Lycée   >   Terminale   >   Mathématiques   >   Les positions relatives de droites et de plans de l'espace

Les positions relatives de droites et de plans de l'espace

  • Fiche de cours
  • Quiz
  • Profs en ligne
Objectifs
  • Déterminer la position de deux droites.
  • Déterminer la position d’une droite et d’un plan.
  • Déterminer si une droite est perpendiculaire à un plan.
  • Déterminer la position relative de deux plans.
Points clés
  • Si (d) et (d') sont coplanaires, alors (d) et (d') sont soit :
    • confondues ;
    • parallèles (elles n'ont aucun point d'intersection) ;
    • sécantes (elles ont un unique point d'intersection).
  • Il n'y a que trois cas possibles pour les positions relatives du plan P et de la droite (d).
    • La droite (d) est contenue dans le plan P.
    • La droite (d) est strictement parallèle au plan P.
    • La droite (d) est sécante au plan P. Il y a alors un unique point d'intersection.
  • La droite (d) est orthogonale au plan P si (d) est orthogonale à deux droites sécantes du plan P.
  • La droite (d) de vecteur directeur  est orthogonale au plan P de vecteurs directeurs  et  si  et .
  • Pour la position relative de deux plans, il n'y a que trois cas possibles :
    • les deux plans sont confondus ;
    • les deux plans sont strictement parallèles, leur intersection est vide ;
    • les deux plans sont sécants, leur intersection est une droite.
Pour bien comprendre
  • Définir des vecteurs colinéaires.
  • Connaitre la notion de vecteurs directeurs d’une droite, d’un plan.
1. Positions relatives de deux droites
a. Droites coplanaires

On considère deux droites (d) et (d’) incluses dans un même plan, c’est-à-dire coplanaires.

Remarque
Si les droites sont contenues dans un même plan, les notions de géométrie plane s'appliquent.

Si (d) et (d') sont coplanaires, alors (d) et (d') sont soit :

  • confondues ;
  • strictement parallèles (elles n'ont aucun point d'intersection) ;
  • sécantes (elles ont un unique point d'intersection).
Remarque
Si deux droites sont confondues, elles sont aussi parallèles.
Exemples
Droites coplanaires et parallèles :

Droites coplanaires et sécantes :

b. Droites non coplanaires
Si (d) et (d') sont non coplanaires, aucun plan ne contient à la fois (d) et (d').
Exemple
c. Lien avec les vecteurs directeurs
Propriété
Si (d) et (d’) ont des vecteurs directeurs colinéaires, alors elles sont parallèles et donc coplanaires.
En revanche, si les vecteurs directeurs de deux droites ne sont pas colinéaires, les droites (d) et (d’) peuvent être coplanaires ou non.
Exemples
Vecteurs directeurs non colinéaires et droites coplanaires :
Vecteurs directeurs non colinéaires et droites non coplanaires :
2. Positions relatives d'une droite et d'un plan

On distingue trois cas possibles pour les positions relatives du plan P et de la droite (d).

  • Cas 1 : La droite (d) est contenue dans le plan P.
  • Cas 2 : La droite (d) est strictement parallèle au plan P.
  • Cas 3 : La droite (d) est sécante au plan P. Il y a alors un unique point d'intersection.
Exemples
Cas 1 Cas 2
Cas 3
3. Cas particulier de l'orthogonalité d'une droite et d'un plan
Dans le cas où la droite (d) et le plan P sont sécants, on dit que la droite (d) est orthogonale au plan P si (d) est orthogonale à deux droites sécantes du plan P.
Remarque
On peut aussi établir qu’une droite est orthogonale à un plan à l’aide des notions de vecteur directeur d’une droite et de vecteurs directeurs d’un plan. On a alors la propriété suivante.
Propriété
La droite (d) de vecteur directeur est orthogonale au plan P de vecteurs directeurs et si et .

Dans ce cas, on dit que le vecteur est un vecteur normal au plan P.

4. Positions relatives de deux plans

On distingue trois cas possibles.

  • Cas 1 : Les deux plans sont confondus.
  • Cas 2 : Les deux plans sont strictement parallèles, leur intersection est vide.
  • Cas 3 : Les deux plans sont sécants, leur intersection est une droite.
Exemples
Cas 2 Cas 3

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Question 1/5

La médiane de 6 notes est 13. Cela signifie que :

Question 2/5

On a obtenu la série statistique suivante :

Combien vaut la médiane ?

Question 3/5

On a obtenu la série ci-dessous :

Quelle est la médiane de cette série ?

Question 4/5

On a relevé les tailles en cm des élèves d’une classe :

 

Parmi les propositions suivantes, laquelle est vraie ?

Question 5/5

Les notes en français de deux classes littéraires sont données dans le tableau suivant :

Quelle est la note médiane ?

Vous avez obtenu75%de bonnes réponses !

Reçois l’intégralité des bonnes réponses ainsi que les rappels de cours associés

Une erreur s'est produite, veuillez ré-essayer

Consultez votre boite email, vous y trouverez vos résultats de quiz!

Découvrez le soutien scolaire en ligne avec myMaxicours

Le service propose une plateforme de contenus interactifs, ludiques et variés pour les élèves du CP à la Terminale. Nous proposons des univers adaptés aux tranches d'âge afin de favoriser la concentration, encourager et motiver quel que soit le niveau. Nous souhaitons que chacun se sente bien pour apprendre et progresser en toute sérénité ! 

Fiches de cours les plus recherchées

Mathématiques

La limite d'une suite

Mathématiques

Les suites numériques : comportement à l'infini de (q^n), avec q un réel

Mathématiques

Les suites numériques : opérations sur les limites

Mathématiques

Les suites numériques : suites majorées, minorées, bornées

Mathématiques

Limites et comparaisons, opérations sur les limites

Mathématiques

La limite infinie d'une fonction en un point

Mathématiques

La limite finie ou infinie d'une fonction à l'infini

Mathématiques

Le théorème des valeurs intermédiaires pour une fonction continue strictement monotone

Mathématiques

La fonction logarithme népérien : propriétés et définitions

Mathématiques

La fonction logarithme népérien : variations et limites