Le mythe du Graal - Cours de Français avec Maxicours - Lycée

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Cédant à l’invitation de Chrétien de Troyes, qui laisse avec Perceval un texte lacunaire déclenchant une fièvre de continuations, plusieurs continuateurs médiévaux, critiques et écrivains ont poursuivi le mythe du Graal

1. Les différentes continuations

L’histoire littéraire du Graal débute aux alentours de 1185 à la parution du roman de Chrétien de Troyes. Ce dernier laisse inachevé son poème au milieu d’un épisode et, à ce jour, on ignore comment il entendait terminer son roman.

Chrétien de Troyes connaissait peut-être les quatre continuations dont on dispose aujourd’hui, qui se recommandent de Robert de Boron et de Gauthier Map.
Tous ces textes proposent le même récit : un jeune homme assiste par hasard à une scène merveilleuse et ne pose aucune question, puis cherche l’objet énigmatique à travers des aventures. Le personnage de Gauvain est également repris. Ces continuations ont le même cadre spatio-temporel : la cour du roi Arthur.

Le Graal est la coupe qui a recueilli le sang du Christ pendant la Sainte Cène et la lance est celle qui a transpercé le Christ sur la croix.

Joseph d’Arimathie a conservé en secret le Graal en Bretagne et Merlin fait construire la Table Ronde à l’identique de la table sur laquelle a été célébrée la Cène. L’histoire de Perceval en est la suite et vient la conclure.
L’ensemble dont une seule partie a été probablement écrite par Gauthier Map s’appelle Lancelot-Graal et comprend trois romans : Lancelot, La Queste del Saint Graal et La Mort le Roi Artur. Le dernier volume décrit la fin du monde arthurien, une fois la quête du Graal terminée. Lancelot est désigné pour aller à la recherche du vase sacré tandis que Perceval est écarté. Mais Lancelot échoue du fait de son amour pour la reine Guenièvre. Le personnage de Galaad, fils de Lancelot et de la jeune fille veillant sur le Graal, est inventé et prend la place de son père pour mener à bien la quête.

L’Estoire del Saint Graal et L’Estoire de Merlin viendront par la suite compléter les œuvres de Chrétien de Troyes, de Boron et de Map. De même pour La Première Continuation, un texte anonyme, La Deuxième Continuation rédigée par Wauchier de Denain mais aussi La Continuation de Manessier ou encore celle de Gerbert de Montreuil : toutes reprennent l’histoire du Graal.
Ces deux dernières continuations orienteront le motif du Graal dans un sens religieux. Pendant trois siècles, des auteurs du Moyen Âge s’inspirent de cette histoire fabuleuse.

2. Une mise en sommeil

A la Renaissance, ces textes contant l’histoire du Graal sont imprimés et remaniés, mais, paradoxalement, ils « sommeillent ». A l’époque classique, le Graal est peu connu, comme l’atteste un poème de Ronsard, dédié à la Reine d’Angleterre.

3. Une renaissance

Il faut attendre le XIXe siècle pour voir ressurgir un nouvel intérêt pour le mythe du Graal. Le romantisme le remet en lumière.

Ainsi, Tennyson remet au goût du jour le mythe du Graal et, dans son livre les Idylles du Roi, il imagine que le roi Arthur regrette de ne pas prendre part à la quête. Le Parsifal (1882) de Wagner s’attache au personnage du roi malade et au rôle salvateur de Parsifal.

Dans les années 1920, T.-S. Eliot s’est peut-être inspiré du récit wagnérien quand il fait publier The Waste Land, qui décrit un monde désolé car aucun Graal n’est en vue. Le drame de Julien Gracq, Le Roi Pêcheur (1946), s’inspire également de ce livre et le conteste puisque la quête ne doit pas finir avec le couronnement de Perceval.

Le cinéma est également fasciné par le mythe du Graal. Dans Excalibur de John Boorman (1981), le réalisateur en fait une figure du roi. Avec humour, les Monty Python s’attaquent au mythe du Graal et tournent en dérision les chevaliers de la Table Ronde ainsi que la quête de l’objet tant recherché dans leur film Sacré Graal !

L’essentiel 

A l’image du Graal, le livre de Chrétien de Troyes, Perceval, constitue une énigme à lui seul car à ce jour, il demeure inachevé. 
Depuis des siècles, le mythe du Graal n’a donc cessé de susciter interrogations, analyses, hypothèses et réponses, preuve que le mythe de ce récit insaisissable et exaltant fascine toujours.

    

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Aidez votre enfant à réussir en histoire des arts grâce à Maxicours

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents