L'impact des objets connectés sur les organisations - Maxicours

L'impact des objets connectés sur les organisations

Objectifs
  • Caractériser un objet connecté.
  • Comprendre l’impact du développement du marché des objets connectés pour les organisations.
Points clés
  • Aujourd’hui le développement des objets connectés permet de collecter des données (par le biais de capteurs dont des caméras) qui viennent enrichir les systèmes de production pour permettre une amélioration continue des processus.
  • Le fait que le produit inclut plus de fonctions dématérialisées permet de le configurer et de le maintenir à distance : c’est une des possibilités offertes par l’informatique en nuage (cloud computing).
  • Les objets connectés sont en plein développement. Toutefois, au-delà d’être une nouvelle source de profit pour les organisations qui les proposent dans leur offre, ils sont à la source de gain de productivité et de fiabilisation du processus productif.
  • Les objets connectés font partie du système d’internet des objets, c’est-à-dire la mise en réseau d’objets du quotidien ou nécessaires au fonctionnement des entreprises. Leur connexion au réseau permet la récupération de données pour améliorer la productivité ou la qualité de vie des utilisateurs.
Pour bien comprendre
  • Cloud computing
  • Objets connectés
  • Internet des objets
1. Les fonctionnalités des objets connectés
a. Définition des objets connectés

Un objet connecté est un bien qui permet de diffuser, recevoir et mettre à jour des données par le biais d’un réseau d’information et communication. C’est un bien communiquant avec l’extérieur et capable de stocker des données liées à son usage.
L’objet connecté fait partie de l’internet des objets, c’est-à-dire un réseau d’information dont les données sont issus de produits et non d’une intervention humaine ajoutant des données.

Exemple
Google Home ou Alexa d’Amazon est un objet connecté destiné à faciliter le quotidien des ménages.

Le marché des objets connectés est en plein développement notamment au niveau des usages. De simples biens destinés à faciliter le quotidien des consommateurs et augmenter leur confort, ils sont devenus des outils essentiels au développement des entreprises, voire même à certains secteurs.

Exemple
Le secteur médical a de plus en plus recours aux objets connectés. Par exemple, certains bracelets permettent de suivre les données médicales d’un patient pour ensuite le soigner en fonction de son état de santé en temps réel sans qu’il ait besoin de se déplacer. Les résultats d’analyse sont directement transmis au centre hospitalier.
b. La collecte de données

Aujourd’hui le développement des objets connectés permet de collecter des données par deux biais : leur utilisation ou des capteurs.
Les objets connectés dotés d’intelligence artificielle peuvent s’améliorer grâce à leur utilisation par le consommateur.

Exemple
Les enceintes intelligentes de type Google Home guident de mieux en mieux leur propriétaire au fur et à mesure des recherches de celui-ci.

Lorsqu’il s’agit de capteurs, l’objet est principalement porté par un être humain : une montre, un casque, des lunettes… Associés à des caméras, ils permettent de mouvoir l’objet connecté ou orienter l’individu lorsqu’ils ne sont pas autonomes.

Exemple
Les drones sont équipés de capteurs et de caméras qui leur permettent d’éviter les obstacles et se déplacer en autonomie. Il existe désormais un gant rempli de capteurs permettant aux sourds muets qui pratiquent la langue des signes de transcrire leurs gestes en documents écrits informatiques sans toucher le clavier de l'ordinateur.
2. Les objets connectés et leur impact sur les systèmes de production
a. Un marché en croissance, un impact sur l’offre produits

Bien que très développé, le marché des objets connectés est relativement récent et en pleine mutation. Les innovations sont constantes, les produits de plus en plus variés. Tous les secteurs peuvent être susceptibles de voir arriver un nouveau produit qui serait connecté, impossible alors de ne pas maitriser les technologies nécessaires.

Exemple
Le développement de l'électroménager passe par le déploiement du principe de l'objet connecté : machine à laver intelligente, lave-vaisselle qu’on déclenche à distance, etc.

Ce marché des objets connectés est évalué à 50 milliards d’unités vendues dans le monde pour un CA de plus de 4 milliards de dollars en 2019. Sa croissance est colossale avec des rythmes dépassant les 200 %.

b. Un enrichissement des systèmes de production

Les objets connectés ont fait leur apparition sur les chaines de production. Ils sont source de productivité et permettent d'améliorer les processus de production grâce à une collecte de données intensive. Ils peuvent prendre différentes formes : casques, thermostats connectés pour baisser les couts d’énergie, etc.

Exemple
Dans certains entrepôts logistiques, les salariés sont équipés de casques qui va les orienter vers les rangées d’articles à prendre pour constituer des colis. Le casque est relié à un logiciel qui visualise les trajets les plus courts et la localisation des produits. La productivité est améliorée et le travail individuel facilité.

Les objets connectés sont reliés à un réseau d’information. Les données collectées sont ensuite introduites dans le réseau d’information de l'entreprise : le cloud. Les opérations de maintenance sont alors facilitées, car il suffit de se connecter au cloud pour mettre à jour le logiciel et l’objet.
Les objets connectés permettent aussi d’automatiser et robotiser les chaines de production. Les étapes de production communiquent entre elles par le réseau d’information, ce qui sécurise et fiabilise le processus.

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

quote blanc icon

Découvrez Maxicours

Exerce toi en t’abonnant

Fiches de cours les plus recherchées

Management sciences de gestion et numérique

Intelligence artificielle et organisations

Management sciences de gestion et numérique

Données ouvertes et organisations publiques

Management sciences de gestion et numérique

Organisation du travail souple pour plus de flexibilité

Management sciences de gestion et numérique

Le taylorisme et ses évolutions

Management sciences de gestion et numérique

Le toyotisme

Management sciences de gestion et numérique

Hiérarchie et mécanismes de coordination

Management sciences de gestion et numérique

Le lean management

Management sciences de gestion et numérique

Intérêts divergents et conflits

Management sciences de gestion et numérique

La culture

Management sciences de gestion et numérique

Les modes d'action coopératifs

Découvrir le reste du programme

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17 h à 20 h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Un compte Parent