Les espaces ruraux français : une multifonctionnalité liée à de multiples aménagements - Maxicours

Les espaces ruraux français : une multifonctionnalité liée à de multiples aménagements

Objectifs
  • Comprendre les dynamiques qui conduisent à l’évolution des espaces ruraux français.
  • Comprendre comment les aménagements et les acteurs impactent ces espaces désormais multifonctionnels.
Points clés
  • La recomposition des espaces ruraux français se caractérise par de multiples aménagements.
  • La multifonctionnalité des campagnes se traduit par une meilleure intégration économique de certains espaces et modifie les paysages.
Pour bien comprendre

Urbanisation, étalement urbain, périurbanisation, multifonctionnalité, espace rural, acteurs, aménagement, conflits d’usage, système productif.

L'accélération de l'urbanisation entre 1960 et 1990 a fait craindre la désertification des espaces ruraux, mais la France rurale est en plein renouveau.

Des aménagements sont réalisés afin d’y développer de nouvelles fonctionnalités. Comment évoluent les espaces ruraux dans la France urbaine ?

1. Les espaces ruraux en recomposition

La limite est devenue floue entre l'espace rural et l'espace urbain, du fait de l'étalement urbain et du mitage ou grignotage des espaces ruraux par l'urbanisation et la densification des axes de communication.

Étalement urbain : manifestation spatiale de la périurbanisation. Il consiste en un agrandissement spatiale de la ville qui perd en densité de population.
Mitage : éparpillement anarchique des constructions dans des espaces initialement ruraux.
Urbanisation : concentration croissante des populations dans les villes.
Densification : augmentation du nombre de personnes vivant dans un même espace.

C'est pour cela que l'on distingue désormais des espaces à dominante urbaine et des espaces à dominante rurale.

Ces espaces à dominante rurale regroupent 51 % des communes françaises et 18 % de la population, et se repeuplent au rythme de 75 000 habitants supplémentaires par an depuis 1999, en raison de l'exode urbain.

Exode urbain : déplacement de populations qui quittent les villes pour s’installer dans des zones périurbaines ou à la campagne pour améliorer leurs conditions de vie.

En effet, les populations urbaines migrent vers les périphéries immédiates, mais aussi vers des territoires ruraux plus lointains, qu'elles contribuent à urbaniser. Or, tous les espaces ruraux ne sont pas concernés par ce renouveau puisque les espaces ruraux en déclin sont confrontés à la désertification et peinent à gagner en attractivité.

Ainsi, on observe des dynamiques économiques et démographiques contrastées.

2. Le dynamisme inégal des espaces ruraux
a. La diversité des espaces à dominante rurale : des campagnes dynamiques

La recomposition des espaces ruraux entraîne la multiplication et le développement d’espaces productifs . Puisque certains espaces à dominante rurale regroupent divers systèmes productifs, on parle de multifonctionnalité des espaces ruraux.

Des espaces ruraux agricoles

Certains espaces ruraux conservent une fonction agricole relativement importante. Si la France est le premier bénéficiaire des aides de la PAC (politique agricole commune) et le premier producteur agricole européen, elle a perdu son rôle de leader européen dans les exportations agricoles. L’agriculture ne représente plus que 10 % des emplois dans le milieu rural : celle-ci est fragmentée et a connu d’importantes évolutions.

Exemple
Un tiers des agriculteurs détenant de petites exploitations agricoles ont touché un salaire inférieur à 350 euros par mois en 2015. Cela explique que le taux de suicides chez les agriculteurs soit élevé et que le pourcentage d’emplois dans l’agriculture soit de plus en plus faible.

Si les petites exploitations agricoles peinent à subsister, certains espaces tels que le Bassin parisien, la Bretagne et les grandes régions viticoles françaises conservent leur spécialisation agroalimentaire. Certains de ces espaces agricoles, notamment dans le Bassin parisien et en Bretagne, se caractérisent par de grandes exploitations agricoles, compétitives et intégrées à la mondialisation. L’usage de pesticides leur permet d’obtenir des rendements élevés.

À cette pratique, s’oppose une agriculture plus qualitative, reposant sur une agriculture plus spécialisée, qui se différencie de l’agriculture intensive grâce à des labels de qualité (AOP, IGP) qui mettent en avant le savoir-faire d’une région.

L’inquiétude environnementale a également favorisé le développement de l’agriculture biologique et la recherche d’une agriculture reposant sur des circuits courts.

Des espaces ruraux industriels

Les espaces ruraux peuvent également être industriels, puisque les campagnes françaises regroupent 17 % des emplois du secteur industriel français. Cette spécialisation se retrouve majoritairement dans le Nord et le Nord-Est du pays et concerne les industries agroalimentaires et les PME (petites et moyennes entreprises).

Des espaces ruraux de services

L'élévation du niveau de vie, les migrations de retraite, la densification des moyens de communication rapides et l'aspiration des « néo-ruraux » à accéder à la propriété individuelle proche de la nature expliquent ce renouveau. Cette nouvelle population rurale est variée (jeunes ménages avec enfants, retraités, étrangers européens). Elle est surtout issue des classes moyennes et travaille majoritairement en ville. Une économie de services destinés aux besoins des populations locales ou des touristes, dite « résidentielle », se substitue aux emplois agricoles ou industriels.

Économie résidentielle : l’ensemble des activités économiques mises en place pour satisfaire les besoins des habitants d’un territoire.

Les espaces ruraux concernés sont les campagnes périurbaines des aires urbaines du Midi, de Paris, du Grand Ouest et de la vallée du Rhône. Autour des villes, les espaces ruraux sont transformés par les aménagements urbains. Les autres espaces ruraux concernés sont un peu plus éloignés des agglomérations mais sont bien desservis par des infrastructures de communication et bénéficient d'un potentiel touristique.

Exemple
Les Cévennes, ensemble de moyennes montagnes à dominante rurale situées au nord de Montpellier, sont un espace à dominante rurale. Les nombreux aménagements et transformations ont rendu cet espace plus attractif. Le tourisme y occupe une place importante puisque de nombreux citadins s’y rendent pour profiter des nombreuses randonnées pédestres dans un cadre agréable. Des projets de lotissements pavillonnaires y sont également développés pour attirer les néo-ruraux.

Les résidences secondaires s'y multiplient pour les loisirs et les vacances, et deviennent des résidences permanentes, notamment pour les retraités, parfois étrangers.

Exemple
La Savoie, la Corse, les départements des Alpes-Maritimes et du Var, des Pyrénées-Orientales, de l’Aude et de l’Hérault, de Loire-Atlantique, du Calvados, du Pas-de-Calais et de Paris concentrent 39,1 % des résidences secondaires.

Toutefois, la cohabitation entre « néo-ruraux » et anciens ruraux s'avère parfois difficile. Des conflits d'usage éclatent parfois, car la fonction résidentielle et récréative de l'espace rural n'est pas toujours compatible avec sa fonction productive.

 

b. Des espaces ruraux en déclin

Les espaces ruraux les plus éloignés des centres urbains, qui ne bénéficient pas d'un cadre de vie agréable et sont déjà touchés par de faibles densités, se désertifient avec la disparition de services publics (écoles, médecins, etc.).

Ce rural profond, à l'écart de l'influence des villes, s'étend sur une diagonale située entre le Piémont pyrénéen, au sud, et les Ardennes, au nord, (la « diagonale du vide ») et englobe une grande partie du Massif Central, avec des densités de population inférieures à 25 habitants au km2 et des activités reposant sur une agriculture peu dynamique. Mais le Sud du Massif Central, ainsi que les Pyrénées, ont réussi à enrayer le dépeuplement grâce au tourisme vert.

3. La gestion durable des espaces ruraux
a. Les espaces ruraux, un milieu naturel ?

En France, il n'y a plus d'espaces naturels car les milieux ont été transformés de longue date par l'Homme, tout comme l'ont été les espaces ruraux ou les forêts, façonnés par les sociétés humaines.

Mais cette transformation s'accélère, du fait de l'accroissement de la population française et de l'étalement des villes. Les territoires ruraux ne sont pas épargnés par les pressions environnementales liées aux activités humaines comme l'agriculture intensive, les aménagements touristiques ou l'étalement urbain : 90 % des ménages ruraux disposent au minimum d’un véhicule.

Exemple
En Bretagne, on assiste au phénomène de marée verte. L’agriculture intensive favorise le développement d’algues vertes sur le littoral, or les gaz qu'elles dégagent lorsqu'elles se décomposent sont toxiques et ont provoqué plusieurs décès.
Plage du Finistère (Bretagne) polluée par les algues vertes ǀ © iStock – nobtis

Cependant, la population a pris conscience qu'il fallait gérer les milieux car ils sont de plus en plus menacés par l'anthropisation.

b. De nombreux usages à concilier

La reconversion des espaces à dominante rurale est possible grâce à des aménagements qui répondent à une volonté d’appropriation des ressources d’un territoire afin de mieux intégrer ce dernier. Or, elle peut donner lieu à des conflits d'usage (comme l'eau pour l'agriculture et le tourisme).

Il s'avère parfois difficile de préserver certains milieux sans compromettre le développement économique, comme en témoigne la gestion du Golfe du Morbihan. En effet, ce territoire littoral situé au Sud de la Bretagne se caractérise par une grande variété de milieux et de ressources, ce qui a entraîné une concentration d'activités telles que la pêche, le tourisme ou l'agriculture intensive.

Ces multiples formes de mise en valeur sont à l'origine de conflits d'usage entre les acteurs locaux (les résidents, les touristes, les professionnels de la pêche ou du tourisme, les agriculteurs) aggravés par la fragilité de ce milieu soumis à de multiples pressions, comme l'étalement urbain ou la pollution des eaux. C'est aux pouvoirs publics d'arbitrer les conflits d'usage par des dispositifs législatifs, des zonages ou des mesures de classement. Les périmètres de protection se multiplient.

 

Exemple
La France compte 9 parcs nationaux et 47 parcs naturels régionaux, soit respectivement 8 % et 11 % du territoire. Les parcs régionaux sont surtout situés dans des zones de moyenne montagne, les parcs nationaux sont dans des zones de haute montagne ou dans la forêt tropicale (en outre mer).
c. Une coopération difficile entre une multitude d’acteurs

Les aménagements réalisés dans les espaces à dominante rurale reposent sur deux enjeux principaux :

  • l’attractivité ;
  • la compétitivité du territoire à différentes échelles.

Cette mise en valeur repose donc sur une multitude d’acteurs à différentes échelles qui rencontrent des difficultés à coopérer. On parle de « mille-feuille » d ’acteurs.

On distingue :

  • les acteurs publics (l’Union européenne, l’État et les collectivités territoriales (à l’échelon régional et local)).
  • Les acteurs privés, moins nombreux, qui regroupent la société civile et les entreprises privées qui contribuent au projet.

Or ces acteurs n’agissent pas à la même échelle, et pas nécessairement sur les mêmes projets. Ils ont des enjeux et objectifs communs mais ne partagent pas une vision de l’espace à dominante rurale.

La volonté de mise en œuvre du projet n’est donc pas la même ce qui rend parfois difficile la coopération et favorise les conflits d’usage.

Remarque
Certains territoires sont plus valorisés de d’autres. La baisse des finances locales et des aides proposées par l’États rendent la cohésion territoriale difficile.

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Des profs en ligne

quote blanc icon

Découvrez Maxicours

Exerce toi en t’abonnant

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17 h à 20 h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Un compte Parent