La métropolisation du monde : une dynamique mondiale - Maxicours

La métropolisation du monde : une dynamique mondiale

Objectif
  • Comprendre et être capable d’expliquer ce qu’est le phénomène de métropolisation, son ampleur, ses effets et ses conséquences à l’échelle mondiale.
Points clés
  • L’urbanisation du monde est marquée par de vives inégalités à diverses échelles. Elle est étroitement liée à l’accroissement naturel et à la situation économique des pays et régions.
  • La métropolisation est une des dynamiques urbaines qui résulte de l’urbanisation du mondes et de la mondialisation de l’économie. Elle transforme les dynamiques urbaines en renforçant le rôle des métropoles dans le réseau urbain et transforme le paysage urbain qui devient plus vertical, symbole de puissance économique.
  • La métropolisation est inégale puisqu'elle est absente des espaces en marge de la mondialisation. Elle renforce donc les inégalités urbaines à l’échelle mondiale.
  • Elle est également un facteur de renforcement des inégalités intra-métropolitaines qui se traduisent de diverses manières dans le paysage urbain.
Pour bien comprendre

urbanisation, métropoles, mégapoles, échelles, transition urbaine, villes globales, polarisation, réseau urbain, étalement urbain

En 2018, la majorité de la population est urbaine, on compte 55  % de citadins. Selon de récentes estimations, le taux d’urbanisation atteindra 68 % en 2050. Cela s’explique par une transition urbaine à deux vitesses, à la métropolisation qui renforce le poids des villes et la concentration de la population dans les espaces urbains.

1. Une urbanisation mondiale différenciée
a. Une transition urbaine inachevée

Même si la majorité de la population vit désormais en ville, la transition urbaine est inégale à l’échelle mondiale puisqu’elle est liée au développement économique.

Transition urbaine : notion complexe qui prend en compte des échelles différentes, des dynamiques complexes et des statistiques diverses. La gestion des territoires, la gestion politique et la concentration des activités et des hommes doit être majoritairement concentrée dans des villes.

Ainsi, la transition urbaine est achevée dans les territoires des Nords ce qui n’est pas le cas dans les territoires des Suds.

Remarque
L’utilisation du pluriel pour « Nords » et « Suds » vient d’une séparation économique arbitraire du monde en deux zones – Nord, pour les pays les plus développés, et Sud, pour les pays les plus pauvres et en développement (PED) – qui ne reflétait pas les dynamiques économiques mondiales. En effet, de nombreux pays émergents, dont la Chine, seconde puissance économique mondiale, étaient initialement situés dans la partie Sud de la ligne de démarcation.

La transition urbaine est liée à divers facteurs. Elle implique tout d’abord une croissance urbaine non négligeable de plusieurs villes dans un même pays. Si la croissance urbaine est faible, le taux d’urbanisation l’est également.

Par conséquent, les continents d’Amérique du Nord, d’Amérique du Sud et le continent européen ont achevé leur transition urbaine tandis que les populations d’Asie et d’Afrique sont majoritairement rurales.

Les deux continents se caractérisent par un accroissement naturel encore élevé et un exode rural qui s’intensifie. Ainsi, même s’ils s’inscrivent dans la dynamique d’urbanisation, leur croissance urbaine n’est pas suffisante pour assurer la transition urbaine.

b. Une urbanisation à deux vitesses

L’urbanisation s’est considérablement intensifiée au cours du XXe siècle. Elle est toutefois inégale à diverses échelles.

Urbanisation : concentration croissante de la population autour des agglomérations urbaines.

 

À l’échelle mondiale, l’urbanisation est inégale. L’Asie et l’Afrique n’ont, en effet, pas encore atteint leur transition démographique. Les deux continents s’inscrivent dans une dynamique d’urbanisation mais celle-ci est plus lente que dans le reste du monde.

À l’échelle continentale, on observe également de fortes disparités. Si en Amérique du Nord l’urbanisation semble être harmonieuse, on observe en revanche une urbanisation plus lente en Europe Orientale, dont le taux d’urbanisation est plus faible qu’en Europe Occidentale. Des inégalités peuvent également être observées en Amérique Latine et en Amérique Centrale.

En Afrique, les pays du Maghreb enregistrent un taux d’urbanisation bien plus élevé que dans le reste du continent.

Remarque
D’après de récentes études, les géographes estiment que la ruralisation devrait s’intensifier en Afrique Subsaharienne, espace situé entre le Sahel et le Sahara. Cela renforcerait davantage l’idée d’une urbanisation à deux vitesses.

Enfin, l’Asie est le continent le plus inégalement urbanisé. Le taux d’urbanisation y est faible alors que le continent concentre de nombreuses mégapoles.

Exemple
33 mégapoles sont répertoriées à l’échelle mondiale. Or, 26 d’entre elles se trouvent dans les Suds, espaces les moins urbanisés, dont 7 en Chine et 5 en Inde.

Enfin, à l’échelle nationale, l’urbanisation se concentre autour des métropoles, cela s’explique par la métropolisation du territoire. Le réseau urbain est donc disproportionné car il est composé de nombreuses villes petites et moyennes dont les fonctions sont limitées. Seulement 12 % des citadins vivent dans des mégapoles tandis que 50 % d’entre eux vivent dans des villes de moins de 500 000 habitants.

Exemple
Tunis, ville située en Tunisie, concentre à elle seule 50 % de la population urbaine du pays. Elle est macrocéphale.
2. La métropolisation et ses conséquences sur le paysage urbain
a. La métropolisation et les dynamiques urbaines

La métropolisation est liée à la mondialisation puisque les métropoles concentrent de plus en plus d’activités qui les mènent à être interconnectées à diverses échelles.

Métropole : ville qui joue un rôle important à l’échelle d’une région, d’un pays ou à l’échelle mondiale.
Métropolisation : processus qui désigne la concentration des activités, des lieux de commandements et des foyers de peuplement autour des métropoles.

Elles sont dynamiques et créent d’importantes richesses, ce qui accélère le processus d’urbanisation dans les territoires des Suds.

En effet, la grande pauvreté des campagnes renforce l’exode rural, qui conduit à une accélération considérable de l’urbanisation.

Les familles pauvres quittent la campagne car elles pensent pouvoir fuir la misère en trouvant un emploi rapidement dans un espace extrêmement attractif et dynamique. Cette idée s’est progressivement généralisée à l’échelle mondiale et fait désormais partie de l’imaginaire collectif construit autour des métropoles.

Ainsi, la croissance urbaine des territoires s’accompagne d’un étalement urbain nécessaire à l’accueil des activités et des nouveaux résidents.

b. La métropolisation et la transformation du paysage urbain

La métropolisation transforme le paysage urbain de telle façon que l’on trouve des caractéristiques communes à chaque métropole.

 

 

La ville-centre concentre les activités et les lieux de commandement. Son attractivité est représentée par la présence d’un CBD (Central Business District), généralement situé en périphérie de la ville-centre, dont la verticalité des bâtiments souligne la puissance économique et financière.

Remarque
Voir la fiche « La métropolisation : un processus de transformation des paysages ».

Sa banlieue se caractérise par la réseau urbain de villes petites et moyennes polarisées autour de la ville-centre. Elles vont progressivement devenir des bassins d’emploi secondaires grâce à une spécialisation. Ainsi, celles-ci deviennent plus attractives et deviennent des pôles secondaires du réseau urbain qui compose l’aire urbaine.

Enfin, la couronne périurbaine, située en périphérie de l’agglomération, revêt majoritairement une fonction résidentielle.

Les réseaux de transports font l’objet d’aménagements afin que les communes de la couronne périurbaine et de la banlieue soient connectées facilement et rapidement à la ville-centre. La métropolisation peut également conduire à un processus de conurbation.

Conurbation : ensemble de villes qui se développent et deviennent complémentaire. Désigne un espace multipolaire.
Exemple
La mégalopole américaine est un archipel métropolitain mondial qui repose sur la conurbation de quatre métropoles et d’agglomérations secondaires.

 

3. Une métropolisation inégale
a. Une métropolisation inégale des territoires

La métropolisation est liée au processus d’urbanisation des territoires de plus en plus interconnectés entre eux grâce à une économie.

Ainsi, les espaces intégrés à la mondialisation font l’objet d’une métropolisation accrue tandis que les territoires en marge de la mondialisation sont nécessairement exclus de la métropolisation.

Ainsi, la métropolisation s’avère être un processus exclusif puisqu’elle aide à la structuration et au renforcement du commandement international des métropoles. 

Elle renforce donc les inégalités territoriales et urbaines à l’échelle mondiale.

b. La métropolisation : facteur d’inégalités intra-métropolitaines

La métropolisation est également un processus qui renforce les inégalités intra-métropolitaines.

Afin de rester compétitives, les métropoles réalisent des aménagements conséquents. Attractives, elles attirent également les grandes entreprises qui souhaitent y baser leurs sièges sociaux. Source d’emploi et de richesse, l’installation d’une FTN dans un quartier implique nécessaire un nouveau dynamisme pour celui-ci.

Exemple
Au début de l’année 2019, Amazon souhaitait implanter son siège New-York dans une zone industrielle, dans un quartier encore peu dynamique de la ville. Le coût avantageux du loyer et la localisation géographique du quartier étaient considérés comme des atouts considérables. Tandis que les promoteurs immobiliers et les commerçants se sont réjouis de cette nouvelle, les résidents se sont inquiétés d’une éventuelle gentrification.

Ainsi, la concentration des sièges sociaux de FTN et d’autres centres de commandement entraîne une gentrification des territoires.

Les classes sociales se trouvent alors dans l’obligation de se déplacer en dehors de la ville-centre afin de trouver de nouveaux lieux de résidence au coût plus attractif.

Exemple
La Courneuve et Aubervilliers sont des communes françaises localisées dans la banlieue proche de Paris. Elles concentrent une population dont le niveau de vie est inférieur à la moyenne nationale. En 2019, une étude révèle que le niveau a diminué de 15 % dans ces communes qui souffrent de paupérisation.

Dans d’autres métropoles, des quartiers pauvres se développent dans la ville-centre. Ils concentrent les familles issues des classes populaires et enregistrent des taux de pauvreté et de criminalité plus élevés que la moyenne métropolitaine.

Exemple
À New-York, le Bronx, situé au nord de Manhattan, est un quartier dans lequel se concentrent les familles new-yorkaises les plus pauvres. Le taux de pauvreté y est deux fois plus élevé que la moyenne américaine.

Enfin, les métropoles des Suds doivent faire face à une croissance urbaine massive liée à l’exode rural : les nouveaux arrivants sont extrêmement pauvres. La croissance urbaine de la ville ne correspondant pas à une croissance démographique urbaine bien supérieure, de nombreux quartiers informels sont créés.

Les familles les plus pauvres se logent dans des bidonvilles situés parfois à proximité des quartiers les plus riches.

Exemple
Mumbai est la deuxième plus grande ville indienne. Sa croissance est telle que le paysage urbain de la ville est marqué par la présence de nombreux slums (bidonvilles). Leur croissance est telle que certains sont reconnus et d’autres jugés comme informels.

Les inégalités intra-métropolitaines sont donc renforcées par la métropolisation et se traduisent de diverses façons à travers le paysage urbain.

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Des profs en ligne

quote blanc icon

Découvrez Maxicours

Exerce toi en t’abonnant

Découvrir le reste du programme

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17 h à 20 h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Un compte Parent