La poésie au Moyen Âge - Maxicours

La poésie au Moyen Âge

Objectifs
  • Découvrir les caractéristiques de la poésie moyenâgeuse.
  • Comprendre l'évolution de cette poésie au fil des siècles.
Points clés
  • Au Moyen Âge, la poésie est chantée par des poètes appelés trouvères ou troubadours.
  • La poésie lyrique nait au Moyen Âge.
  • Des formes fixes apparaissent, comme le rondeau ou la ballade.
Pour bien comprendre
  • Le rondeau et la ballade
  • La chanson de geste
  • La poésie au XVIe siècle
1. Une poésie chantée

Au Moyen Âge, la poésie est chantée par des poètes itinérants qui se déplacent de châteaux en châteaux. Dans le nord de la France, ce sont les trouvères et dans le sud, les troubadours. Ces artistes s’accompagnent souvent d’un instrument de musique comme la vielle ou la vielle à roue.

À cette époque, la tradition orale est très importante et les textes voyagent de bouche à oreille. La versification et les refrains aident la mémorisation. Ces poèmes sont les ancêtres des chansons actuelles.

2. L'évolution de la poésie moyenâgeuse
a. Du IXe au XIIe siècle

La poésie des troubadours présente les valeurs chevaleresques et féodales et offre une conception de l’amour courtois ou la fin’amor : le chevalier mérite sa dame par ses prouesses guerrières.

C’est la chanson de geste qui poursuit la tradition des poèmes épiques de l’Antiquité, retraçant les hauts faits de héros comme le neveu de Charlemagne, Roland, dans La Chanson de Roland.

Guillaume de Poitiers et Bernard de Ventadour chantent, quant à eux, l’amour comme source de prouesses.

b. Du XIIIe au XVe siècle

Au XIIIe siècle, la poésie est plus variée et se fait parfois satirique. Rutebeuf, par exemple, aborde des thèmes autobiographiques, la pauvreté du poète et l’aide de ses protecteurs.

Au XIVe siècle, la poésie est morale et lyrique, elle exprime des sentiments vifs. Les formes fixes apparaissent :

  • la ballade ;
  • le rondeau ;
  • le virelai.

Au XVe siècle, on trouve des auteurs lyriques comme Charles d’Orléans, qui écrit des pièces courtes sur des états d’âme violents (la maladie, la mort de l’aimée, etc.), et François Villon, qui se révolte envers des injustices et les difficultés rencontrées dans sa vie (démêlées avec la justice, la mort, le testament fictif, etc.).
Les grands rhétoriqueurs pensent que la poésie doit être éloquente comme un art de bien dire, de rendre hommage au protecteur en jouant des formes strictes, des règles et techniques.

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

quote blanc icon

Découvrez Maxicours

Exerce toi en t’abonnant

Des profs en ligne

  • 6 j/7 de 17 h à 20 h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Un compte Parent

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Votre adresse e-mail sera exclusivement utilisée pour vous envoyer notre newsletter. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment, à travers le lien de désinscription présent dans chaque newsletter. Conformément à la Loi Informatique et Libertés n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, au RGPD n°2016/679 et à la Loi pour une République numérique du 7 octobre 2016, vous disposez du droit d’accès, de rectification, de limitation, d’opposition, de suppression, du droit à la portabilité de vos données, de transmettre des directives sur leur sort en cas de décès. Vous pouvez exercer ces droits en adressant un mail à : contact-donnees@sejer.fr. Vous avez la possibilité de former une réclamation auprès de l’autorité compétente. En savoir plus sur notre politique de confidentialité