L'Empire 1804-1815 - Maxicours

L'Empire 1804-1815

Comment l'Empire se met-il en place et  quelles sont les causes de sa chute ?
1. De Bonaparte à Napoléon Ier
a. La marche vers l'Empire
En 1802, Bonaparte devient consul à vie, après avoir consulté les Français par un plébiscite. Proclamé empereur des Français, toujours en consultant le peuple, il se fait sacrer par le Pape en 1804, sous le nom de Napoléon Ier. Il rétablit ainsi une forme de monarchie héréditaire, fondée sur une dictature militaire.
b. Un régime autoritaire
L'empereur détient tous les pouvoirs. Il contrôle la population en recourant à la censure, à la police, à l'armée et aux préfets. Cependant, paradoxalement l'instauration de cette dictature s'est fait grâce à l'approbation des Français, officiellement soumis à un vote (plébiscite), même si on peut douter de leur liberté de vote.

Enfin, les ouvriers sont étroitement surveillés : le livret ouvrier est un passeport qui permet de les suivre et d'éviter toute contestation.
c. Le retour à une monarchie
Pour s'attacher les notables, Napoléon a reconstitué une cour avec une noblesse impériale sans privilège. La création de la légion d'honneur lui permet de flatter les élites.
Un catéchisme impérial, avec la prière à la gloire de l'empereur, le met au même plan que Dieu, comme l'était le roi d'Ancien Régime.
2. De la domination à la chute
a. La France napoléonienne
La France annexe de nombreux territoires grâce aux victoires de Napoléon. En 1811, l'extension de l'Empire est à son apogée.
Les œuvres du Consulat et de l'Empire comme le Code civil sont imposées dans de nombreux États sous la coupe de la France. La domination française sur l'Europe inquiète les souverains et surtout l'Angleterre.
b. Napoléon face à la révolte des Nations
La domination française et la présence de l'armée dans certains États provoquent des révoltes de la part des populations, par exemple en Espagne. L'occupation française entraîne la naissance d'un sentiment national.
c. La chute de l'empereur
La campagne de Russie en 1812 est un échec et la retraite tourne au désastre. Toute l'Europe se dresse alors contre l'empereur et crée une coalition. Napoléon doit abdiquer en avril 1814 et est exilé à l'île d'Elbe. Il reprend le pouvoir lors des « Cents Jours » mais il est vaincu à Waterloo en 1815. Déporté sur l'Ile de Sainte-Hélène, Napoléon meurt en 1821.
Le congrès de Vienne réorganise l'Europe : la royauté est rétablie en France, qui est ramenée dans ses frontières de 1792.


Mort de Napoléon en 1821
L'essentiel

Napoléon Ier fini par imposer une monarchie héréditaire. Elle repose sur une dictature militaire, qui sait flatter les élites.
La guerre a fini par entraîner la chute de l'Empire. Cette domination a néanmoins apporté des idées républicaines au sein des populations européennes.

Le congrès de Vienne en 1815 rétablit la France dans ses frontières de 1792. Les souverains de l'Ancien régime semblent triompher mais les idées révolutionnaires restent bien vivantes dans l'esprit des populations dominées.

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

quote blanc icon

Découvrez Maxicours

Exerce toi en t’abonnant

Des profs en ligne

  • 6 j/7 de 17 h à 20 h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Un compte Parent

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Votre adresse e-mail sera exclusivement utilisée pour vous envoyer notre newsletter. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment, à travers le lien de désinscription présent dans chaque newsletter. Conformément à la Loi Informatique et Libertés n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, au RGPD n°2016/679 et à la Loi pour une République numérique du 7 octobre 2016, vous disposez du droit d’accès, de rectification, de limitation, d’opposition, de suppression, du droit à la portabilité de vos données, de transmettre des directives sur leur sort en cas de décès. Vous pouvez exercer ces droits en adressant un mail à : contact-donnees@sejer.fr. Vous avez la possibilité de former une réclamation auprès de l’autorité compétente. En savoir plus sur notre politique de confidentialité