre 1888 et 1900 autour de Paul Sérusier (1864-1927) correspond à la rencontre d'une peinture occidentale en mal d’académisme et d’un besoin de spiritualité comblé auprès de l’Orient.
2. Du pur et de l’impur dans les jugements esthétiques

Le fait que ce brassage soit plastique requiert de psychanalyser le concept de métissage des préjugés qui l’accompagnent et plus particulièrement des connotations péjoratives qui pourraient l’accompagner. Ce croisement des cultures correspond à une corruption de celles-ci, corruption qui renverrait à un passé colonial où la rencontre de l’autre et l’union à celui-ci donnaient naissance à des êtres « métis », qui ne sont pas de race pure.

Si ce dernier concept ne fait pas sens en biologie pour diviser une humanité qui appartient bel et bien à une même espèce, il reste que sa transposition dans le domaine de la culture pourrait faire accroire à une forme de dégradation de celle-ci par son métissage avec une autre. Cela donnerait alors lieu à des œuvres de moindre valeur ontologique et esthétique.

On comprend alors que la notion de métissage plastique doit s’émanciper des préjugés qui ont pu accompagner la notion de métissage biologique. Mais surtout, renoncer à la séduction des catégories du pur et de l’impur, qui par leur séparation conduisent à créer une hiérarchie entre deux catégories d’êtres et d'œuvres.

Exemple :
L'œuvre de Paul Gauguin réalisée aux îles Marquises, qui sont immergées, est porteuse d’un message de corruption de la société polynésienne : l’impureté a alors changé de camp, car c’est la culture occidentale qui est principe de corruption.
Gauguin saura aussi dépasser ce clivage, comme avec Oviri (1894), une céramique inspirée de la déesse polynésienne du deuil Hina, qui peut être aussi interprétée comme le double de l’artiste.
3.  Les limites du métissage plastique

Il serait séduisant de prendre ici la perspective d’une culture éveillée qui serait capable de reconnaître et de considérer leur égale légitimité et valeur, mais aussi d’en faire de même de toute création où se télescopent ces traditions.
Cette culture dite universelle est ainsi le reflet d’un esprit lui-même universel qui perçoit toutes les cultures dans un même esprit de tolérance, refusant par là les ségrégations et hiérarchies arbitraires qui ne sont que les expressions de préjugés inconscients.

Exemple :
Dans L’objet invisible, 1934-1935, Giacometti éclate dans ses sculptures surréalistes les limites d’un inconscient culturel particulier pour explorer des références aux arts africains et océaniens.

Toutefois, cette thèse repose sur un paradoxe qui en dessine aussi la limite. En acceptant et promouvant une telle interconnexion culturelle, on serait conduit à déclasser et à déprécier ce qui cherche à maintenir et cultiver la tradition.
Autrement dit, cet éveil au croisement et au métissage serait porteur d’une illusion de fin de l’histoire en art, en tant que rencontre et brassage de tous les héritages culturels dans une seule et même culture mondiale.

Toutes les traditions convergeraient vers leur rencontre et, avec un esprit conscient de ses préjugés et qui refuse l'enfermement dans une catégorie, vouloir continuer à promouvoir une différence, une culture, un genre ne serait que témoigner d’un défaut d’éveil.

À terme, l’éveil réclame de ne plus s’enraciner dans le seul terreau d’une culture et de promouvoir une forme de « déterritorialisation de l’art » pour reprendre une expression chère à Gilles de Deleuze. On objectera que l’on peut continuer à cultiver une tradition en art tout en étant éveillé aux autres, c’est-à-dire, en étant conscient de ses choix et leur limite.

Mais si on choisit une possibilité au détriment des autres, alors l’éveil se heurte à l’arrêt d’une décision qui, au regard d’une conscience capable d’accepter de multiples différences, reste in fine toujours arbitraire, et ce faisant, manque les conséquences ultimes de l’éveil. On répondra alors que l’éveil est un mouvement et que ce qui compte c’est d'avoir la capacité de remise en cause qui permet l’éveil. Ou encore, que cet éveil se cultive et qu’il consiste en la possibilité de créer un dialogue entre les traditions pour en reconnaître l’égale légitimité.
C’est cependant passer sous silence qu’un tel universalisme a pour finalité un dépassement de ces différences et que l’usage d’un tel dialogue atteste que cette fin n’est pas encore réalisée.

Prôner le métissage culturel et artistique ne doit pas faire oublier que tout croisement n’est possible que si des cultures différentes continuent d’exister et que celles-ci surtout sont vivantes et continuent dans leur genre à créer. La plasticité n’est possible qu’à partir d’un matériau initial : voilà qui justifie de cultiver des différences nécessaires à leur dépassement.

Il faut aussi ajouter que toute transgression des limites traditionnellement assignées aux cultures, formes et genres et qui les définissent conduit aussi à vouloir se démarquer d’une culture uniformisatrice.
En d'autres termes, face à une culture monde où tout est égal et possible, se constituent des groupes qui s’identifient à des règles, formes et normes esthétiques qui leur sont propres. En est-il ainsi du « look » et de la mode qui caractérisent des mouvements culturels visant à créer une identité en rupture avec un nivellement des goûts.

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

quote blanc icon

Découvrez Maxicours

Exerce toi en t’abonnant

Fiches de cours les plus recherchées

Humanité Littérature et Philosophie

Expérimentations musicales

Humanité Littérature et Philosophie

Dadaïsme et surréalisme

Humanité Littérature et Philosophie

Le déclin de la modernité

Humanité Littérature et Philosophie

Liens entre politique et art

Humanité Littérature et Philosophie

Violences racistes et sexistes

Humanité Littérature et Philosophie

Le choc de la Shoah dans la pensée occidentale

Humanité Littérature et Philosophie

La non-violence

Humanité Littérature et Philosophie

L'expérience des deux guerres mondiales

Des profs en ligne

  • 6 j/7 de 17 h à 20 h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Un compte Parent

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Votre adresse e-mail sera exclusivement utilisée pour vous envoyer notre newsletter. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment, à travers le lien de désinscription présent dans chaque newsletter. Conformément à la Loi Informatique et Libertés n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, au RGPD n°2016/679 et à la Loi pour une République numérique du 7 octobre 2016, vous disposez du droit d’accès, de rectification, de limitation, d’opposition, de suppression, du droit à la portabilité de vos données, de transmettre des directives sur leur sort en cas de décès. Vous pouvez exercer ces droits en adressant un mail à : contact-donnees@sejer.fr. Vous avez la possibilité de former une réclamation auprès de l’autorité compétente. En savoir plus sur notre politique de confidentialité