Fiche de cours

La production de biens

Lycée   >   Terminale techno   >   Management sciences de gestion et numérique   >   La production de biens

  • Fiche de cours
  • Quiz et exercices
  • Vidéos et podcasts
Objectifs
  • Identifier le mode de production choisi.
  • Justifier dans une situation donnée un mode de production.
Points clés
  • Un bien étant tangible, il est stockable. Optimiser la gestion des stocks suppose d’améliorer le processus de production pour réduire les délais entre la commande client et la livraison.
  • L’entreprise peut choisir de produire ses biens selon différents modes de production, et cela en fonction du type de bien fabriqué. Le mode de production choisi va donc dépendre de différents critères.
  • Selon la quantité à produire, l’entreprise choisira une production à l'unité, par lots, en série ou en continu.
  • En fonction des relations qu’elle entretient avec ses clients, l’entreprise choisira une production sur commande ou sur stock.
  • Selon le degré de risque lié au stockage, l’entreprise choisira une production en flux poussé ou flux tiré.
Pour bien comprendre
  • Production à l'unité.
  • Production en série.
  • Production en continu.
  • Production en discontinu.
  • Flux tendus.
  • Flux poussés.
  • Flux tirés.
1. Production et demande client
a. La production sur stock ou à la demande

Les organisations produisent dans le but de satisfaire une demande de leurs clients ou usagers. Toutefois, on distingue :

  • la production sur commande où la fabrication du bien n’est mise en œuvre que lorsque la commande est passée par un client. Ceci oblige à une optimisation de la chaîne logistique pour livrer rapidement sans avoir de stock. La production sur commande oblige à la mise en place d’une méthode de production en flux tendus ;
  • la production sur stock où les biens sont fabriqués par l’entreprise et proposés aux clients en magasin, sur catalogue. Les espaces de vente et de stockage doivent être conséquents.
b. La production en flux tendus

La production en flux tendu ou JAT pour « juste-à-temps » consiste à ne lancer la production qu’au moment du passage de la commande réelle (flux tiré) ou alors en fonction des prévisions de vente (flux poussé). Le but du flux tendu est de réduire à zéro le stock pour optimiser les coûts.

L’organisation choisira le flux tiré si elle évolue dans un environnement instable où les prévisions de vente ne peuvent être fiables. Si les produits sont encombrants ou vendus à un prix élevé (cas des voitures), le flux tiré sera lui aussi privilégié car le risque de produire en amont en se basant sur des hypothèses de vente serait trop important. Un autre élément à prendre en compte est relatif au degré de personnalisation possible du produit. Plus celui-ci est important et moins il sera possible de prévoir les ventes, la gamme étant trop large.

La méthode des flux poussés nécessite des outils performants capables de prévoir les ventes tant en nombre qu’en périodicité, et ce, avec précision. Cette méthode n’est possible qu’en environnement certain avec des produits de masse, c’est-à-dire peu personnalisables.

Exemple : l’agro-alimentaire est en flux poussés voire même sur stock pour les produits les moins encombrants.

La logistique est donc essentielle car c’est grâce à cette fonction que l'organisation peut faire évoluer de façon continue tous les processus de la chaîne d'approvisionnement pour réduire les stocks et donc les coûts.

2. Quelle quantité produire?
a. La production en petite quantité

La production à l’unité consiste en la production d’un produit ou service unique. Ce produit est fabriqué à la demande du client; il n’y a donc pas de stock. Ce sont des produits spécifiques, soit très volumineux et coûteux (construction navale ou dans le BTP), ou des produits très personnalisés (artisanat, luxe, conception de site internet, etc.).

La production par lots correspond à des petites séries diversifiées de produits identiques.

Exemple : les différents composants d’un avion Airbus sont fabriqués dans toute l’Europe. L’assemblage final se fait en France. Pour l’A380, Airbus assemble moins d’une dizaine d’avions en même temps. C’est donc une production par lots ou en petites séries.
b. La production en grande quantité

La production en série correspond à la production d’une grande série de produits identiques standardisés.

Exemple : les stylos à bille sont produits à des dizaines de milliers d’exemplaires. C’est donc une production en grande série.

La production en continu concerne la fabrication de produits dont le processus de production ne peut être arrêté pour des raisons techniques. C’est le cas pour la production chimique, ou gazière.

La production en discontinu concerne les petites séries ou les produits au fort degré de personnalisation nécessitant une adaptation régulière de l’outil de production.

Évalue ce cours !

 

Des quiz et exercices pour mieux assimiler sa leçon

La plateforme de soutien scolaire en ligne myMaxicours propose des quiz et exercices en accompagnement de chaque fiche de cours. Les exercices permettent de vérifier si la leçon est bien comprise ou s’il reste encore des notions à revoir.

S’abonner

 

Des exercices variés pour ne pas s’ennuyer

Les exercices se déclinent sous toutes leurs formes sur myMaxicours ! Selon la matière et la classe étudiées, retrouvez des dictées, des mots à relier ou encore des phrases à compléter, mais aussi des textes à trous et bien d’autres formats !

Dans les classes de primaire, l’accent est mis sur des exercices illustrés très ludiques pour motiver les plus jeunes.

S’abonner

 

Des quiz pour une évaluation en direct

Les quiz et exercices permettent d’avoir un retour immédiat sur la bonne compréhension du cours. Une fois toutes les réponses communiquées, le résultat s’affiche à l’écran et permet à l’élève de se situer immédiatement.

myMaxicours offre des solutions efficaces de révision grâce aux fiches de cours et aux exercices associés. L’élève se rassure pour le prochain examen en testant ses connaissances au préalable.

S’abonner

Des vidéos et des podcasts pour apprendre différemment

Certains élèves ont une mémoire visuelle quand d’autres ont plutôt une mémoire auditive. myMaxicours s’adapte à tous les enfants et adolescents pour leur proposer un apprentissage serein et efficace.

Découvrez de nombreuses vidéos et podcasts en complément des fiches de cours et des exercices pour une année scolaire au top !

S’abonner

 

Des podcasts pour les révisions

La plateforme de soutien scolaire en ligne myMaxicours propose des podcasts de révision pour toutes les classes à examen : troisième, première et terminale.

Les ados peuvent écouter les différents cours afin de mieux les mémoriser en préparation de leurs examens. Des fiches de cours de différentes matières sont disponibles en podcasts ainsi qu’une préparation au grand oral avec de nombreux conseils pratiques.

S’abonner

 

Des vidéos de cours pour comprendre en image

Des vidéos de cours illustrent les notions principales à retenir et complètent les fiches de cours. De quoi réviser sa prochaine évaluation ou son prochain examen en toute confiance !

S’abonner

Découvrez le soutien scolaire en ligne avec myMaxicours

Le service propose une plateforme de contenus interactifs, ludiques et variés pour les élèves du CP à la Terminale. Nous proposons des univers adaptés aux tranches d'âge afin de favoriser la concentration, encourager et motiver quel que soit le niveau. Nous souhaitons que chacun se sente bien pour apprendre et progresser en toute sérénité ! 

Fiches de cours les plus recherchées

Management sciences de gestion et numérique

Supply chain management

Management sciences de gestion et numérique

La production de services

Management sciences de gestion et numérique

La qualité

Management sciences de gestion et numérique

Le contrôle des coûts

Management sciences de gestion et numérique

Méthode des coûts spécifiques

Management sciences de gestion et numérique

Gestion du cycle de vie des produits

Management sciences de gestion et numérique

Les systèmes d'information et progiciels de gestion

Management sciences de gestion et numérique

L'impact des objets connectés sur les organisations

Management sciences de gestion et numérique

Intelligence artificielle et organisations

Management sciences de gestion et numérique

Données ouvertes et organisations publiques