Lycée   >   Seconde, Premiere, Terminale, Première STMG   >   Français   >   Les thèmes dans Perceval

Les thèmes dans Perceval

  • Fiche de cours
  • Quiz
  • Profs en ligne
1. La cour d’Arthur

Le roi Arthur réunit sa cour à Camaalot, à Carlion et à Cardueil, en particulier lors des fêtes religieuses. Il organise des tournois et offre des présents afin de répartir les richesses du royaume.

Le roi est aussi un modèle. Il représente l’ordre, qui va être brisé suite à la dispersion des chevaliers en quête d’aventures. La cour est un lieu de célébration où se consacre la renommée des chevaliers, qui y racontent leurs exploits.

La cour est donc un lieu de mémoire où les souvenirs se perpétuent. C’est également un lieu de passage puisque les chevaliers ne cessent d’y revenir et d’y repartir.

2. Histoires de familles
a. Perceval

Le roman conte la quête de Perceval : il part à la recherche de son identité et de sa famille, car il ignore son nom.
L’absence de famille est l’un des points communs entre Perceval et Gauvain. Perceval est orphelin de père et vit avec sa mère, au fond de la forêt, ignorant tout du passé de sa famille noble.

Le roman décrit la difficile reconstitution de la généalogie de la famille de Perceval, ainsi que son apprentissage.

b. Gauvain 

Gauvain, le deuxième personnage, est le fils du roi Loth et est le célèbre neveu du roi Arthur.

Le roi Arthur joue le rôle de père auprès de son neveu, tout comme l’ermite auprès de Perceval. Le périple que Gauvain entreprend pour venger un honneur masculin aboutit à une rencontre avec les femmes de sa famille.
Comme Perceval, Gauvain découvre de nouveaux membres. Ainsi, il apprend qu’il a plusieurs frères.

3. L’aventure

Grâce à ses exploits, Perceval acquiert un nom, celui de « Chevalier Vermeil », même si celui-ci est usurpé.
En partant à l’aventure, le jeune homme fait son apprentissage. Il découvre la vie de chevalier : le maniement des armes, la vaillance, la loyauté, la fidélité au roi, et la fraternité.

4. La chasse

La chasse est le passe-temps des nobles et des chevaliers. La chasse remplace les tournois quand il n’y en a pas.
Dans le roman, cette activité a pour rôle d’isoler le héros dans un lieu mystérieux, le plus souvent la forêt, où il doit accomplir un exploit ou alors rencontrer un animal qui lui sert de guide, ou quelqu’un qui le recueille.

5. Le merveilleux

On distingue plusieurs types de merveilleux dans le roman de chevalerie :

√ le miraculeux : il s’agit d’événements surnaturels qui viennent de Dieu.
√ le magique : ce sont des actions venant du Diable (sorcellerie).
√ le merveilleux : il s’agit d’un surnaturel non chrétien qui a pour auteur des forces neutres, qui ont un caractère d’imprévisibilité à la différence du miraculeux.

Dans Perceval, les personnages pénètrent dans des lieux merveilleux et rencontrent des personnages féeriques. Ainsi, quand Gauvain traverse la rivière, on voit que l’eau représente la frontière entre le monde des hommes et l’autre monde. Autre exemple : la jeune femme du pavillon est secondée par une servante dotée de pouvoirs magiques car elle a déjà tissé un portrait de Gauvain avant même de le rencontrer.

6. Le Graal

La mère de Perceval donne une éducation religieuse à son fils et lui enseigne le sacrifice du Christ ainsi que la rédemption des hommes.

Quant à l’ermite, il lui explique ce qu’est le Graal, à savoir un vase qui a recueilli le sang du Christ et qui est porté depuis douze ans par un saint homme se nourrissant de la seule hostie que contient l’objet sacré.

Quand Perceval approche le vase, la lance et l’épée, il commet la faute de ne pas avoir demandé pendant le repas ce que signifie le Graal. Par conséquent, il ne remplit que très partiellement son rôle messianique puisqu’il ne libère pas le Roi Pêcheur de son infirmité.

7. Les femmes

Les épisodes du château du Graal ainsi que du château des Reines illustrent la violence chevaleresque de l’époque.

Les femmes sont détentrices d’un précieux savoir.
- Blanchefleur, une jeune femme ravissante, est le parangon de la beauté.
- La Demoiselle Hideuse s’oppose en tout point à Blanchefleur.
- Clarissant, la sœur de Gauvain, se rapproche de Blanchefleur par sa beauté.

Chaque chevalier est attaché à une femme extrêmement belle. Le roman respecte les traditions médiévales qui demandent la description d’un idéal féminin.
L’amour se prête au jeu courtois et la femme inspire le courage au chevalier qui est poussé bien au-delà de ses limites.

L’essentiel 

Perceval ou Le Roman du Graal conte l’histoire de Perceval et de Gauvain, en abordant l’univers des chevaliers de la Table Ronde et du roi Arthur. Roman d’une quête, c’est aussi un roman merveilleux et d’aventures.

 

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Question 1/5

La médiane de 6 notes est 13. Cela signifie que :

Question 2/5

On a obtenu la série statistique suivante :

Combien vaut la médiane ?

Question 3/5

On a obtenu la série ci-dessous :

Quelle est la médiane de cette série ?

Question 4/5

On a relevé les tailles en cm des élèves d’une classe :

 

Parmi les propositions suivantes, laquelle est vraie ?

Question 5/5

Les notes en français de deux classes littéraires sont données dans le tableau suivant :

Quelle est la note médiane ?

Vous avez obtenu75%de bonnes réponses !

Reçois l’intégralité des bonnes réponses ainsi que les rappels de cours associés

Une erreur s'est produite, veuillez ré-essayer

Consultez votre boite email, vous y trouverez vos résultats de quiz!

Découvrez le soutien scolaire en ligne avec myMaxicours

Le service propose une plateforme de contenus interactifs, ludiques et variés pour les élèves du CP à la Terminale. Nous proposons des univers adaptés aux tranches d'âge afin de favoriser la concentration, encourager et motiver quel que soit le niveau. Nous souhaitons que chacun se sente bien pour apprendre et progresser en toute sérénité ! 

Fiches de cours les plus recherchées

Français

Le mythe du Graal

Français

Résumé et personnages de Perceval

Français

Marivaux

Français

Beaumarchais

Français

Philosophie

Sartre

Français

Colette

Français

Montaigne (1533-1592)

Français

Alfred de Vigny

Français

Les Confessions : lecture méthodique 4

Français

Tartuffe : lecture méthodique III (analyse)