Les figures de style - Cours de Français avec Maxicours - Collège

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Les figures de style

Objectif : savoir repérer les figures de style pour mieux lire un texte ; connaître le sens de chaque figure et en reconnaître les subtilités.
1. Les figures d'analogie
a. La comparaison
La comparaison rapproche deux termes, au moyen d'un mot comparatif, pour insister sur les rapports de ressemblance qui les unissent. On distingue le comparé (la chose comparée), le comparant (la chose à laquelle on compare), le mot de comparaison (comme, semblable à, ainsi, tel...) et surtout un point de ressemblance (d'analogie) entre les deux choses.

Ex. : « J'aime la lune, ardente et rouge comme l'or. » (Victor Hugo)

La lune : comparé

ardente et rouge : point commun de la comparaison
comme : mot outil de comparaison
l'or : comparant
b. La métaphore
La métaphore assimile deux termes pour insister sur les rapports de ressemblance qui les unissent ; mais à la différence de la comparaison, le mot comparatif est absent.
On distingue la métaphore filée lorsque l'image se répète sur une partie du texte.

c. L'allégorie
L'allégorie consiste à rendre concrète une abstraction, c'est-à-dire à représenter de façon imagée une idée, un sentiment, une qualité morale ou une force de la nature. Ex. : Une vieille femme tenant une faux est une image allégorique de la mort.
d. La personnification
La personnification consiste à donner une nature humaine à une abstraction, un objet ou un animal.

Ex. : « Les grands lys orgueilleux se balancent au vent. » (Paul Verlaine)
L'orgueil est une particularité humaine.

e. La périphrase
La périphrase consiste à dire en plusieurs mots ce qui pourrait être dit en un seul.
Ex. : L' Empire du Soleil levant représente le Japon.
f. La métonymie
La métonymie consiste à désigner un objet, une idée ou un être en utilisant un autre mot qui lui est lié par une relation voisine, dans la langue ou dans la réalité :

- en reliant le contenant au contenu :
Ex : « boire un verre » pour boire le contenu d'un verre.

- en reliant la partie à la totalité :
Ex : « apercevoir une voile » pour désigner la vue d'un bateau.
2. Les figures d'insistance ou d'atténuation
a. L'hyperbole
L'hyperbole est l'utilisation de termes exagérés.
Ex. : « Mourir de peur ».
b. La litote
La litote, c'est dire peu pour exprimer davantage.
Ex. : « Ce n'est pas mal ! » signifie : « C'est bien ! »
c. L'anaphore
L'anaphore est la répétition d'un mot ou d'un même groupe de mots au début d'un vers ou d'une phrase.
Ex. : « C'est l'extase langoureuse...
            C'est la fatigue amoureuse... » (Paul Verlaine) 
d. L'euphémisme
Cette figure de style cherche à atténuer une idée dont l'expression directe aurait quelque chose de déplaisant et de choquant. En d'autres termes, l'euphémisme sert à dissimuler, derrière une formulation plus douce, une réalité brutale ou désagréable.

Ex. : « Il nous a quittés » (= Il est mort).
e. L'énumération
Cette figure de style juxtapose ou coordonne plusieurs termes qui appartiennent souvent à un même champ lexical.
L'énumération peut créer une idée de foisonnement.

Ex. : « Il s'arrêta devant la vitrine du pâtissier : tartelettes aux fruits, éclairs au chocolat, baba au rhum, meringues... Tout lui semblait délicieux ».

f. La gradation
C'est une figure de style qui, comme l'énumération, consiste à juxtaposer ou à coordonner plusieurs termes.
Cependant, contrairement à l'énumération, la gradation organise les termes selon leur sens, en allant du sens le moins fort au plus fort ou le contraire.

Elle traduit en général des sentiments forts, et elle peut exprimer l'enthousiasme ou au contraire le désespoir.
Ex. : « Va, cours, vole...  »
Corneille, Le Cid, I, 5, v. 290
3. Les figures de contraste
a. L'oxymore
L'oxymore, c'est le fait de réunir côte à côte deux mots de sens contraire dans une même expression.
Ex. : « la sombre clarté »
b. L'antiphrase
L'antiphrase, c'est dire le contraire de ce que l'on veut exprimer (ironie).
Ex. : « Bravo ! C'est du joli !  »
c. Le chiasme
Cette figure de style croise les éléments de deux expressions.
Le chiasme établit une vision symétrique, souligne l'union de deux réalités ou au contraire renforce une opposition.

Ex. : « Il faut manger pour vivre et non pas vivre pour manger.  »
Molière, L'avare, III, 1
d. L'antithèse
Cette figure de style consiste à exprimer une opposition grâce à des termes contraires.
L'antithèse permet de présenter deux aspects de la réalité en principe contradictoires ou de souligner une opposition.

Ex. : « Votre espérance est morte, et votre esprit guéri.  »
Corneille, Le Cid, V, 3, v. 1604

L'essentiel

Les figures d'analogie : la comparaison, la métaphore, l'allégorie, la personnification, la périphrase, la métonymie.
Les figures d'atténuation ou d'exagération : l'hyperbole, la litote, l'anaphore, l'euphémisme, l'énumération, la gradation.
Les figures de contraste : l'oxymore, l'antiphrase, l'antithèse, le chiasme.

Comment avez vous trouvé ce cours ?

Évaluez ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Aidez votre enfant à réussir en mathématiques grâce à Maxicours

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents