Les principales opérations de l'entreprise - Cours de Sciences de gestion et numérique Première pro avec Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Les principales opérations de l'entreprise

Objectifs :
• définir le concept d’opération ;
• présenter les différentes opérations ;
• proposer une classification.

Qu’entend-on par opération ? Quelles sont les différentes opérations d’une entreprise ? Comment peut-on les classer ?
1. Une définition
Les entreprises réalisent quotidiennement une multitude d’opérations. Une opération est un acte ou une série d’actes matériels ou intellectuels supposant réflexion et combinaison de moyens en vue d’obtenir un résultat déterminé.
2. Les opérations courantes
a. Les opérations liées au cycle d’exploitation
Les principales opérations constituant le cycle d’exploitation relèvent du processus économique de l’entreprise : l’approvisionnement, la production et la vente.

• L’approvisionnement
L’approvisionnement comporte deux aspects : les achats et la gestion des stocks.
Les achats consistent à se procurer les biens et services nécessaires au fonctionnement de l’entreprise. Le service qui a en charge l’approvisionnement doit acheter des produits de qualité, au meilleur prix et livrés dans les meilleurs délais.

La gestion des stocks doit être optimale afin de limiter les coûts liés aux stocks tels que les frais d’entreposage, de gardiennage, le risque de perdre des biens périmés ou passés de mode par exemple. Pour cela, le service chargé de l’approvisionnement doit commander au bon moment la quantité nécessaire.

• La production
La production consiste à créer des biens ou des services qui seront vendus sur un marché. Pour produire, l’entreprise combine des facteurs de production :
- les biens de production appelés immobilisations (machines, locaux…),
- les consommations intermédiaires (matières premières, fournitures…),
- la main-d’œuvre qui reçoit un salaire formalisé par un bulletin de paie.

• La vente
Pour vendre ses produits, l’entreprise met en place une politique, appelée plan de marchéage, qui prend en compte quatre éléments :
le produit (quel produit commercialiser ?) : il doit répondre aux besoins des consommateurs,
le prix (à quel prix vendre le produit ?) : la fixation du prix dépend de plusieurs critères tels que l’image de l’entreprise, la rentabilité et le respect de la législation (on ne peut pas vendre à perte),
la distribution (où commercialiser le produit ?) : il faut faire un arbitrage entre la commercialisation en grande distribution ou dans le commerce traditionnel, par exemple,
la communication (comment faire connaître et faire aimer le produit par les consommateurs ? Comment les pousser à l’acheter ?) : l’entreprise peut s’appuyer sur les mass média (les média de masses), c’est-à-dire les média capables de toucher une large audience (radio, télévision, presse, cinéma, affichage, Internet), mais aussi sur une communication plus personnelle avec l’envoi des mailings (une certaine quantité de mails envoyé à des personnes ciblées).

L’entreprise doit établir un bon de commande à l’attention de ses clients et rédiger une facture pour le paiement des produits commandés. Lors de la livraison, un bon de livraison est délivré par le fournisseur à son client.
b. Les opérations courantes liées au cycle de l’investissement
Le cycle d’investissement se caractérise par l’acquisition de biens durables qui seront utilisés dans le cadre de l’activité de l’organisation (on parle d’immobilisations), mais aussi par la vente (on parle de cession d’immobilisations).

La notion d’immobilisation s’oppose au concept de charges qui englobent des biens et services destinés à être revendus ou détruits rapidement par l’usage.

La classification retenue par le Plan comptable général pour classer les immobilisations est la suivante :
• Les investissements incorporels
Ce sont les biens durables qui ne sont pas matériels. Ils portent sur des éléments intangibles.
Exemples : les achats de logiciels, les dépenses de communication, la formation du personnel.
 
• Les investissements corporels
Ils portent sur des choses matérielles.
Exemples : achats de terrains, aménagement d’un local, achat de matériel de bureau…

• Les investissements financiers
Ils sont principalement constitués de titres de participation au capital d’autres entreprises ou des actions d’entreprises acquises dans un but stratégique.
c. Les opérations courantes liées au cycle de financement
Le cycle de financement concerne le financement des investissements, mais aussi le financement de l’activité quotidienne de l’entreprise (son cycle d’exploitation).

Pour financer ses investissements, l’entreprise a deux solutions :
• soit elle passe par un financement externe, c’est-à-dire qu’elle fait appel à des établissements financiers pour obtenir un prêt ;
• soit elle choisit un financement interne, c’est-à-dire qu’elle finance ses investissements par ses propres moyens (on parle d’autofinancement).

Pour financer son activité quotidienne, l’entreprise (elle a un besoin de trésorerie) peut utiliser les bénéfices qu’elle a dégagés ou alors utiliser un découvert bancaire.
3. Les opérations d’inventaire
Les opérations d’inventaire consistent à faire un recensement de tous les éléments (produits en stock, dettes, etc.) que possède l’entreprise. Ces opérations constituent une obligation légale et permettent d’établir les documents de synthèse tels que le compte de résultat et le bilan.

L’essentiel

Tout au long de leur activité, les organisations réalisent des opérations qui peuvent se définir comme une série d’actes réfléchis conduisant à un résultat déterminé grâce à une combinaison de moyens.

Ces opérations peuvent se classer en deux grandes familles.
D’une part, on trouve les opérations d’inventaire qui se font en fin d’année (en fin d’exercice comptable est une expression équivalente). Elles ont pour objet la récapitulation du patrimoine de l’organisation.
D’autre part, il y a les opérations courantes. Elles ponctuent le cycle d’exploitation avec l’approvisionnement, la production et la vente, mais aussi le cycle d’investissement et le cycle de financement de l’organisation.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents