Un siècle d'immigration en France - Cours d'Histoire 3eme avec Maxicours - Collège

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Un siècle d'immigration en France

Objectif :
Comment cette immigration évolue-t-elle tout au long du 20e siècle ?
Voici pour commencer quelques définitions : 

- Est immigré celui qui vit durablement dans un pays sans y être né.
- Est étranger celui qui n'a pas la nationalité du pays où il vit.

On peut donc être immigré et Français (si on a acquis la nationalité), et on peut être étranger sans être immigré (si on ne demande pas la nationalité du pays dans lequel on est né). 

Dès la fin du 19e siècle, la France, qui est un pays riche et industriel, attire une main d'œuvre immigrée importante.
1. 1900 - 1945, la première immigration
a. Les causes de l'immigration
Pour la France, l'immigration répond à un besoin démographique car à cause de la faible natalité et de la guerre de 14-18, il y a un véritable déficit de population.
Pour les immigrés, il s'agit de fuir la pauvreté de leur pays d'origine et les dictatures politiques qui se mettent en place en Europe (guerre d'Espagne de 1936-1939, Italie de Mussolini, etc.).
b. Les différentes vagues d'immigrants
L'origine géographique des immigrants est d'abord européenne, puisque l'immigration concerne essentiellement des Italiens, des Belges et des Allemands dans un premier temps avant de s'étendre aux Polonais et aux Espagnols à partir des années 1930.

La France, qui est la seconde puissance coloniale après le Royaume-Uni, fait aussi largement appel à une main d'œuvre coloniale.
c. Les conséquences : la xénophobie
Avec la crise des années 1930, cette immigration (pourtant nécessaire) est très mal perçue par une partie de la population française, et nourrit des vagues de xénophobie virulentes. C'est d'autant plus violent que les lois contre le racisme n'existent pas, et les attaques se multiplient (morts par « ratonnade », injures publiques largement répandues...).
2. 1945 - 1970, l'immigration pendant les Trente Glorieuses
a. Les causes de cette seconde vague d'immigration
Pour les immigrants, les causes profondes ne changent pas.
Pour la France en revanche, l'appel à une main d'œuvre immigrée répond à une logique nouvelle : 
- d'abord celle de la reconstruction, après la guerre ;
- puis celle de la croissance industrielle très soutenue pendant les Trente Glorieuses.

Les immigrés ont alors travaillé à la construction des infrastructures (routes, autoroutes, ponts, etc.) ainsi que dans l'industrie automobile et les mines comme ouvriers spécialisés : ils ont souvent effectué les travaux les plus pénibles.
b. En 1945, l'ONI est créé
En 1945, l'Office National de l'Immigration (ONI), organisme d'État, est créé dans le but d'organiser le recrutement de la main d'œuvre étrangère. 
L'origine des immigrants change : ce sont surtout des Portugais et des Maghrébins (Algérie, Tunisie, Maroc). Comme la période est à l'expansion, leur intégration se passe globalement mieux.
3. 1974 - aujourd'hui, l'immigration dans la crise
a. 1974 marque une rupture fondamentale dans les politiques d'immigration
La crise économique commence en 1973 avec le premier choc pétrolier (hausse du prix du pétrole, qui est une matière première et une énergie très utilisée). Dès 1974, elle se fait sentir en France et, devant la hausse du chômage, le gouvernement décide d'arrêter l'immigration et de fermer les frontières
Quelques exceptions sont aménagées :
- pour le regroupement familial en 1976 (un travailleur étranger peut faire venir sa famille en France) ;
- pour l'asile politique ;
- pour le recours à une immigration légale mais très faible.
b. Une nouvelle immigration arrive sur le territoire
Dans ce cadre légal (et dans le cadre d'une immigration illégale), une nouvelle immigration arrive d'Afrique noire et d'Asie (Vietnam, Chine...).
La crise économique rend leur intégration plus difficile, mais surtout le thème de l'immigration est largement utilisé par l'extrême-droite et la droite comme bouc-émissaire car, dans les faits, cette main d'œuvre reste nécessaire à l'économie (dans le BTP, la restauration...) et participe à la vie économique du pays en payant des impôts, des taxes telles que la TVA.
L'essentiel
L'immigration a beaucoup évolué dans sa composition pendant un siècle : d'abord d'origine européenne, elle a été après largement alimentée par les (ex) colonies, puis est aujourd'hui mondialisée.
Cependant, elle répond toujours aux mêmes mobiles : pour les immigrants, trouver des opportunités économiques de vivre mieux que dans leur pays d'origine, pour la France trouver une main d'œuvre peu chère dans les secteurs délaissés par les Français d'origine. Et quelle que soit la période considérée, l'immigration a toujours engendré des réactions xénophobes entretenues par les courants d'extrême-droite.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Aidez votre enfant à réussir en mathématiques grâce à Maxicours

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents