La consommation responsable - Maxicours

La consommation responsable

Objectifs
  • Caractériser les nouveaux comportements de consommation.
  • Analyser les impacts des changements de modes de vie sur les organisations.
Points clés
  • Apparus marginalement en France il y a une vingtaine d’années, les modes de consommation alternatifs se sont accélérés ces dernières années.
  • Différents mouvements sont issus de cette démarche : mouvement locavore, anti-consumérisme, stratégies d'autosuffisance, consommation raisonnée.
  • Les organisations évoluent dans un contexte sociétal ancré dans une notion de développement durable et de croissance soutenable.
  • Les acteurs économiques se sont positionnés pour accompagner cette nouvelle tendance et se développer : plateformes d’échange, de mise en relation directe producteur-consommateur ou encore offre de vrac dans les hypermarchés.
  • Ceci a changé les modes de consommation avec une forte demande orientée vers les produits socialement et écologiquement responsables.
Pour bien comprendre
  • Consommation responsable
  • Mouvement locavore
  • Anti-consumérisme
1. La consommation responsable et ses courants de pensée
a. Le mouvement locavore

Le mouvement locavore est né d’une augmentation du nombre de consommateurs désireux de consommer de manière plus responsable écologiquement en limitant les transports et la consommation d’énergie. Ils souhaitent orienter leurs achats vers des produits locaux dans le but de diminuer l’empreinte carbone du circuit économique.

Mouvement locavore : ensemble des choix de consommation déterminés par une préférence vers la réduction de l’empreinte carbone par une consommation de produits locaux.
b. L'anti-consumérisme

Ce mouvement défend une société où la consommation serait orientée vers des produits indispensables. Il questionne le modèle économique basé sur une croissance à n’importe quel prix. Il remet donc en cause le système dans sa globalité, et oblige les organisations à réfléchir à de nouvelles possibilités en matière de production ou encore de distribution. Le processus de conception du produit doit intégrer cet objectif de consommation tournée vers un développement durable.

Exemple
Ce mouvement défend une consommation 0 déchets. Ceci oblige alors les entreprises à produire avec des emballages 100 % recyclables, voire même des solutions permettant de consommer sans emballage.

Pour illustrer ce processus global, on parle d’écocitoyenneté. Le mouvement anti-consumériste va beaucoup plus loin puisqu’il oblige à diminuer drastiquement sa consommation de produits industriels pour se tourner vers l’autosuffisance. Il s’agit d’une remise en cause du système, qui fonctionne par surproduction, surstockage et surconsommation. Cette remise en cause globale est un défi pour les organisations qui doivent se réinventer pour parvenir à proposer des produits plus ciblés face à des consommateurs plus exigeants et désireux de consommer plus raisonnablement.

2. La réponse des organisations au mouvement de consommation responsable
a. Une consommation locale

La consommation responsable oriente les clients vers des produits permettant de faire vivre leur écosystème proche géographiquement. Il s’agit de limiter les déplacements de telle sorte qu’une communauté émerge. Il y a donc à la fois une dimension écologique avec des produits nécessitant moins de transports pour leur distribution, mais aussi une dimension sociale avec le développement économique d’une région.
Ceci implique, cependant, une transparence de l’information sur les produits. Les entreprises doivent pouvoir prouver la provenance de leurs produits notamment grâce à une traçabilité et un étiquetage clair.

b. L’essor des produits biologiques et du commerce équitable

Le marché des produits bio est en pleine croissance. Alors qu’il était auparavant limité aux produits alimentaires, il s’est étendu à l’ensemble des biens de consommation courante comme l’habillement.
Une autre orientation des choix de consommation concerne la répartition de la valeur ajoutée avec le commerce équitable. Celui-ci consiste à développer des modèles économiques durables pour l’homme par une gestion durable des ressources et une mise en relation avec le moins d'intermédiaires possibles entre producteurs et consommateurs. Le principe du commerce équitable consiste dans la répartition équitable de la valeur ajoutée entre producteurs et distributeurs pour garantir le niveau de vie des acteurs économiques. Les produits sont donc socialement responsables.

Exemple
Des plateformes mettant en relation directe producteur et consommateur dans un souci de proximité géographique commencent à se développer. Des supermarchés fondés sur ce modèle de mise en relation directe existent aussi. Ils proposent des produits nécessitant un minimum de transport pour être acheminés jusqu’à la surface de vente, mais aussi une transparence quant au partage de la valeur ajoutée en donnant précisément le montant versé au producteur par article acheté. Ceci fait partie de l'étiquetage en magasin.

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

quote blanc icon

Découvrez Maxicours

Exerce toi en t’abonnant

Fiches de cours les plus recherchées

Management sciences de gestion et numérique

Les enjeux de la vie connectée

Management sciences de gestion et numérique

La blockchain

Management sciences de gestion et numérique

Stratégie d'implantation

Management sciences de gestion et numérique

Écosystème d'affaires et cluster

Management sciences de gestion et numérique

Les écosystèmes d'innovation

Management sciences de gestion et numérique

Les effets des écosystèmes

Management sciences de gestion et numérique

Pouvoirs publics et compétitivité du territoire

Management sciences de gestion et numérique

Alliances stratégiques

Management sciences de gestion et numérique

Les ressources tangibles et intangibles

Management sciences de gestion et numérique

Le grand oral en STMG

Découvrir le reste du programme

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17 h à 20 h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Un compte Parent