Les Etats-Unis : un modèle économique et culturel dominant - Cours d'Histoire Terminale pro avec Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Les Etats-Unis : un modèle économique et culturel dominant

1. Le modèle économique
a. Le libéralisme
« L'habitant des Etats-Unis apprend dès sa naissance qu'il faut s'appuyer sur soi-même pour lutter contre les embarras de la vie ; il ne jette sur l'autorité sociale qu'un regard défiant et inquiet, et n'en appelle à son pouvoir que quand il ne peut s'en passer. »
C'est ainsi que le français Tocqueville, de retour des Etats-Unis en 1840, résume les valeurs du système américain.
Chacun a la possibilité de réussir par ses seules qualités. Chacun se doit d'entreprendre pour repousser toujours plus loin la « frontière » (qu'il s'agisse d'une barrière géographique ou sociale).
L'entreprise privée, le principe de concurrence et l'économie de marché sont donc les moteurs de l'activité du pays.
b. Le rôle nouveau assigné à l'Etat
Pourtant, dès la crise des années 1930 et plus encore à partir du milieu des années 1960, la réalisation de cet idéal américain est ponctuellement entravée par le chômage, le ralentissement de la croissance et les inégalités sociales et raciales.
Cette prise de conscience conduit le gouvernement américain à intervenir davantage dans la conduite des affaires sociales et dans la vie économique. Ainsi le président Kennedy s'impose-t-il dans le conflit qui l'oppose aux magnats de l'acier en 1962 ; Johnson fait adopter les lois sur les droits civiques qui assurent l'égalité des chances à la minorité noire. Il fait voter le projet Medicare (pour favoriser l'accès aux soins des plus pauvres) par le Congrès en 1965.
Aujourd'hui les commandes de l'Etat fédéral sont déterminantes pour certains secteurs de l'entreprise privée et l'Etat intervient pour soutenir l'agriculture.
2. Le modèle culturel
a. L'« American way of life »
Le rêve américain repose sur la volonté d'intégration (melting pot) par l'ascension sociale. Forts de cet idéal, les Américains ont profité de la conjoncture favorable des Trente Glorieuses pour entrer dans la « société d'abondance », caractérisée par l'aspiration à la réussite matérielle grâce au travail. Le développement des banlieues pavillonnaires et l'accumulation des biens de consommation symbolisent alors le modèle américain.
Celui-ci fut ponctuellement remis en cause par les hippies dans les années 1970, mais l'arrivée de Reagan au pouvoir coïncide avec le retour des valeurs puritaines et la croyance en la supériorité des valeurs américaines.
Aujourd'hui toutefois, le mythe du melting pot est largement battu en brèche par l'affirmation et la reconnaissance officielle des pratiques culturelles des minorités (langue espagnole par exemple).
b. Les principaux vecteurs de la culture américaine
Les productions cinématographiques hollywoodiennes, la diffusion des sitcoms télévisuelles, les parcs d'attractions dont Disneyworld est le parangon assurent la domination du modèle culturel américain. Celui-ci est avant tout servi par la domination de la langue anglaise dans la musique, les échanges internationaux, Internet, etc.
L'essentiel

Les Etats-Unis sont nés de la rébellion des commerçants de thé contre le système de l'Exclusif britannique. Débute alors la guerre d'indépendance. Cet épisode de la Boston Tea Party est révélateur de l'attachement des Américains au libéralisme (qui préside à l'organisation de l'activité économique) et à l'individualisme (qui détermine leur mode de vie) .

Comment avez vous trouvé ce cours ?

Évaluez ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents