La révolution américaine - Cours d'Histoire 4eme avec Maxicours - Collège

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

La révolution américaine

Pour quelles raisons les colons d’Amérique du Nord ont-ils voulu se soustraire à la domination anglaise ?
1. Les colonies britanniques en Amérique
Depuis le début du 17e siècle, la côte atlantique de l’Amérique du Nord était l’objet d’une colonisation dont le peuplement était assuré par des marchands et des émigrants qui fuyaient l’Angleterre pour des raisons religieuses. En 1776, l’Amérique anglaise comptait 13 colonies, peuplées de plus de deux millions d’habitants. Les immigrants progressaient vers l’ouest, le long d’une frontière qu’ils repoussaient malgré les amérindiens, souvent hostiles. Les colons respectaient l’autorité du roi mais, isolés par la distance qui les séparait de la métropole, ils avaient pris l’habitude de se gouverner eux-mêmes.
2. La déclaration d'indépendance
En 1764, pour améliorer ses finances, l’Angleterre décida d’imposer des droits de douane sur certains produits importés en Amérique. Les colons protestèrent : en effet, les impôts étaient illégaux s’ils n’étaient pas consentis par ceux qui les payaient. Or il n’y avait pas de représentants des colons au Parlement de Londres.

Pendant plusieurs années, provocation et incompréhension mutuelle créèrent une situation de tension qui aboutit à des manifestations sanglantes. En 1773, un groupe de Bostoniens, déguisés en amérindiens, jetèrent à la mer une cargaison de thé anglais. Cette « Boston Tea party » scandalisa le roi Georges III qui envoya des troupes pour battre les rebelles.

Doc. 1. La « Boston Tea party »

3. La guerre et la naissance d'une nation
La multiplication des affrontements armés décida les représentants des 13 colonies à se réunir en congrès à Philadelphie. Le 4 juillet 1776, ils votèrent une déclaration des droits qui proclamaient l’indépendance des États-Unis d’Amérique.


Doc. 2. Signature de la déclaration d'indépendance des États-Unis en 1776.

Entrée en guerre sans préparation et sans armes, la jeune armée américaine connut des moments difficiles face à l’armée anglaise. Mais le génie militaire de George Washington et l’intervention française aux côtés des Insurgents (nom donné aux américains révoltés par les britanniques) poussèrent l’Angleterre à la défaite. C’était en effet pour la France, l’occasion de prendre sa revanche sur l’Angleterre après le désastre qu’elle avait connu pendant la Guerre de Sept ans. La fin de la guerre d'indépendance se produisit après la bataille de Yorktown en 1781 lors de la défaite des troupes anglaises commandées par le marquis de Cornwallis.

Doc. 3. Bataille de Yorktown et défaite de l'armée anglaise.

L'essentiel
Refusant de payer des taxes qui leur étaient imposées les Patriots américains (nom que les révoltés américains se donnèrent eux-même) rejetèrent la domination anglaise au nom des idéaux de liberté. Cette guerre d'Indépendance américaine permit aux européens, dont de nombreux français, de prendre conscience que la monarchie n'était pas un régime infaillible et éternel. 

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Aidez votre enfant à réussir en mathématiques grâce à Maxicours

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents