La littérature d'idées et la presse au XXIe siècle - Maxicours

La littérature d'idées et la presse au XXIe siècle

Objectifs
  • Comprendre l’évolution de la littérature engagée au XXIe siècle.
  • Connaitre les principaux médias.
Points clés
  • La littérature d’idées est moins présente qu’au XXe siècle.
  • Des auteurs portent cependant un regard critique sur la société contemporaine.
  • Les médias se développent (presse, radio, télévision, Internet) et constituent un contre-pouvoir puissant.
Pour bien comprendre
  • La littérature d’idées et la presse au XXIe siècle
  • Le vocabulaire de la presse et des médias
1. La littérature d’idées
a. Un regard sur la société

Au XXIe siècle, la notion de littérature engagée est beaucoup moins présente qu’au XXe siècle, tout comme la figure de l’intellectuel. Certains parlent d’ailleurs de désengagement des auteurs.

Pour autant, certains auteurs continuent de porter à travers leurs ouvrages un regard pointu, parfois acéré ou critique sur le monde contemporain.

Laurent Gaudé, dans son roman Eldorado (2006), aborde le thème de l'immigration.

Wajdi Mouawad, dans sa pièce de théâtre Incendies (2003), transporte ses lecteurs / spectateurs dans un monde de violence et de guerre.

Stéphane Hessel publie en 2010 un essai, Indignez-vous ! engagé politiquement, à travers lequel il invite ses lecteurs à s'engager. Cet ouvrage connait un succès mondial.

Michel Houellebecq crée de vives réactions en 2015 avec son roman Soumission, dans lequel serait élu en 2022 un président issu d’un parti politique musulman.

b. La littérature pour la jeunesse

D’autres ouvrages, même s’ils n’ont pas forcément une fonction première argumentative, peuvent être rattachés à la littérature d’idées en tant que dystopies.

C’est le cas de nombreux ouvrages de littérature pour la jeunesse qui plongent le lecteur dans un monde post-apocalyptique, dans lequel la Terre aurait été détruite en partie à cause de guerres bactériologiques, nucléaires ou des changements climatiques liés à la pollution.

Parmi les ouvrages les plus lus se trouvent la série Divergente de Veronica Roth, celle d’Hunger Games de Suzanne Collins ou Le Passeur de Lois Lowri. Bon nombre de ces ouvrages sont ensuite adaptés au cinéma.

2. Le développement des médias

Alors qu’il est parfois question de désengagement dans la littérature, les médias tendent à devenir un contre-pouvoir puissant. Des citoyens anonymes peuvent alerter la population, porter à sa connaissance un danger qui lui serait encore inconnu. C’est ce que l’on appelle des lanceurs d’alerte.

Pour s’informer, la population dispose donc de nombreux médias.

a. La radio

La radio diffuse de nombreuses émissions, des débats ou des enquêtes.

Les émissions diffusées le matin, les matinales, permettent aux auditeurs de s’informer sur l’actualité du jour, française et internationale. Les journalistes reçoivent pour les interviewer des hommes politiques ou des personnalités qui ont une actualité. Ces émissions proposent également des revues de presse au cours desquelles les gros titres de la presse écrite sont passés en revus et analysés. 

Certaines radios sont spécialisées dans l’information en continu.

b. La télévision

Depuis l’apparition de la télévision en France en 1949 et le premier journal télévisé le 29 juin 1949, ce média est tous les jours plébiscité par de nombreux français souhaitant s’informer, souvent à l’heure des repas.

Les journaux télévisés proposent un compte-rendu, français et international, des informations du jour. Des enquêtes et des reportages sont proposés par les journalistes de terrain.

Les émissions thématiques ou de reportage voire d’investigation ont pour but de creuser un sujet précis.

Les chaines d’information en continu ou thématiques sont spécialisées dans l’information.

c. Internet

Les sites de la presse écrite relaient les articles publiés. Il est parfois possible pour les internautes de les commenter, ce qui peut créer des débats.

Il existe aussi des sites d’information autonomes.

Les blogs sont des espaces personnels à destination du public où une personne s’exprime et livre son avis sur des sujets variés (l’actualité, un sport, la littérature, etc.).

Les médias sociaux permettent de lire des articles ou d’obtenir des informations provenant de professionnels mais également de particuliers. Sur ces sites se développent souvent des fake news (= fausses informations), qu’elles soient volontaires ou induites par un manque d’information ou de vérification.

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

quote blanc icon

Découvrez Maxicours

Exerce toi en t’abonnant

Des profs en ligne

  • 6 j/7 de 17 h à 20 h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Un compte Parent

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Votre adresse e-mail sera exclusivement utilisée pour vous envoyer notre newsletter. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment, à travers le lien de désinscription présent dans chaque newsletter. Conformément à la Loi Informatique et Libertés n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, au RGPD n°2016/679 et à la Loi pour une République numérique du 7 octobre 2016, vous disposez du droit d’accès, de rectification, de limitation, d’opposition, de suppression, du droit à la portabilité de vos données, de transmettre des directives sur leur sort en cas de décès. Vous pouvez exercer ces droits en adressant un mail à : contact-donnees@sejer.fr. Vous avez la possibilité de former une réclamation auprès de l’autorité compétente. En savoir plus sur notre politique de confidentialité