L'émotion et la perception - Maxicours

L'émotion et la perception

Objectifs
  • Définir les notions d’émotion et de perception.
  • Distinguer les différentes émotions.
Points clés
  • Pour un individu, ses réactions sont fonctions de sa perception des personnes qui l’entourent. Des biais sont alors possibles puisque la perception a un caractère relatif.
  • L’émotion est une réaction transitoire, d’intensité variable, en réponse à une stimulation.
  • La perception est subjective, à la différence de l’émotion qui se manifeste physiquement.
Pour bien comprendre
  • La personnalité
  • La socialisation

Un individu est amené à éprouver différentes émotions au cours de la journée, en fonction de l’environnement dans lequel il se trouve et en fonction des relations qu’il entretient avec autrui.

1. L'émotion
L’émotion est une réaction transitoire, d’intensité variable, en réponse à une stimulation.
a. Notion d'émotion

L’individu reçoit une multitude d’informations par l’intermédiaire de ses organes sensoriels (vue, odorat, gout, toucher, ouïe), qui constituent un premier contact avec le monde extérieur.

L’émotion provient du latin « motio », le mouvement.

Une émotion traduit donc une réaction à une stimulation (ou stimulus). Elle se traduit par le langage corporel : joie, tristesse, colère, peur, anxiété, dégout.
Le stimulus se définit comme un élément extérieur susceptible d’activer les organes sensoriels d’une personne et d’avoir un effet sur son comportement.
Exemple
Un élève fait éclater sa joie lors de la découverte des résultats du baccalauréat.
b. La relativité des émotions

La personnalité de l’individu a aussi une influence sur ses émotions. Une personnalité extravertie aura davantage tendance à exprimer ses émotions au contraire d’une personne introvertie.

Exemple
Le développement du marketing sensoriel montre bien comment une stimulation positive de l’un des cinq sens procure une sensation de bien-être et rend l’individu plus enclin à consommer.

Il est donc possible pour les professionnels de la mercatique de manipuler le consommateur, en douceur, et à son insu.

Les émotions peuvent être en partie prédéterminées par le groupe d’appartenance et la socialisation.

Exemple
Un anglais qui se rend en France ne pourra apprécier gustativement les cuisses de grenouille. Cet attrait ou ce rejet pour un aliment est conditionné par la culture et la socialisation.
2. La perception
a. La notion de perception

Les individus interprètent les émotions en fonction de l’environnement dans lequel ils se trouvent.

La perception est la manière dont le cerveau interprète les informations transmises par les 5 sens : odorat, vue, toucher, ouïe, gout.

La perception est donc un processus qui se décompose en quatre étapes.

  1. L’attention : réaction à un stimulus provoqué par un objet ou une personne.
  2. L’interprétation : identification ou reconnaissance de l’objet ou de la personne.
  3. La compréhension : différenciation par rapport à une autre personne.
  4. La mémorisation : enregistrement et inscription du phénomène dans sa mémoire.
Exemple
La perception d’un plat servi lors d’un déjeuner amical peut s’exprimer de différentes façons : pas assez salé ou trop salé pour certains.
b. Les caractéristiques de la perception

La perception est immédiate car c’est un processus automatique et inconscient. L’environnement et les circonstances dans lesquelles un événement est perçu ont donc une influence considérable sur l’interprétation qui lui sera donnée. La perception peut être différente d’un individu à un autre.

Exemple
Un norvégien et un espagnol n’auront pas la même perception d’une température.
c. Les biais de la perception

Selon le contexte, les préjugés ou les stéréotypes, la perception peut être modifiée, façonnée voire transformée.

Les préjugés sont des opinions préconçues qui vont favoriser un jugement (défavorable ou favorable) et donc une attitude prédéterminée non justifiée envers un individu ou un groupe.
Les stéréotypes sont des liens établis entre l’appartenance à un groupe donné et la possession de certaines caractéristiques.

Un stéréotype est donc un ensemble d’idées a priori, relatives à une catégorie de personnes.

Exemple
L’effet de halo consiste à se faire une opinion d’une personne à partir d’une seule de ses caractéristiques comme son apparence, son intelligence ou sa sociabilité.

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

quote blanc icon

Découvrez Maxicours

Exerce toi en t’abonnant

Fiches de cours les plus recherchées

Gestion et systèmes d'information

Le système d'information

Gestion et systèmes d'information

La performance environnementale

Gestion et systèmes d'information

Lien social et valeur sociale

Gestion et systèmes d'information

La prospection des activités : l'enquête

Gestion et systèmes d'information

Les outils de planification et de gestion du temps

Gestion et systèmes d'information

Les facteurs externes de risques

Gestion et systèmes d'information

Le risque, sa gestion et les facteurs internes

Gestion et systèmes d'information

Le comportement de l'individu

Gestion et systèmes d'information

La communication interpersonnelle

Gestion et systèmes d'information

Les facteurs socioculturels du comportement

Découvrir le reste du programme

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17 h à 20 h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Un compte Parent