La Silicon Valley : un espace productif de haute technologie - Maxicours

La Silicon Valley : un espace productif de haute technologie

Objectif
  • Comprendre et être capable d’expliquer pourquoi la Silicon Valley est un système productif au rayonnement mondial.
Points clés
  • La Silicon Valley est un espace productif de haute technologie idéalement situé.
  • Il est intégré à la mondialisation grâce à son organisation et à la concentration de grandes entreprises internationales.
Pour bien comprendre
  • Système productif
  • Mondialisation
  • Haute technologie
  • Cluster

La Silicon Valley est un espace productif de haute technologie qui rayonne à l’échelle mondiale grâce à la présence des sièges sociaux de nombreuses entreprises de prestige telles que les GAFA (Google, Apple, Facebook et Amazon).

Elle est située dans la baie de San Francisco, dans l’État de Californie, première puissance économique américaine, ce qui renforce son intégration à la mondialisation.

1. La Silicon Valley : un espace productif intégré à la première région économique des États-Unis
a. La Californie : une puissance économique

Le dynamisme de l’économie californienne apparait à travers sa densité de population.
L’État de Californie concentre 39,8 millions d'habitants soit 12,2 % de la population totale du pays sur un territoire ne faisant pourtant que 4,4 % du territoire national. Ces densités sont ainsi bien supérieures à la moyenne des États-Unis (31 habitant/km2) : 85 habitants/km2.

Lorsqu’on se réfère aux chiffres de production totaux du pays, l'industrie californienne en représente 15 %. L'État est également le premier État agricole des États-Unis, avec une production représentant 13 % de la production totale, ce qui lui vaut le surnom évocateur de « grenier de l'Amérique ».

L’agriculture californienne est en outre fortement intégrée dans un système industriel et commercial, aux mains de très grandes entreprises ou de dynasties familiales richissimes : l’agrobusiness génère d’importants bénéfices. On note également la présence de corporate farms, qui réalisent 38 % du chiffre d’affaires de l’agriculture de l’État.
Ainsi, la richesse produite par habitant, de 51 000 $, est supérieure à la moyenne nationale, de 49 000 $.

Exemple
La Californie est une puissance économique supérieure à la France. Son PIB la classerait à la 6e place des puissances économiques mondiales.
b. La Silicon Valley : l'économie du savoir intégrée à l'échelle locale

La Californie est une région particulièrement ouverte aux nouvelles technologies, en particulier grâce à la Silicon Valley. Ce parc technologique, situé au Sud de San Francisco est un système productif qui accueille des milliers de chercheurs qui travaillent dans les hautes technologies et bénéficient d’un cadre privilégié.

La présence de centres de recherche dans les universités est incontestablement un atout pour l’économie californienne car la région peut se prévaloir d’une très forte capacité d’innovation. Le lien entre les universités et les entreprises high tech de la Silicon Valley est favorable au développement de l’innovation dans les secteurs de pointe : informatique (Oracle System, Microsoft, Google, Intel, Facebook, Yahoo…), biotechnologie, médecine, etc.

 

 

Exemples de bâtiments de la Silicon Valley Premier État des États-Unis par sa population, la Californie est aussi la première région économique du pays. Si elle était indépendante, elle serait la sixième puissance du monde. Mais son dynamisme est également lié à sa renommée universitaire (les universités de Berkeley ou de Stanford sont reconnues dans le monde entier) et à une agriculture se concentrant autour de la culture de fruits, de légumes et de vignes.

 

 

 

2. La Silicon Valley : un espace productif intégré à la mondialisation
a. Le poids économique de la Silicon Valley

La Silicon Valley est un espace d’innovation intégré à la mondialisation dans lequel résident 2,6 millions d’habitants : 39 % d’entre eux appartiennent à la tranche d’âge des 20-44 ans. Le salaire annuel moyen y est plus élevé que la moyenne américaine.

Exemple
Le salaire annuel moyen des Américains s’élève à 56 810 $ contre 75 000 $ dans la Silicon Valley.

Ce cluster concentre également 11 500 entreprises informatiques qui emploient 420 000 personnes et réalisent un chiffre d’affaires de 100 milliards de dollars. Cela est notamment possible grâce à la présence des GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon) et d’autres grandes entreprises telles qu’Uber.
L’organisation spatiale de la baie de San Francisco témoigne de la concentration de grandes entreprises de haute technologie dans le parc. Celui-ci est situé à proximité d’une façade maritime et dispose de toutes les infrastructures nécessaires à l’intégration d’un territoire dans la mondialisation.

 

 

 

 

Ainsi, si la Silicon Valley était un État indépendant, elle serait la 12e puissance économique mondiale ce qui prouve qu’elle est un centre d’impulsion de l’innovation.

Exemple
40 % des nouvelles technologies émergent annuellement de la Silicon Valley et 15 % des brevets américains y sont émis.
b. Le rayonnement mondial de la Silicon Valley : un modèle qui s'exporte

La Silicon Valley sur un système industriel régional qui fonctionne en réseau. Les entreprises sont certes en concurrence mais elles collaborent ensemble et avec les universités afin de valoriser l’apprentissage.

De plus, les conditions de travail sont plus agréables que dans les bureaux traditionnels : les espaces sont vastes, ils sont pensés et aménagés afin que les employés puissent se détendre. Des baby-foot sont ainsi mis à disposition, les employés peuvent se faire masser dans certains cas, etc. Ces conditions de travail ont pour objectif d’attirer les cadres : l’attractivité de la Silicon Valley est reconnue par les populations qualifiées du monde entier. Elle est source de l'expression « brain drain », traduction directe de « fuite de cerveaux ». En outre, nombre de sociétés performantes ont été créées par des « cerveaux » d’origine étrangère.

Ainsi, le modèle de la Silicon Valley s’exporte à l’étranger ce qui témoigne de son rayonnement mondial.

Exemple
Le pôle d’innovation Paris-Saclay réunit des FTN (firmes transnationales) - telles que Nokia, Safran, EDF Lab et Horiba - en un centre moderne qui concentre également de nombreuses universités.

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

quote blanc icon

Découvrez Maxicours

Exerce toi en t’abonnant

Des profs en ligne

  • 6 j/7 de 17 h à 20 h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Un compte Parent

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Votre adresse e-mail sera exclusivement utilisée pour vous envoyer notre newsletter. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment, à travers le lien de désinscription présent dans chaque newsletter. Conformément à la Loi Informatique et Libertés n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, au RGPD n°2016/679 et à la Loi pour une République numérique du 7 octobre 2016, vous disposez du droit d’accès, de rectification, de limitation, d’opposition, de suppression, du droit à la portabilité de vos données, de transmettre des directives sur leur sort en cas de décès. Vous pouvez exercer ces droits en adressant un mail à : contact-donnees@sejer.fr. Vous avez la possibilité de former une réclamation auprès de l’autorité compétente. En savoir plus sur notre politique de confidentialité