Les traités de paix de 1919 - Cours d'Histoire avec Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Les traités de paix de 1919

1. La conférence de paix
La conférence de paix se tient à Paris en 1919. Deux conceptions s'y opposent :
– celle des Français (Clemenceau) et de l'Italie, avant tout soucieux de leur sécurité et de la réparation des dommages qu'ils ont subis, par la soumission des vaincus, surtout de l'Allemagne ;
– celle des Américains, conformément aux « quatorze points » du président Wilson, et des Anglais, privilégie le retour à une vie politique et diplomatique fondée sur le « droit des peuples à disposer d'eux-mêmes », et la liberté de commerce.
Les traités de paix sont un compromis entre ces deux conceptions. Le traité de Versailles signé le 28 juin 1919 règle le sort de l'Allemagne.
L'essentiel
Réunis à la conférence de paix à Paris, les quatre grands vainqueurs imposent leurs conditions.
2. Le sort de l'Allemagne
L'Allemagne est jugée responsable du déclenchement de la guerre et doit en subir les conséquences.
a. Le territoire allemand est réduit et morcelé
L'Allemagne doit restituer l'Alsace et le Nord de la Lorraine à la France. A l'Est, la Pologne a accès à la mer par le corridor de Dantzig, qui isole la Prusse orientale du reste du territoire allemand.
b. L'Allemagne est démilitarisée
Pour éviter toute nouvelle agression, l'armée allemande est réduite :
– interdiction du service militaire, armée limitée à 100 000 hommes ;
– limitation de la flotte de guerre, de tanks et de l'aviation ;
– démilitarisation de la Rhénanie.
c. L'Allemagne doit payer les réparations des dommages causés par la guerre
Le montant des réparations est fixé à 132 milliards de marks-or, une somme considérable qui a aussi pour but de briser la puissance économique allemande.
L'essentiel
Le traité de Versailles impose des conditions dures à l'Allemagne, jugée responsable de la guerre.
3. Le principe des nationalités
a. La nouvelle carte de l'Europe
L'Empire austro-hongrois, l'Empire ottoman et l'Empire russe disparaissent, remplacés par 10 nouveaux Etats fixés par les traités en essayant de donner un territoire à chaque peuple ou nation :
– les Slaves en Tchécoslovaquie et en Yougoslavie, sur les dépouilles de l'Empire austro-hongrois ;
– la Finlande, l'Estonie, la Lettonie et la Lituanie sur l'Empire russe ;
– la Pologne à partir de territoires pris à l'Allemagne, l'Autriche-Hongrie et la Russie ;
– les Autrichiens, les Hongrois et les Turcs conservent chacun un Etat limité à leur territoire national.
b. La SDN
La Société des Nations doit faire respecter le principe des nationalités et éviter une nouvelle guerre par une diplomatie ouverte.
L'essentiel
Une nouvelle carte de l'Europe est constituée sur les dépouilles des empires centraux en essayant de respecter le principe des nationalités que la SDN sera chargée de faire respecter.
4. Les limites des traités
Les pays vaincus contestent les traités élaborés en leur absence. L'Allemagne considère le traité de Versailles comme un Diktat et ne reconnaît pas ses frontières avec la Pologne.
Des minorités nationales subsistent, notamment des Allemands en Tchécoslovaquie et en Pologne.
Désavouant le président Wilson, le Congrès américain ne ratifie pas le traité de Versailles et les Etats-Unis ne siègent pas à la SDN. Celle-ci aura du mal à faire respecter ses décisions, d'autant plus qu'elle n'a pas de moyens militaires.
L'essentiel
Les traités de paix, que les vaincus considèrent comme un Diktat, laissent subsister des problèmes nationaux.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents