Le vocabulaire du théâtre - Maxicours

Le vocabulaire du théâtre

Objectif
  •  Connaitre le vocabulaire du théâtre.
Points clés
  • Le genre théâtral met en scène des personnages qui échangent des répliques. Ces répliques peuvent prendre plusieurs formes (tirade, monologue, dialogue, etc.).
  • Une pièce de théâtre est écrite par un dramaturge.
  • Le metteur en scène et les acteurs s'aident des didascalies, indications de l'auteur, pour la jouer en public.
1. La pièce de théâtre

Une pièce de théâtre est un genre littéraire qui se reconnait facilement car le nom des personnages est indiqué au début de chaque échange de paroles. Il n'y a pas de narrateur, les personnages parlent entre eux.

a. Les parties d'une pièce de théâtre
Une pièce de théâtre se divise en actes. Ces actes se divisent en scènes.


Une pièce de théâtre peut se séparer en plusieurs actes. Les actes sont les grandes parties de la pièce. Souvent, les pièces de théâtre sont séparées en 3 ou 5 actes.
Chaque acte peut également se séparer en plusieurs scènes. Une scène débute au moment où un personnage entre ou sort de scène par rapport à la scène précédente.

b. Les sous-genres

Il existe différents sous-genres de la pièce de théâtre :

  • la comédie, qui est une pièce de théâtre qui fait rire et qui se termine bien ;
  • la tragédie, qui adopte un ton grave et se termine mal, souvent par la mort de personnages ;
  • la farce, qui est une pièce du Moyen Âge assez grossière et racontant un événement drôle ;
  • la tragi-comédie, qui est une pièce avec un sujet sérieux mais avec des événements comiques et qui se termine bien ;
  • le drame romantique, qui ressemble à la tragi-comédie avec le mélange entre le comique et le tragique, et se déroule souvent durant un événement historique.

 

2. À l'intérieur de la pièce

Une réplique correspond à une parole d'un personnage au théâtre. Une longue réplique ininterrompue (10-15 lignes) se nomme une tirade.

Les didascalies sont les indications scéniques données pour aider l'acteur. Elles donnent des indices à l'acteur pour savoir comment jouer son texte. Elles sont généralement écrites en italique.  

Le fait que deux personnages se parlent s'appelle un dialogue. Trois personnages qui se parlent s'appelle un trilogue.

Exemple :
ISMENE, soudain
Pourquoi parles-tu d'autre chose ?
ANTIGONE, doucement, sans cesser de lui caresser les cheveux
Je ne parle pas d'autre chose...

→ Ici, il y a deux répliques d'un dialogue entre deux personnages et des didascalies en italique.


Lorsqu'un personnage parle seul, il faut alors distinguer deux cas :

  • le monologue : le personnage est seul sur scène et se parle à lui-même
  • l'aparté : le personnage n'est pas seul sur scène mais il parle comme s'il était seul. Aucun des autres personnages sur scène ne peut l'entendre.
  • un quiproquo : c'est un malentendu entre des personnages. Ces personnages pensent parler de la même chose alors qu'ils parlent de deux choses différentes. C'est un procédé souvent utilisé pour faire rire.

Comme pour le schéma narratif qui concerne les récits, la pièce de théâtre a un « schéma » qu'elle doit respecter :
- la scène d'exposition : c'est le début de la pièce, la première scène. On sait qui sont les personnages, de quoi va parler la pièce... ;
- le nœud : c'est le sujet principal de la pièce, le problème que vont devoir résoudre les personnages ;
- le dénouement : c'est la fin de la pièce, le nœud s'est résolu ou bien, le problème n'est plus là.

Attention : dans une tragédie, il y a aussi un dénouement mais il ne s'agit pas vraiment de la résolution du nœud puisque les tragédies ont pour caractéristique de se terminer mal, souvent par la mort de personnages.
3. Les règles au théâtre
a. Les trois règles

Les pièces de théâtre classiques doivent respecter trois règles :

  • la règle des trois unités : chaque pièce doit se dérouler en une seule journée (unité de temps), n'avoir qu'une seule intrigue (unité d'action) et se dérouler en un seul lieu (unité de lieu) ;
  • la règle de la bienséance : il est interdit de montrer des éléments choquants au théâtre. Ainsi, les morts dans la tragédie sont suggérées mais pas jouées ni montrées ;
  • la vraisemblance : tout ce qui est joué sur scène doit être réaliste c'est-à-dire possible dans la réalité.

Les règles du théâtre ont été définies dès le 17e siècle. Depuis, ces règles se sont assouplies et le genre est aujourd'hui moins soumis à ces règles très contraignantes.

b. Le but du théâtre

Le but du théâtre est de libérer le spectateur de ses émotions négatives. On utilise le terme de la « catharsis » qui se traduit par « purgation des passions ».

Exemple :
Si un spectateur très énervé va voir une pièce de théâtre, en allant voir une pièce où les personnages sont dans la même situation que lui, cela devrait lui permettre de calmer son énervement. 
c. La double énonciation

Une pièce de théâtre peut être lue mais également jouée. Lorsqu'elle est jouée, le public entend en même temps que les autres personnages ce qui est dit. Ce procédé s'appelle la double énonciation.

4. Les différents métiers du théâtre

Le dramaturge est l'auteur qui écrit des pièces de théâtre.

Le metteur en scène est la personne qui adapte la pièce écrite par le dramaturge pour qu'elle soit jouée (choix des acteurs, des décors, etc.). Le metteur en scène est libre de rester fidèle à la manière dont le dramaturge a écrit la pièce ou de l'interpréter plus librement.

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

quote blanc icon

Découvrez Maxicours

Exerce toi en t’abonnant

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17 h à 20 h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Un compte Parent