Le roman épistolaire - Cours de Français avec Maxicours - Lycée

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Le roman épistolaire

Objectif : connaître les principales caractéristiques du roman épistolaire et savoir l'analyser.
1. Identifier le roman épistolaire
a. Définition
Le roman épistolaire est un récit constitué d'une succession de lettres. Celles-ci servent de véhicule à la narration en constituant donc un récit discontinu. Ce genre romanesque se caractérise par une double énonciation : chaque lettre s'adresse à un correspondant particulier en même temps qu'au lecteur. L'usage de l'artifice des lettres permet à l'auteur de rester en retrait, voire de se placer comme simple intermédiaire (ce qui est souvent annoncé dans une préface ou dans un avertissement). Enfin, le roman épistolaire permet une grande variété de tons et d'écriture en accordant à chaque personnage son propre style.
b. Le contexte historique
La tradition remonte au poète latin Ovide (43 av. J.-C.-17 ap. J.-C.) avec les Héroïdes – lettres fictives d'héroïnes mythologiques. Il fut relayé par les lettres d'Héloïse et d'Abélard au Moyen Age. Mais c'est au XVIIIe siècle que le roman épistolaire connaît son apogée. A cette époque, la voie postale demeure le moyen de communication privilégié entre les individus et surtout l'outil de séduction le plus employé.
2. Analyser le roman épistolaire
a. Les types de roman
Le roman épistolaire se divise en deux grandes catégories : les romans à une seule voix dans lesquels il n'y a qu'un seul narrateur, comme dans les Lettres portugaises (1669) de Gabriel-Joseph de Guilleragues, et les romans à plusieurs voix dans lesquels interviennent plusieurs narrateurs, comme dans les Lettres persanes (1721) de Montesquieu, dans Julie ou la Nouvelle Héloïse (1761) de Jean-Jacques Rousseau ou dans Les Liaisons dangereuses (1782) de Choderlos de Laclos.
b. Les ressources
Ces deux types de romans épistolaires offrent la particularité de donner directement accès aux pensées et aux points de vue des personnages, qui semblent donc plus proches du lecteur. Chaque correspondant étant doté d'un style propre et aisément identifiable, ce type de roman est souvent l'occasion pour l'auteur de révéler ses qualités d'écriture.
c. Les contraintes
Le roman épistolaire, pour ne pas lasser son lecteur, doit la plupart du temps multiplier les voix et donc les personnages, obligeant le lecteur à un effort de mémorisation plus important. De plus, il n'est pas rare que le lecteur perde de vue l'intrigue, que le récit se dilue quelque peu au fur et à mesure des lettres. Enfin, la plus grande des difficultés que doit surmonter un auteur de roman épistolaire demeure le caractère vraisemblable de la correspondance : il faut que l'échange des lettres entre les différents protagonistes soit réaliste.
L'essentiel

Le roman épistolaire est le genre d'une époque : le XVIIIe siècle.
Constitué d'une succession de lettres, il est principalement caractérisé par un récit discontinu, une double énonciation et une grande variété de tons.
Le plus connu d'entre tous, Les Liaisons dangereuses de Laclos constituent un modèle de virtuosité littéraire et d'ironie.

Comment avez vous trouvé ce cours ?

Évaluez ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Aidez votre enfant à réussir en SVT grâce à Maxicours

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents