La France du Front populaire - Cours d'Histoire 3eme avec Maxicours - Collège

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

La France du Front populaire

Quelles sont les actions entreprises par le Front populaire pour lutter contre la crise ?
1. Le Front populaire : de la victoire aux réformes
a. L'union des partis de gauche et la naissance du front populaire
La SFIO, le parti radical et le parti communiste s'unissent pour défendre la République menacée par les violences des ligues d'extrême droite et la crise économique. De cette union naît le Front populaire.

Le Front populaire remporte les élections législatives de mai 1936. À l'issue de cette victoire, Léon Blum, leader de la SFIO, devient président du Conseil ; c'est la première fois qu'un socialiste devient chef du gouvernement en France. Mais le parti communiste refuse de participer à son gouvernement.

Doc.1. Léon Blum en 1936

L'arrivée du Front populaire au pouvoir provoque une vague de grèves sans précédent à travers toute la France. Ce sont des « grèves sur le tas » qui traduisent l'adhésion des salariés au nouveau gouvernement et leur volonté de faire accepter les réformes par le patronat. Ces grèves dites « joyeuses » se transforment en une véritable fête populaire.
b. Le temps des réformes : les accords de Matignon
Léon Blum répond à cette attente en organisant des négociations entre syndicats et patrons.
Le 7 juin 1936 sont signés les accords de Matignon. Ils prévoient une hausse des salaires de 7 à 15 % et la reconnaissance des droits syndicaux dans les entreprises et la signature de conventions collectives.

À ces accords s'ajoute une loi sociale qui limite la durée du temps de travail à 40 heures par semaine, sans baisse de salaire et qui instaure deux semaines de congés payés par an. Ainsi, beaucoup d'ouvriers partent pour la première fois de leur vie en vacances durant l'été 1936.

Doc.2. Les premiers congés payés, été 1936
 

Enfin, Léon Blum veut sortir la jeunesse populaire de son isolement : le sous-secrétariat aux sports et aux loisirs, confié à Léo Lagrange, encourage les auberges de jeunesses, le sport de masse et s'attache à faire naître par le cinéma et le théâtre une culture populaire

Léon Blum engage également la nationalisation des industries d'armement et des chemins de fer avec par exemple la création de la SNCF.
2. L'échec du front populaire
a. Un climat de violences
Ces réformes provoquent de vives réactions de la part de l'extrême droite. Léon Blum devient l'objet d'injures antisémites et des membres de son gouvernement comme le ministre de l'intérieur, Roger Salengro, sont également l'objet de calomnies ; ce dernier finit par se suicider le 17 novembre 1936, à l'issue de la campagne de diffamation organisée contre lui par les journaux d'extrême droite.
b. Un climat de difficultés économiques croissantes
À ce climat de violence s'ajoute la déception d'une partie des Français qui ne voient pas le chômage diminuer d'autant que la hausse des salaires se trouve annulée par l'augmentation des prix.

Les milieux financiers, qui s'opposent à la politique menée par le Front populaire, investissent à l'étranger leurs capitaux, lesquels font vite défaut à l'économie française ; à cette fuite des capitaux, il faut ajouter les effets de la dévaluation du franc.

Devant la multiplication des difficultés économiques, les radicaux rompent avec le Front populaire.
c. La guerre d'Espagne
C'est la guerre d'Espagne commencée en juillet 1936 qui divise le gouvernement et remet en question l'unité du Front populaire.

En effet, Léon Blum refuse que la France intervienne aux côtés des républicains espagnols opposés au général Franco, soutenu par Hitler et Mussolini. Le parti communiste quitte alors le Front populaire et en juin 1937, Léon Blum démissionne.
L'essentiel
En France, la crise économique des années 30 a engendré une crise politique qui porte au pouvoir, lors des élections législatives de mai 1936, les partis de gauche unis dans le Front populaire, pour défendre la République.

Mais l'arrivée au pouvoir de cette gauche unie déchaîne les passions, en particulier à l'extrême-droite et malgré le soutien de la population et les réformes entreprises, le gouvernement du Front populaire ne parvient pas à résoudre la crise.

L'échec du Front populaire conduit Léon Blum à présenter sa démission en juin 1937.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Aidez votre enfant à réussir en mathématiques grâce à Maxicours

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents