Lycée   >   Première STMG   >   Sciences de gestion et numérique   >   Création et répartition de la valeur ajoutée

Création et répartition de la valeur ajoutée

  • Fiche de cours
  • Quiz
  • Profs en ligne
Objectif
La valeur ajoutée est la richesse créée par une organisation. Le calcul de cette valeur ajoutée varie en fonction du type d’organisation. Comment calculer la valeur ajoutée d’un point de vue économique et d’un point de vue comptable ? Comment est répartie la valeur ajoutée entre les différentes parties prenantes ?
1. La création de la valeur ajoutée
a. Toute organisation crée de la valeur ajoutée
La valeur ajoutée correspond à la valeur créée par l’organisation moins tout ce qu’a utilisé l’organisation pour obtenir cette valeur. Pour les productions marchandes, le calcul est simple car la valeur vendue est connue (chiffre d’affaires). Par contre, pour les productions non marchandes la mesure de la valeur ajoutée est plus complexe.

En économie, la valeur ajoutée est égale à la valeur de la production diminuée des consommations intermédiaires. Pour l’ensemble des organisations, la somme des valeurs ajoutées d’un pays constitue le produit intérieur brut (PIB).

b. La calcul de la valeur ajoutée des entreprises
La valeur ajoutée est égale à la production moins les consommations intermédiaires. Concrètement, pour les entreprises, le calcul de la valeur ajoutée s’effectue à partir d’un document de synthèse comptable : le compte de résultat.
La production vendue correspond au chiffre d’affaires c'est-à-dire le montant des ventes. Les consommations intermédiaires correspondent aux achats de biens et services. Ces achats de biens et services ont permis la réalisation de la production. Donc au sens comptable la valeur ajoutée est égale au chiffre d’affaires diminué des achats de biens et services.

Soit le compte de résultat d’une entreprise :


Le chiffre d’affaires est de 600 000 €.
Les achats de biens et services sont de 325 000 € (280 000 + 25 000 + 15 000 + 5 000).
Valeur ajoutée = chiffre d’affaires – achats de biens et services = 600 000 – 325 000 = 275 000 €.
2. La répartition de la valeur ajoutée
Une fois créée, la valeur ajoutée est partagée entre différents bénéficiaires. Quelques parties prenantes perçoivent une part de la richesse créée. Cette répartition est légitime car ces mêmes parties prenantes ont contribué à la création de la richesse.
a. L'Etat
L’État perçoit une partie de la valeur ajoutée sous forme d’impôts et taxes. L’État contribue à la création de la richesse des entreprises en leur mettant à disposition des infrastructures (routes, hôpitaux…) et du personnel formé.
b. Les salariés
Les salariés perçoivent une partie de la valeur ajoutée sous forme de salaires. Les salariés apportent leur force de travail, intellectuelle et/ou physique, leurs compétences, leur savoir-faire.
c. Les prêteurs
Les banques perçoivent une partie de la valeur ajoutée sous forme d’intérêts des emprunts. Les banques financent une partie des investissements des organisations.
d. Les actionnaires
Les actionnaires perçoivent une partie de la valeur ajoutée sous forme de dividendes. Les dividendes représentent la partie du bénéfice distribuée aux actionnaires. Les actionnaires, propriétaires de l’entreprise, financent, en partie, l’activité de l’entreprise.
e. Les organismes sociaux
Les organismes sociaux (Sécurité Sociale, Pôle Emploi et caisse de retraite complémentaire) perçoivent une partie de la valeur ajoutée sous forme de charges sociales. Ces organismes contribuent à la création de la richesse des entreprises grâce à l’existence d’une protection sociale pour les salariés.
f. L'entreprise elle-même
L’entreprise perçoit une partie de la valeur ajoutée sous forme de réserves. La partie du bénéfice non distribuée aux actionnaires est conservée par l’entreprise sous forme de réserves. Ces réserves permettent d’autofinancer les investissements de l’entreprise.
3. Les enjeux de la répartition de la valeur ajoutée
Chaque partie prenante va tenter d’augmenter sa part dans la répartition de la valeur ajoutée. Le choix de cette répartition est un choix délicat. Les prêteurs, les organismes sociaux et l’État ont des parts de valeur ajoutée qui ne relèvent pas de décisions de gestion de l’entreprise.
Les décisions de gestion concernent donc le partage de la valeur ajoutée entre les salaires et le bénéfice.

Si la décision favorise les salariés, les salaires augmentent mais le bénéfice diminue au détriment de l’entreprise et des actionnaires. Les actionnaires risquent alors de quitter l’entreprise et l’entreprise risque alors d’avoir plus de difficultés à autofinancer ses investissements.
Si la décision favorise les actionnaires, le bénéfice augmente mais les salaires baissent ou stagnent. Les salariés sont alors mécontents, d’où un risque de conflit social et de démotivation.

L'essentiel
La valeur ajoutée correspond à la valeur créée par l’organisation moins tout ce qu’a utilisé l’organisation pour obtenir cette valeur. Au sens comptable la valeur ajoutée est égale au chiffre d’affaires diminué des achats de biens et services.
Cette valeur ajoutée est répartie entre les salariés, les prêteurs, les organismes sociaux, l'État, les actionnaires et l'entreprise elle-même.
Chaque partie prenante va tenter d’augmenter sa part dans la répartition de la valeur ajoutée.
Les décisions de gestion concernent principalement le partage de la valeur ajoutée entre les salaires et le bénéfice.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Question 1/5

La médiane de 6 notes est 13. Cela signifie que :

Question 2/5

On a obtenu la série statistique suivante :

Combien vaut la médiane ?

Question 3/5

On a obtenu la série ci-dessous :

Quelle est la médiane de cette série ?

Question 4/5

On a relevé les tailles en cm des élèves d’une classe :

 

Parmi les propositions suivantes, laquelle est vraie ?

Question 5/5

Les notes en français de deux classes littéraires sont données dans le tableau suivant :

Quelle est la note médiane ?

Vous avez obtenu75%de bonnes réponses !

Reçois l’intégralité des bonnes réponses ainsi que les rappels de cours associés

Une erreur s'est produite, veuillez ré-essayer

Consultez votre boite email, vous y trouverez vos résultats de quiz!

Découvrez le soutien scolaire en ligne avec myMaxicours

Le service propose une plateforme de contenus interactifs, ludiques et variés pour les élèves du CP à la Terminale. Nous proposons des univers adaptés aux tranches d'âge afin de favoriser la concentration, encourager et motiver quel que soit le niveau. Nous souhaitons que chacun se sente bien pour apprendre et progresser en toute sérénité ! 

Fiches de cours les plus recherchées

Sciences de gestion et numérique

La taxe sur la valeur ajoutée (TVA)

Sciences de gestion et numérique

L'entreprise et ses finalités économiques

Sciences de gestion et numérique

Le personnel de l'entreprise

Sciences de gestion et numérique

Les principales opérations de l'entreprise

Sciences de gestion et numérique

La gestion de l'entreprise

Sciences de gestion et numérique

Les rôles et les caractéristiques de l'information

Sciences de gestion et numérique

Les partenaires de l'entreprise

Sciences de gestion et numérique

L'activité d'approvisionnement en biens et services

Sciences de gestion et numérique

L'activité de production de biens et services

Sciences de gestion et numérique

L'activité d'administration de l'entreprise

Sciences de gestion et numérique

L'activité commerciale