Les facteurs de contingence - Maxicours

Les facteurs de contingence

Objectif
Les pratiques de management se trouvent en permanence confrontées à un environnement turbulent : impact des nouvelles technologies, mutations économiques, impératifs écologiques…
Elles sont également pratiquées en fonction de contraintes internes : taille, technologie mise en œuvre, culture…
Il est illusoire de dégager des principes de management universellement applicables, susceptibles de s’adapter à toutes les situations.

1. Qu'entend-on par contingence ?
Un facteur de contingence est une variable propre à chaque organisation.
Ces facteurs de contingence sont à prendre en compte pour adapter le management de l’organisation.

Il n’existe pas de solution unique idéale pour le management car le manager doit s’adapter à son environnement et à son organisation. De plus, cette solution satisfaisante n’est pas valable tout au long de la vie de l’organisation car l’environnement et l’organisation évoluent.
2. Les facteurs de contingence internes
Les variables, propres à chaque organisation, sont à prendre en compte pour définir la structure de l'organisation et son management. Ces variables sont  :

- la taille de l'organisation. Plus l'organisation est grande moins elle est flexible et plus elle génère des besoins de coordination. L'accroissement de la taille des organisations occasionne de nombreuses transformations au sein de l'organisation.

- la culture de l'organisation. Au sein des organisations, il existe une dimension culturelle héritée de l’histoire de l’organisation. La culture d’une organisation s’insère dans une culture plus large que celle de la société souvent spécifique à un pays. Le manager doit tenir compte de la culture de l’organisation pour prendre ses décisions.

- la technologie de l'organisation. Plus la technologie utilisée est complexe, plus la structure de l’organisation devient complexe. Par exemple, l’artisanat correspond à une production unitaire ou en petites séries avec une technologie peu poussée d’où un management plus simple.

- l'âge de l'organisation. Avec le temps et l’expérience, les organisations ont tendance à mettre en place des routines que ce soient les règles, comportements et procédures. Tant que l’environnement est stable, cette rigidité n’est pas problématique. Avec un environnement instable, cette rigidité risque d’être un problème.
3. Les facteurs de contingence externes
a. L'environnement
L’internationalisation des marchés, l’évolution des techniques, les goûts changeants du public, la concurrence grandissante des organisations au sein d’un secteur et un climat de crise économique font que l’environnement des organisations est instable. Avec un environnement instable le manager doit mettre en place une structure réactive c'est-à-dire une structure où l’initiative, la décentralisation des décisions et des communications transversales sont présentes.

L’organisation taylorienne est la plus adaptée quand l’environnement est stable. Cette organisation taylorienne est basée sur :

- une communication descendante, c'est-à-dire une communication de la direction vers le personnel ;
- une centralisation des décisions ;
- une spécialisation des tâches.
b. Les éléments de l'environnement
Les organisations sont responsables en partie des problèmes écologiques. Il est donc normal qu’elles aient un rôle actif dans la résolution de ces problèmes. Le manager doit tenir compte de cette contrainte écologique dans sa prise de décision. Les préoccupations écologiques doivent être prises en compte par l’organisation. Des normes à respecter peuvent être imposées par les États (exemple : émission de CO2).

Les mutations économiques influencent également le management des organisations. Par exemple, une hausse du chômage modifie l’environnement de l’organisation. Cette modification doit être prise en compte par l’ensemble des organisations. Un nombre important ou non de chômeurs a de l’influence sur la procédure et les conditions de recrutement du personnel.
L'essentiel
Il n’existe pas de solution unique idéale pour le management car le manager doit s’adapter à son environnement et à son organisation.

Les facteurs de contingence sont soit internes (taille, âge, culture et technologie de l'organisation) soit externes (changements écologiques, mutations économiques...).

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies ou autres traceurs pour améliorer et personnaliser votre navigation sur le site, réaliser des statistiques et mesures d'audiences, vous proposer des produits et services ciblés et adaptés à vos centres d'intérêt et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux et médias sociaux.