La culture - Maxicours
Objectifs
  • Connaitre les éléments constitutifs de la culture d’une organisation.
  • Comprendre les enjeux de la culture.
Points clés
  • La culture de l’organisation permet d’assurer la cohésion des membres d’une organisation autour de valeurs partagées. Elle favorise l’implication des acteurs au sein de l’organisation.
  • Pour être forte, elle doit s’exprimer dans l’activité de travail quotidienne par le biais de normes et rituels.
Pour bien comprendre
  • Normes
  • Valeurs
  • Culture
  • Motivation
1. Quelles sont les composantes de la culture ?
a. Les valeurs

La composante principale de la culture correspond aux valeurs.

Valeur : ensemble de croyances partagées par tous les membres d’une organisation.

Ces croyances peuvent être écrites notamment sur le site internet, ou intranet, et parfois dans les statuts de certaines entreprises dites « à mission ». Pour être partagées, elles sont communiquées, transmises grâce à des discours ou des outils de communication tels que le livret d'accueil. Elles sont véhiculées par le management, mais incarnées par les équipes opérationnelles.

Ces valeurs vont déterminer le style de direction. Elles vont guider les comportements humains dans l’organisation en donnant des repères et des routines établies permettant au groupe de fonctionner.

b. Les normes et rituels

Les normes et rituels se distinguent des valeurs, car ce sont des activités, des codes de conduite et non des croyances. Ils sont la conséquence des valeurs, car ils les mettent en scène. Ils correspondent à la réalisation concrète de ces valeurs.
Ces activités sont des routines, des habitudes prescrites qui peuvent se révéler par un style vestimentaire, des horaires ou encore des temps de pause ritualisés par exemple. Elles permettent de faire vivre la culture de l’entreprise, lui donner une consistance ce qui favorise le sentiment d’appartenance des salariés. Les normes et rituels permettent de créer une cohérence entre l’activité de travail quotidienne et les croyances des membres du groupe.

Rituel : routine présente dans une organisation et liée à ses valeurs.
Norme : ensemble des règles de conduite fixées au sein d’une organisation et auxquelles les acteurs doivent se conformer. Une norme a une dimension formelle et un caractère quasi obligatoire.
2. La culture, quels enjeux ?
a. Les enjeux de la culture sur les ressources humaines

Une culture d’entreprise favorise la mobilisation et l'implication des salariés. En effet, rassemblés par des valeurs communes, ils vont être motivés pour réaliser les objectifs qui leur sont assignés. Le groupe est soudé, l’esprit d’équipe est favorisé par ce cadre commun. Les salariés vont donc être impliqués et auront tendance à être plus fidèles, car leur sentiment d’appartenance sera plus fort. La culture est donc un élément fédérateur qui participe à la stabilité des effectifs et de l’organisation dans son ensemble.
Elle permet aussi de créer une cohésion des équipes et du groupe dans son entier. En effet, les salariés partageront les mêmes éléments de langage, mais aussi des façons de travailler communes. Elle favorise la convergence des attentes entre les acteurs internes grâce à la création de repères et habitudes communes.

b. Les enjeux de la culture sur la performance globale d’une organisation

Une culture forte d’entreprise est un élément qui peut constituer un avantage concurrentiel. En effet, si l’entreprise parvient à communiquer sur celle-ci et à en faire un élément qui la distingue de ses concurrents sur le marché alors elle devient un facteur clef de sa performance. La culture ne doit donc pas s’envisager seulement du point de vue interne et favorable à un fonctionnement efficace, mais aussi comme élément de communication externe.

De même, certaines attentes des clients peuvent être satisfaites par la culture d’entreprise. Le désir de développement durable, de consommation responsable peut être comblé par la communication d’une entreprise sur sa culture. Elle basera celle-ci sur sa volonté de diminution continue de l’empreinte carbone par exemple. La responsabilité sociétale des entreprises (RSE) passe, elle aussi nécessairement pour être efficace, par la mise en place de valeurs communes dédiées à la prise en compte du rôle sociétal de l’organisation.

Exemple
Certaines entreprises de cosmétiques communiquent très largement sur leur volonté de servir toutes les femmes quelles que soient leurs différences ou caractéristiques. Elles vont communiquer sur leur culture inclusive à la fois en termes de management, mais aussi en termes de stratégie produit.

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Des profs en ligne

quote blanc icon

Découvrez Maxicours

Exerce toi en t’abonnant

Fiches de cours les plus recherchées

Management sciences de gestion et numérique

E-réputation

Management sciences de gestion et numérique

Pouvoirs publics et compétitivité du territoire

Management sciences de gestion et numérique

La qualité de vie au travail

Management sciences de gestion et numérique

Les enjeux de la vie connectée

Management sciences de gestion et numérique

Alliances stratégiques

Management sciences de gestion et numérique

La production de services

Management sciences de gestion et numérique

Économie de la fonctionnalité

Management sciences de gestion et numérique

La finalité sociale en pratique

Management sciences de gestion et numérique

L'impact des objets connectés sur les organisations

Management sciences de gestion et numérique

Au programme !

Découvrir le reste du programme

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17 h à 20 h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Un compte Parent